Petite critique rapide sur la ressortie PS4 de l’excellent Rise of the Tomb Raider, dont vous trouverez l’avis enjoué de Siryakko sur ce même site pour la version XboxOne originale.

Véritable version GOTY des dernières aventures de Lara, l’édition 20 Year Celebration regroupe donc le jeu original plus tous les DLC sortis à ce jour.

Petit ajout supplémentaire par rapport à sa meilleure concurrente : la possibilité de jouer aux Liens du Sang avec le Playstation VR sur la tête.

I’m Lara

Bon, personnellement, j’ai toujours beaucoup de mal avec cette nouvelle Lara Croft (et avec sa doubleuse française – Françoise Cadol > Alice David), mais je dois admettre que le reboot tiens bien la route, offrant une alternative valable – si ce n’est le charisme de leur protagoniste principal – aux aventures de Nathan Drake. La Boucle est bouclée. Résolument tourné vers le grand spectacle dans des décors majestueux, faisant la part belle à l’exploration et doté de tout son contenu additionnel, Rise of the Tomb Raider a de sérieux arguments pour débarquer sur PS4. L’un d’eux est une petite feature destinée aux possesseurs du Playstation VR, à savoir la possibilité de jouer à Blood Ties (Les Liens du Sang) en réalité virtuelle.

Plongez dans le passé de la famille Croft
Plongez dans le passé de la famille Croft

Les Liens du sang

Pour rappel, Blood Ties propulse Lara dans le célèbre Manoir Croft complètement délabré par une nuit d’orage, à la recherche d’éléments prouvant sa légitimité en tant qu’héritière des lieux. S’ensuit donc une exploration minutieuse des lieux et dans le passé de la famille, sans aucune séquence d’action. Le manoir fourmille de petites anecdotes familiales, sur les parents de Lara, sur elle-même, sur les recherches effectuées par son père, la relation entre ses parents et le reste de la famille ainsi que de nombreux clins d’oeil aux épisodes canons de la série (Tomb Raider 2 par exemple) ou à des événements annexes qu’on a tous réalisés instinctivement (qui n’a jamais enfermé Winston dans la chambre froide ?). Globalement, en terme d’exploration, c’est un peu étroit, vu que de nombreuses parties du manoir sont inaccessibles, mais aussi très détaillé et riche en petit passages cachés. L’ambiance sombre et lugubre des lieux inquiète de prime abord, mais on a tôt fait de se rendre compte que les risques sont inexistants.

Si vous décidez de faire cette courte extension en VR, sachez que le jeu vous impose quelques instants le mode « confort », qui permet de se téléporter d’un endroit à un autre pour éviter les risques de Motion Sickness, mais débloque le mode libre juste après, si vous décidez de vous promener librement dans le Manoir. On vous conseille d’ailleurs d’avantage ce dernier si votre oreille interne le permet pour plus d’immersion, le travail sonore étant adapté. L’impression de se déplacer dans le manoir est réelle, même si on aurait voulu pouvoir aller un peu plus vite. Blood Ties subit toutefois une dégradation de l’image en VR parfois assez visible – semblable à l’éprouvante démo « The Kitchen », mais vite oubliable une fois pris dans le jeu de piste de l’héritage de Lara.

La visite des lieux à la première personne est passionnante
La visite des lieux à la première personne est passionnante

La véritable déception viendrait plutôt de l’adaptation des éléments interactifs, qui ne prend absolument pas en compte l’aspect plus « tactile » de l’expérience. Vous avancez et devez activer les objets avec la touche carré pour écouter ou lire un texte, ou visualiser un objet, mais il n’y a pas la sensation de « manipuler » les choses comme on aurait pu s’y attendre. On lit un texte, on regarde un élément exactement comme en mode 2D, sans plus-value réelle de ce côté. Après les interactions poussées de Batman Arkham VR, j’ai été quelque peu déçu de cet aspect, mais ai éprouvé un réel plaisir à parcourir le passé de Lara, qui m’a appris certaine chose tout en restant assez familier pour les habitués de la série précédente.

Conclusion

Certainement pas l’argument qui poussera les possesseurs de la version XBox à réinvestir dans le titre, Blood Ties VR est un ajout appréciable et bien trouvé pour accompagner la sortie du casque de Sony. Néanmoins, on sent également qu’il s’agit d’une simple adaptation et non d’un véritable travail de fond sur le contenu et ses mécaniques. Dommage, mais bien sympathique tout de même pour les fans de la première heure.

Rise of The Tomb Raider – 20 Year Celebration

  • Développeurs Square-Enix
  • Type Aventure
  • Support PS4, PC, XBoxOne
  • Sortie 11 Octobre 2016

Y’a bon!

  • L’immersion
  • Toutes les anecdotes référentielles ou non
  • La « sensation » des lieux

Beuargh!

  • Assez aliasé
  • Pas de sensation « tactile »
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Dragon Ball Xenoverse 2 : Vegeta, Gohan et Goku dans leurs œuvres
Next Burly Men at Sea | Test
Close

NEXT STORY

Close

Ni no Kuni II présente ses premières 18 minutes de jeu en vidéo

20/02/2018
Close