« Encore une compilation de Sonic ?« . Après le remaster en demi teinte de Sonic Color, on était en droit de se poser quelques questions… Mais cette fois c’est le 31e anniversaire du hérisson, et c’est carrément un ensemble complet de remasters qui nous arrive avec Sonic Origins.


Sonic Origins


Supports : PCn PS4, PS5, XBox One, Xbox Series, Switch

Genre : Compilation supersonique

Date de sortie : 23 Juin 2022

Editeur : SEGA

Développeur : Headcannon

Multijoueurs : Non


Sonic Origins est la meilleure compilation dédiée au meilleurs épisodes de la licence, remis à neuf et avec des ajouts intéressants !


  • Tous les meilleurs épisodes remasterisés
  • Le Musée, plein de pépite
  • Les défis, sympas
  • Le Mode Anniversaire, vraie invitation à l’aventure
  • Un Boss Rush 😀
  • Des zones cachées dans Sonic 1 accessibles avec Knuckles
  • Sonic 3 & Knuckles pas toujours débuggé
  • Les compos de Sonic 3, remplacées
  • Pas de souplesse dans le mélange des options

Sonic Origins

Chaque jeu présenté dans Sonic Origins est l’un des épisodes principaux, à savoir Sonic, Sonic CD, Sonic 2 et Sonic 3 & Knuckles. Autant dire l’âge d’or puisqu’il n’y a pas de mauvais jeu dans cette collection ou d’ajout un peu étrange. Il est important de noter que Sonic Origins est une collection somme toute basique de remasters de Christian Whitehead, l’un des développeurs principaux de l’excellent Sonic Mania. Pour faire court, nous avons ici la meilleure occasion de découvrir ces classiques officiellement.

Chaque jeu de Sonic Origins a été amélioré. Tous les jeux ont bénéficié d’une amélioration importante de la qualité de l’image et du rapport hauteur/largeur, passant de 4:3 à 16:9. Et on réalise que ça a un impact énorme sur la lisibilité générale.

Sonic est rapide, donc voir ce qui se trouve devant vous donne plus de temps pour réagir, plus vite que dans les anciennes d’origine. Chaque jeu a également un framerate amélioré à 60 images par seconde. C’est subtil, mais lorsqu’on les compare aux versions originales, ça saute aux yeux ! Certains modes de jeu, comme les Stages Spéciaux de Sonic 2 et Sonic CD, bénéficient grandement de ces améliorations techniques.

Il y a aussi du contenu supplémentaire dans chaque jeu, comme Tails jouable dans Sonic CD et Sonic 1, Knuckles jouable dans Sonic 1, et un tout nouveau niveau et boss dans Sonic 2. Du contenu pour les fans qui ont déjà poncé ces jeux dans tous les sens, et une occasion de redécouvrir Sonic 1 avec la capacité de planer et de s’agripper aux murs de Knuckles. On découvre alors de nouveaux morceaux de niveaux, ce qui a grandement éveillé mon intérêt !

Mais Sonic Origins ne se contente pas de reprendre ces vieux remaster, il s’applique aussi à les unifier en un seul, de sorte que vous pouvez commencer Sonic 1 et faire tous les jeux d’une seule traite ensuite comme une seule et même aventure. Plutôt cool !

Le mode Anniversaire est le principal nouveau mode, qui contient la grande majorité des changements. Ici, l’écran large 16:9 est activé et vous disposez d’un nombre infini de vies. Au lieu d’être récompensé par une vie pour chaque centaine d’anneaux collectés, vous obtenez des pièces. Ces pièces peuvent être utilisées pour débloquer du contenu bonus dans le Musée, ainsi qu’être utilisées pendant le mode Anniversaire pour vous permettre de recommencer les nombreuses étapes spéciales si vous échouez à récupérer les émeraudes du Chaos.

Le dernier changement apporté au mode Anniversaire est l’ajout du Drop Dash de Sonic Mania dans tous les jeux, ainsi que l’ajout du Spin Dash dans Sonic 1. Dans l’ensemble, ces changements rendent les jeux beaucoup plus accessibles qu’auparavant.

Il y a aussi le mode classique, qui vous permet de jouer aux jeux dans leur format original 4:3, le système de vies limitées, et les mouvements des personnages sont identiques à ceux des versions originales. Pas de Drop Dash dans aucun jeu, et pas de Spin Dash dans Sonic 1. Une bonne option pour les puristes, mais avec la quantité déjà énorme de compilations contenant ces jeux originaux, j’y vois mal un intérêt.

Mais je peste un peu sur l’absence d’options permettant de mélanger les paramètres des modes de jeu. Si certains fans adoreront certains changements du mode Anniversaire, d’autres regretteront le nombre de vie illimitées et je peux le comprendre. Comme Sonic Mania avait un système qui permettait au joueur de mélanger et d’associer les éléments à loisir, c’est assez frustrant de ne pas avoir les mêmes options dans Origins.

On peut aussi parler de Sonic 3 & Knuckles car c’est la première fois qu’il fait l’objet d’un remaster complet, réalisé par les mêmes développeurs. Ce remaster est à peu près ce à quoi on peut s’attendre, Sonic 3 & Knuckles n’a jamais eu l’air aussi fluide, et c’est particulièrement visible dans les scènes spéciales du jeu, qui tournaient à l’origine avec un framerate cahoteux. Cette version reste la meilleure façon officielle de jouer à cet excellent jeu de plateforme, mais elle n’est pas parfaite, car quelques bugs sont encore présents.

Si vous connaissez l’histoire de Sonic 3, vous devriez savoir que Mickaël Jackson a composé une partie de la musique de ce jeu, mais ça a toujours été un peu problématique au niveau des droits. Pour contourner ces problèmes dans la nouvelle version, des compositions différentes ont été ajoutées à la place de ces anciens morceaux. Les morceaux sont sympas, mais dénotent un peu avec les originales.

Comme je le disais plus haut, le mode histoire est l’une des nouveautés les plus marquantes. Vous y jouerez à tous les jeux à la suite comme une seule et même histoire, comme vous le feriez normalement. Chaque jeu est alors relié par de superbes cutscenes, à la manière de la récente mini-série qui servent à donner le contexte – faute de livret de jeu. Les cutscenes animées d’ouverture et de fermeture de Sonic CD ont également été améliorées et sont plus nettes que jamais. 

En dehors du mode Histoire, il y a aussi le mode Mission qui vous confrontera à une série de défis pour mettre à l’épreuve vos compétences dans différents aspects du jeu. Cela peut aller de la course de vitesse à la collecte d’anneaux en un temps limité. Ces missions sont amusantes, et elles ne vont jamais au-delà d’un bon moyen de tuer le temps. J’avoue ne pas m’y être spécialement impliqué.

Il y a aussi l’incontournable mode Time Attack, qui vous permet de faire un speedrun de chaque niveau et de partager vos meilleurs temps dans un classement en ligne. Pour un jeu comme Sonic, cette fonctionnalité est presque une évidence

Enfin, il y a aussi un Musée où vous pouvez parcourir l’ensemble des collections d’artworks de Sonic, que vous pouvez débloquer en collectant des pièces dans les missions ou les modes de jeu principaux. C’est le mode musée le plus complet et le plus approfondi d’une compilation Sonic à ce jour, de ce que j’ai pu en voir dans les autres compilations. Pas de Spin-of douteux, que les meilleurs, dans le meilleur état possible.

Sonic Origins

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Sonic Origins est pour moi la meilleure compilation à ce jour. Tous les titres sont fluides et de nouvelles fonctionnalités permettent de découvrir ces jeux sous un nouvel angle, même pour les passionnés. Enfin une compilation à la hauteur de mon hérisson préféré !

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Le Parasite Pack devrait vous donner pas mal de fil à retordre
Next Test : Card Shark – techniques de triches à la carte

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Razer lance un routeur WiFi dédié au gaming

03/10/2018
Close