Oceanhorn 2 : Knights of the Lost Realm est un jeu d’action-aventure Rpg sorti initialement sur apple-Arcade en 2019. On a pu le voir arriver récement sur IOS, TvOS ou encore MacOS. Mais la version qui nous intéresse aujourd’hui est la version Nintendo Switch sortie le 28 octobre dernier.

Il a été développé et édité par Cornfox & Bros. , le studio derrière le premier volet mais également derrière Death Rally. Vous pouvez retrouver notre test du premier volet ici.

La suite d’Oceanhorn est maintenant sortie sur Nintendo Switch, et nous pouvons vous donner notre avis dans ce test.


Oceanhorn 2: Knights of the Lost Realm


Supports : Swich, Mac, IOS

Genre : Action, Aventure, RPG

Date de sortie : 28 Octobre 2020

Editeur : Cornfox & Bros.

Développeur : Cornfox & Bros.

Multijoueurs : Non


Un ambiance agréable, une bande son géniale et une histoire efficace.


  • La direction artistique
  • Les variétés d’armes
  • L’ouverture à la 3D
  • Un scénario simple et efficace
  • La bande son juste folle.
  • Parfois un peu rigide.
  • Les quêtes annexes plus qu’oubliables.

On repart à l’aventure

Suite d’Oceanhorn : Monster of Uncharted Sea, nous allons incarner ici un jeune homme de 18 ans parti venger son père. Ce dernier a disparu suite à un combat contre une bête maléfique nommée l’Océanhorn. Jeune chevalier, nous allons traverser les terres de Gaia afin d’éradiquer le mal, 1000 ans avant les événements du premier volet.

Vous noterez donc que comme le veut ce genre, le scénario est assez classique et ne brille pas par son originalité. Cependant ça n’a pas grande importance. Le scénario n’est là que comme prétexte pour commencer notre quête. Ce qui est donc plus important ici c’est l’aventure et comment nous allons la vivre.

Sur ce point, le jeu se débrouille franchement très bien. Les donjons et les énigmes sont plutôt bien ficelés et originaux nous permettant donc de rentrer dans son univers sans trop de problèmes. Partir sur les terres de Gaia afin de protéger son peuple nous fera découvrir toutes sortes de paysages et d’aventures plaisantes à vivre.

Un nouveau gameplay

Niveau gameplay, nous sommes de nouveau ici sur un véritable Zelda like. Là où le premier volet embrassait pleinement le style de Wind Waker en vue isométrique, ce 2e volet nous plonge dans un monde totalement en 3D nous poussant vers plus d’exploration. Si on veut vraiment comparer, on peut remarquer que le monde ouvert avec ses différents paysages se rapproche plus d’un Breath of the Wild là où le gameplay se rapproche plus d’un Wind Waker ou d’un Ocarina of Time.

Mais attention, ici nous ne sommes pas sur une simple copie, comme son ainé, le jeu s’inspire certes de Zelda mais il arrive tout de même à tirer son épingle du jeu et à nous le faire apprécier pour ce qu’il est.

Une des grosses nouveautés niveau gameplay est le grand nombre de nouvelles armes ajoutées au jeu. On pourra noter clairement que l’arrivée du fusil change pas mal l’approche des combats, nous offrant pas mal de possibilité.

Pour vous aider durant votre quête, vous recevrez aussi l’aide de deux acolytes. Gen, un robot de combat portant une vieille armure de samouraï et Trin, la petite-fille d’Archimède, le chef d’Arcadie. Ils pourront donc vous aider durant les combats, mais à condition que vous leur en donniez l’ordre. En effet l’IA seule n’est pas très performante et ne vous aidera pas beaucoup. Outre les combats, ils vous seront aussi utiles pour résoudre certaines énigmes et vous faire avancer dans l’histoire.

Une autre variété indispensable de ce genre de jeu est la présence de quêtes annexes. Oceanhorn 2 en possède un bon nombre, malheureusement elles sont très répétitives, en plus d’avoir une absence d’intérêt niveau récompense, ce qui les rend très peu intéressantes à suivre.

Le jeu est clairement assez facile dans l’ensemble, certains bosses viendront remonter le niveau, mais on est jamais vraiment en danger.

Techniquement

Visuellement

Le character design d’oceanhorn 2 est très correct, et reste très plaisant même venant à la base de mobile. On peut noter d’excellents paysages également, le défaut technique est peut-être le manque d’animations en général, les personnages restent fort rigides dans l’ensemble.

Auditivement

Cependant ce n’est pas là que le jeu va nous impressionner, c’est surtout sa bande sonore qui va en marquer plus d’un. Et quoi de plus normal quand on sait qu’elle a été composée par Nobuo Uematsu qui n’est d’autre que le compositeur des musiques de final fantasy. Un gage de qualité qui fait encore ses preuves ici.

Oceanhorn 2 : Knight of the Lost Realm

Nicolas Callu

L’avis de Nicolas sur Nintendo Switch

En Bref

Oceanhorn 2 : Knight of the Lost realm est un très bon petit jeu Switch qui nous ravira très bien durant ce deuxième confinement. Une ambiance agréable une bande-son géniale et une histoire intéressante nous amèneront très vite à apprécier la licence. Il y a donc un oeil à garder ici sur les prochains jeux que pourront sortir chez Cornfox et bros.

4

Show Full Content
Previous Le Visual Novel Root Double déboule sur Switch avec un titre bien trop long !
Next Le passage à la prochaine génération : Qu’en est-il une semaine plus tard ?

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Steam Machines : une version portable pour 2016?

11/08/2015
Close