Test : MotoGP 19 – Le vrai reboot de la série

Cette fois, c’est la bonne !

MotoGP 19 est devenu un passage obligé pour les amateurs de jeux de course moto, mais aussi dans une moindre mesure, pour les amateurs de batailles sur circuit en général. Si j’avais été légèrement refroidi par le résultat qu’avait donné MotoGP 18, vous allez voir que cette année, Milestone m’a agréablement surpris. 

C’est l’heure d’enfiler votre combinaison et votre casque !

Du contenu des tribunes jusqu’au fond des stands !

Pour l’opus de cette année, les développeurs milanais ont fait les choses en grand. En dehors du mode Carrière (on y reviendra plus loin), vous aurez le droit aux modes rapides, qui consistent à faire directement un championnat, un Grand Prix ou un Contre-la-montre, aux défis historiques qui signent le retour des motos anciennes, à un multijoueur en ligne qui marche plutôt bien, au MotoGP eSport CHAMPIONSHIP qui ravira les amateurs de simulation compétitive ainsi qu’à l’éditeur graphique qui vous permet de créer vous-même des livrées de casques, des numéros ou encore des autocollants pour votre pilote. Les équipements sous licence officielle sont aussi de la partie. Comme vous pouvez le voir, la transition de la série bel et bien terminée. 

Les divers modes de jeux sauront plaire aux amateurs de courses endiablées !

Grimper au sommet de la discipline et essayer d’y rester. 

Sur bien des aspects, le mode Carrière fait beaucoup penser à ce qu’on peut voir dans un jeu comme F1 2018. Que ce soit le commentaire avant la course, la progression de chaque week-end ou encore la gestion de la R&D, on sent que le modèle est bel et bien celui de Codemasters. Malgré tout, le petit plus intéressant, c’est que vous pourrez commencer votre carrière à l’échelon qui vous convient le mieux entre : Red Bull Rookies Cup, Moto3, Moto2 ou directement plonger dans le MotoGP. Je trouve que c’est plutôt bien vu, malgré le fait que du coup, ça brise la linéarité de ce mode de jeu. Pour le reste, il s’agit de régler votre bolide au fil des séances sur chaque week-end de course pour gagner et potentiellement grimper les échelons mais aussi asseoir votre position dans votre écurie en évitant le licenciement. Tout cela est assez complet et ça fait bien plaisir. 

La Red Bull Rookies Cup permet d’apprendre les bases de la discipline en douceur.

Les défis historiques et quelques bonbons de plus. 

Le retour de la partie historique pour ce MotoGP 19 était attendu avec impatience par les fans de la licence, c’est une certitude. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attente en a valu la chandelle ! Vous allez pouvoir survoler pas moins de 25 ans d’histoire de la course moto à travers quatre catégories : Héros des 500 cm3, Grandes Rivalités, L’Aube de MotoGP et l’Ère Moderne. il s’agit de revivre des moments importants de ce sport sous forme de défis à remporter. Ma préférence va au défi qui nous permet de vivre le dernier tour de piste de Mick Doohan parce que c’est le dernier pilote que j’appréciais avant l’arrivée d’un certain Valentino Rossi… Le petit bémol concernant cette partie du titre, c’est que le gameplay ne semble pas assez différencié entre les motos anciennes et les motos actuelles et c’est dommage…

Battre le chrono de Valentino Rossi dit « The Doctor », c’est grisant !

Avant de poursuivre sur le jeu plus en détail, on peut noter que MotoGP 19 intègre la MotoE et c’est une grosse nouveauté.  Le championnat de moto électrique devait commencer au mois d’avril mais un incendie a ravagé le paddock de MotoE en mars, ce qui fait que la saison de MotoE ne commencera qu’au mois de juillet. Mais on peut déjà essayer de rouler avec dans MotoGP 19 et la sensation de vitesse fonctionne bien. Les véhicules électriques ont la particularité de distribuer leur puissance moteur instantanément ce qui donne un pilotage nerveux et incisif. Si ce n’est pas aussi délicat à piloter qu’un monstre de puissance comme la dernière monture de Marc Marquez, ça a tout de même le mérite de proposer une approche différente de la course qui pourrait donner à certains d’entre vous de suivre les débuts de la MotoE cet été.

La puissance immédiate des motos électriques est surprenante.

La technicité au service de la course. 

Le travail graphique avec l’Unreal Engine 4 et les mesures au laser ont porté leurs fruits l’an dernier et même si les circuits manquent toujours un peu de vie et que les cinématiques sont tout de même un peu pauvres et figées, les qualités du jeu sont clairement de retour cette année. La première (et la plus grosse) innovation de MotoGP 19, c’est l’intégration de l’IA neuronale appelée ANNA (Artificial Neural Network Agent) qui, à l’image d’un Drivatar pour Forza, apprend de ses erreurs et simule un comportement plus réaliste. C’est particulièrement visible en course où on ne peut pas adopter systématiquement le même comportement pour venir à bout de nos concurrents. Tout est fait pour l’immersion et même les menus ont été revus pour rendre l’expérience de jeu plus agréable. Au final, tout le jeu est monté d’un cran pour tenter de s’approcher encore plus de l’excellence. 

Le mode multijoueur est fluide et compétitif.

Retour au paddock (Conclusion)

Moto GP 19 confirme ce que j’avais pressenti l’an dernier, à savoir que l’opus précédent de la série augurait un bien meilleur jeu par la suite. Et non seulement je suis content d’avoir raison, mais en plus le contrat est rempli haut la main. Même si certaines limitations subsistent du fait des moyens dont Milestone dispose, MotoGP 19 est probablement l’un des jeux les plus réussis de la série. Si vous adorez tout ce qui roule sur deux roues, foncez sur ce jeu qui mérite une place de choix chez vous. Congratulazioni a tutti Milestone !

C’est l’heure de prendre un nouveau départ !

Temps de lecture : environ 5 minutes

MotoGP 19

  • Développeurs Milestone
  • Type Course
  • Support PS4, XB1, Switch, PC
  • Sortie 6 Juin 2019
MotGP 19 à notre sauce
9/10
MotGP 19 à notre sauce
Y'a bon
  • Une vraie bonne version pour le reboot de la série
  • Les sensations de course et de conduite sont excellentes
  • L'ajout des MotoE est une très bonne chose
Beuuuuwark
  • Les décors manquent encore de vie
  • Les cinématiques au stand sont robotiques et répétitives
  • Quelques bugs d'affichages subsistent
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    9/10
  • ESTHÉTIQUE
    8/10
  • AUDIO
    8/10
  • CONTENU
    10/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre