Ah quelle surprise de voir arriver une suite directe à l’excellent cru qu’avait constitué Samurai Warriors 4 premier du nom l’année dernière ! Une suite ? Vraiment ? Pas du tout en fait, je dirais qu’il s’agit d’une relecture du premier épisode, peaufinant certains aspects pour au final, raconter un peu la même chose… ou presque.

Sengoku mon amour…

Si vous avez bonne mémoire, le principal reproche que je pouvais faire à Samurai Warriors était de parachuter le joueur en plein conflits du Japon féodal sans réellement planter le décor, résumant les nombreux aspects politiques et intrigues entre chefs de guerre à quelques lignes de texte. Raison pour laquelle j’avais complètement délaissé l’aspect scénarisé pour me concentrer sur le simple plaisir de faire monter mes magnifiques guerriers de niveau dans le but de défourailler toujours plus d’ennemis à l’écran. Et le bougre réussissait à merveille sa mission au point de figurer dans mon top 5 de l’année 2014.

Il y a même de nouvelles têtes
Il y a même de nouvelles têtes

Mais qu’apporte donc cette nouvelle version ? Et bien justement elle a revu de fond en comble le déroulement des histoires, ne se concentrant plus sur les grands faits d’arme de l’Histoire mais en les recentrant au niveau personnel. On suit ainsi les différents protagonistes, leurs motivations dans cette guerre, leurs implications à travers leur propre histoire. Bien plus agréable à suivre que dans l’épisode précédent, le mode Histoire est donc une belle refonte qui motivera les mordus de la licence à repasser à la caisse, pour ce qui aurait pu au final constituer un bon gros DLC.

On peut plus facilement fusionner les armes pour améliorer la meilleure
On peut plus facilement fusionner les armes pour améliorer la meilleure

Heureusement, les ajustement ne s’arrêtent pas là. Si il n’y a pas à proprement parler de refonte graphique, on constate avec bonheur que le titre n’a rien perdu de sa nervosité et s’avère toujours aussi fluide et jouissif à parcourir. Une simple pression de touche permet de switcher avec son partenaire, couvrant ainsi plus rapidement les énormes cartes en vue de réussir les objectifs principaux et annexes propres à chaque scénario. Le gameplay n’a pas bougé, s’articulant autour de coups forts et coups faibles, pouvant être mixés pour réaliser des combos qui se débloquent au fil de la montée de niveau. Les attaques Muso sont toujours de la partie, pour des effets plus que dévastateurs, mais tout cela, vous le savez déjà.

S’il est toujours possible de créer son propre guerrier en sélectionnant son physique, chaque pièce d’armure et son style de combat, il est désormais possible de le tester non seulement dans le mode Libre du jeu, mais aussi à travers le mode Survie, constitué de deux parties bien distinctes.

La première vous entraînera dans un palais maudit rempli d’ennemis et de miasmes vous empêchant d’y rester trop longtemps. Le but étant alors de gravir les étages en accomplissant les objectifs liés à chacun le plus vite possible en amassant or et expérience sur le chemin. Il est possible de sortir du château à chaque étage, et c’est même vivement conseillé car c’est la seule  façon de sauvegarder l’expérience, l’or et les livres acquis dans ce mode !

Le mode Survie vous impose de parcourir le plus vite possible un château maudit
Le mode Survie vous impose de parcourir le plus vite possible un château maudit

Le second mode Survie vous impose des défis uniques à réaliser en un temps limité. Ici, pas de sauvegarde d’expérience ou d’or, juste collecter un certain nombre de points ou survivre pendant un temps donné pour réussir.

pxlbbq-samurai-warriors-4-ii-05Je parlais de Livre un peu plus haut, car Samurai Warriors 4-II a aussi revu son système de compétences en donnant à chaque personnage un arbre à débloquer grâce aux différents livres de couleurs récoltés contre les ennemis nommés des Missions. Il est ainsi possible d’augmenter ses attaques, sa barre de vie, d’acquérir de nouvelles attaques spéciales en dépensant ses livres, en respectant une limite de niveaux et le fait qu’une tuile débloquée active la possibilité de débloquer les tuiles adjacentes.

Bref, du bon, de l’accessible et surtout du fun pour sans doute le meilleur.

Conclusion.

Qu’il est difficile de se prononcer sur ce Samurai Warriors 4-II ! Son plus gros défaut vient sans doute du fait qu’il rend le premier épisode obsolète et que cela se fait au prix fort à peine un an après. Le constat est donc bon, mais un peu grincant pour ceux ayant déjà investi dans Samurai Warriors 4. A mon sens, cet  épisode réussit tout ce que le premier proposait, mais en mieux, avec toujours son multijoueur en local et en ligne, un mode Survie très prenant, la création de personnages toujours aussi amusante, la refonte de la forge plus permissive, l’évolution des personnages via l’arbre de compétence et un mode Histoire repensé pour être plus agréable à suivre… C’est frustrant, mais Samurai Warriors 4-II surclasse son aîné haut la main.

Samurai Warriors 4-II

  • Développeurs OMEGA Force
  • Type King of Muso
  • Support PC, PS4, PS3, PSVita
  • Sortie 02 Octobre 2015

Y’a bon!

  • Toujours aussi nerveux
  • Fluide en diable et très réactif
  • De nouveaux personnages
  • Le mode Histoire remodelé
  • Le Mode Survie
  • L’arbre de compétences

Beuargh!

  • Pourquoi 4-II et pas un 5 ?
  • Pourquoi couper le son lors des Stream ?
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Black Desert Online sort bientôt chez nous et ne sera pas un F2P
Next Les Rivières d’Alice | Test

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Microsoft précise que de futurs jeux Bethesda seront des exclus Xbox et PC

09/03/2021
Close