Il aura fallu attendre longtemps pour apercevoir dans le ciel vidéo-ludique une suite aux Microsoft Flight Simulator. Ramener au goût du jour cette licence iconique, c’est l’objectif que s’est donné le studio Français d’Asobo.

Ont-ils réussi à faire décoller ce titre ? C’est ce que nous allons essayer de décortiquer ensemble dans ce test.


Microsoft Flight Simulator 2020


Supports : PC/One/Serie X/GamePass

Genre : Simulateur de vol

Date de sortie : 18 août 2020

Editeur : Asobo Studio

Développeur : Microsoft Game Studio

Multijoueurs : Oui


La tête dans les nuages et les mains sur le manche


  • Un bijou de technologie
  • Graphiquement incroyable
  • Une météo adaptative et vivante
  • Un large choix d’aéronefs
  • L’impression de liberté
  • Des options et de la personnalisation
  • Environnement photoréaliste
  • Villes photogrammétriques
  • Accessibilité
  • Un tutoriel très complet
  • Une communauté et un Studio disponible et réactif
  • Temps de chargement long
  • Pas très bien optimisé sur de plus petit PC
  • Quelques zones géographiques oubliés
  • Manque de peaufinent sur certains cockpits

Pour vous donner un peu le contexte, nous avons effectué ce test à l’aide d’un Stick Thrustmaster T.Flight Hotas One (XboxOne/PC) Le jeu tournait quant à lui, sur un PC de milieu de gamme et installé sur un HDD. (CG 1050Ti – 16GB RAM – Gigabyte AB350 – AMD Ryzen 5 1500X).

Un vrai plaisir de vol mais qui demande un peu de patience

Si je vous écris ce test 1 mois après la sortie du jeu (18 août 2020) c’est qu’il m’a fallu du temps pour dompter cette bête de simulation.

À première vue, le jeu se prend facilement en main. Le menu principal est très lisible et il ne faut pas chercher très longtemps pour se lancer dans les airs. Une fois en vol, les décors et la maniabilité du titre nous font vite arriver au 7e ciel.

Une fois, vos premiers vols bouclés, il vous faudra un peu fouiller le menu, les forums et googler un maximum pour révéler le vrai potentiel du titre.

Je vous avoue qu’au premier lancement du jeu, je n’avais pas très envie de me taper un énième tutoriel sans réel intérêt, mais en réalité, j’avais tout FAUX ! L’une des grandes forces de ce Microsoft Flight Simulator 2020, c’est bien son tutoriel. Il est tellement bien fourni et bien fait qu’il n’est absolument pas une corvée, au contraire, le titre sait vous tenir la main quand il faut et vous laisser le manche une fois les tâches expliquées.
Le tableau de bord, les unités de mesures aériennes, comment décoller, comment atterrir, tout y passe et c’est un véritable plaisir de se laisser guider par la douce voix de votre copilote !

Une technologie incroyable

Une fois que vous serez passé par la case tutoriel et que le pilotage n’aura plus de secret pour vous, l’aventure décollera vraiment!

La terre est votre terrain de jeu, et grâce à l’aide d’images satellites de BingCarter et des nombreuses données collectées sur le site d’OpenStreetMap (OSM) la terre est plus vraie que nature.

Avec la photogrammétrie, ce sont plus de 400 villes que vous pourrez découvrir depuis les airs. Asobo Studio compte bien continuer sur sa lancée en y ajoutant de nouvelles villes et aéroports lors de prochaine mise à jour.

La météo est adaptative et dynamique. M.F.S 2020 joue sur les jeux de lumière et de superposions des textures. Le rendu entièrement 3D de ceux-ci rend le tout incroyablement vivant et réaliste.

Parlons du contenu

Le grand classique SandBox est de retour, à vous de choisir dans les plus que nombreuses options vos itinéraires, votre météo, vos options de pilotage et de guidage.

En plus du mode libre, ce Microsoft Flight Simulator 2020 vous proposera aussi des Events en temps réels et des challenges.

Mais pour moi le gros plus de ce M.F.S 2020, c’est le mode libre en ligne.
Vous avez toujours rêvé de parcourir le ciel entre potes, de slalomer entre les bâtiments connus et de vous éviter au dernier moment tel Ben Affleck et Josh Harnett dans Pearl Harbor? Le mode Online est fait pour vous ! C’est un réel plaisir de croiser les autres joueurs dans les airs et de découvrir leurs plus belles trajectoires de vol.

Beechcraft, Cessna, Xcub,VL-3, Jett ou encore Airbus…Tout y passe, ou presque… Même si ce titre est déjà bien fourni en aéronefs, nous déplorerons quand même un petit manque d’originalité pour certains appareils. Nous aurions aimé voir un peu plus d’appareils «spéciaux» tels que des avions de guerres, des hydravions ou même, pourquoi pas, des hélicoptères.

Au niveau des aéroports, le jeu en comprend entre 30 et 40 en fonction des éditions.

Le diable se cache dans les détails

Des détails et encore des détails, ce Microsoft Flight Simulator 2020 est un plaisir à décortiquer et à fouiller pour découvrir ce qu’il propose.

Voici quelques exemples :

  • Trouver un lieu grâce au coordonnés géographique :

Prenez votre adresse par exemple, il vous suffira d’aller sur GoogleMaps, de taper votre adresse et de faire un clic droit sur le lieu qui vous désirez visiter. En bas de votre page Maps, un petit encadrement affichera les coordonnées, une fois copiées, il vous suffira de coller celles-ci dans la barre de recherche du WorldMap de Microsoft Flight Simulator et le tour est joué

  • Un monde réel et vivant:

Vous avez toujours voulu passer au dessus des girafes, des éléphants, des ours ou tout simplement voler avec les oiseaux? Rien de plus facile. Malgré le fait qu’Asobo Studio n’ait pas voulu implanter directement les animaux lors de vos sessions de vols classiques (histoire de ne pas encore plus faire chauffer vos ordinateurs et leurs serveurs) il est tout à fait possible de trouver ces animaux en passant encore une fois par la barre de recherche du WorldMap. En y écrivant tout simplement FAUNE, une liste complète des animaux sera alors disponible, il vous suffira ensuite de choisir votre destination.

Des options et encore des options

Les options et la personnalisation sont LE point fort de ce Microsoft Flight Simulator 2020.
Les nombreuses options de commandes vous permettront de ne jamais être pénalisé par votre matériel. Que vous jouiez à la manette, au clavier/souris ou sur Stick, tout est possible. Les options de commandes regorgent de subtilité et vous donneront la possibilité de transformer vos périphériques en vrai tableau de bord.

Les options de vol sont quant à elles pratiquement infinies. Temps, météo adaptative, trafic en temps réel, tout y passe. Que vous ayez envie d’un vol «arcade» et rapide ou d’une vraie expérience de simulation vivante, tout est possible, à vous de choisir.

Un titre presque parfait

On vous a beaucoup parlé de ses qualités (et elles sont nombreuses) mais ce Microsoft Flight Simulator 2020 a aussi quelques «petits» défauts.
Dans de parfaites conditions, le titre est magnifique, cependant, si tout comme nous, vous ne disposez pas d’une machine de guerre vous serez confronté à des temps de chargement très longs. Le WorldMap quant à lui prendra du temps à afficher les points d’intérêt et il vous arrivera souvent de tomber sur quelques problèmes de textures ou de chargement d’environnement.
Le tout reste néanmoins très correct, mais nous aurions voulu une meilleure optimisation pour les plus petites machines.

Microsoft Flight Simulator 2020 : Conclusion

Ce M.F.S 2020 mérite bien la note de 19/20

Ce Microsoft Flight Simulator 2020 a toutes les cartes en main pour devenir LA référence des simulateurs de vol. M.F.S 2020, est fait pour tout le monde, que vous soyez un néophyte du genre ou un pilote chevronné, les nombreuses options et personnalisations de vol vous permettront d’adapter votre expérience de jeu. Graphiquement impressionnant et innovant, il ne vous faudra pas longtemps pour être complètement accros. Cette impression de liberté et d’accessibilité vous donnera envie de fouiller les forums et les Discord communautaires pour améliorer votre expérience de jeu.
2020 a son jeu de l’année et il s’agit de Microsoft Flight Simulator 2020.

Show Full Content
Previous Critique : Lovecraft Country épisode 7 « I am »
Next Ori And the Blind Forest et Ori And The Will Of The Wisps enchanteront les rayons le 8 décembre

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Devolver Digital sort le film Motivational Growth sur Steam

30/03/2015
Close