Vous voyez Towerfall ? Vous remplacez son univers médiéval par de la nourriture sur pattes (fruits, légumes, bacon,…) avec des boomerang à la place des arcs à flèches et vous avez Boomerang FU.

Voilà vous avez mon test pour Boomerang FU en à peine 3 lignes. Mais faire de cette manière m’obligerait à omettre à quel point le jeu de Cranky Watermelon est coloré, rigolo, fun, simple d’accès et avec de la musique qui reste bien bien en tête.


Boomerang Fu


Supports : PC, Xbox One, Switch

Genre : Combat multi

Date de sortie : 14 août 2020

Editeur : Cranky Watermelon

Développeur : Cranky Watermelon

Multijoueurs : Oui (essentiellement et local)


Boomerang Fu est coloré, rigolo, fun, simple d’accès et avec de la musique qui reste bien bien en tête.


  • simple d’accès
  • mignon comme tout
  • la musique
  • les animations
  • L’IA des bots
  • Les modificateurs de parties
  • Incarner du bacon
  • Pas de vrai multi online

Tout le monde est FU de Boomerang Fu

Boomerang Fu c’est un jeu multi local (uniquement et malheureusement son seul “défaut”) qui vous propose d’entrer dans des arènes en incarnant donc une tranche de bacon, un toast ou encore une aubergine, le tout avec un boomerang à la main (il y a 12 personnages au total).

Le but ? Découper vos adversaires en deux avant qu’ils ne le fassent. De base vous pourrez frapper ou lancer votre arme. Lorsqu’il ne reste plus qu’une personne debout, le match se termine et le décompte des découpes se fait. Le jeu se termine lorsque l’un des joueurs atteint victoire ou est le dernier debout.

Ceci reste vrai que ce soit en chacun pour soi ou en équipe.

Le dernier mode de jeu (oui il n’y en a que 3 au total), le boomerang doré, vous demandera de garder le tant convoité bout de bois aussi longtemps que possible.

A ce petit nombre (petit mais efficace) de modes de jeu vient s’ajouter les power-ups et autres modificateurs qui permettront de varier encore plus les plaisirs.

Il y a 12 pouvoirs spéciaux (power-ups) qui peuvent dropper sur la carte et être combinés (des boomerangs qui se démultiplient, qui font du feu, un effet café qui vous fait courir plus vite et j’en passe.

Point sympa à noter, les bots gérés par l’ordinateur sont bien pensés et vous aident réellement à vous entraîner tout en prenant malgré tout du plaisir.

Sur PC (la version testée) si jamais vous voulez malgré tout avoir un semblant de mode online, vous pouvez toujours passer par l’option de Steam ou encore des solutions comme Parsec. 

En dehors de l’aspect gameplay qui ne fait que vous donner l’envie de refaire une partie encore et encore, Boomerang FU est un jeu ultra mignon, plein de détails et de couleurs. Les animations sont drôles, l’action est lisible et la musique est accrocheuse dès l’écran titre.

Boomerang Fu : Conclusion

Si quand tu le lances il revient c’est un boomerang, sinon c’est un bout de bois

Boomerang Fu est un indispensable du jeu multi entre ami(e)s qui ne demande pas de skills pour être appris et prendre du plaisir avec. C’est diablement efficace et va droit au but sans plus de fioritures que ce dont on a vraiment besoin pour se dire “allez encore une petite dernière”.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Un petit cadeau pour les 5 millions de téléchargements de Pokémon Café Mix
Next Ghost of Tsushima annonce un mode multijoueur en coop pour cet automne

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Shin Megami Tensei 3 : Nocturne HD invite Dante de DMC via un DLC

12/08/2020
Close