Bienvenue dans « Rétro mais pas trop », votre nouvelle chronique hebdo cuisinée avec amour par PxlBBQ !

Assez régulièrement, on entend parler de « jeux rétro », de ces bons vieux jeux des années début-90, 80, voire 70. Evidemment, on vous parle aussi majoritairement des jeux d’aujourd’hui, à juste titre. Et entre les deux, alors ? Le jeu vidéo était-il mort, perdu dans le trou noir d’une galaxie lointaine insoupçonnée de l’homme ? Certainement pas ! Vous avez d’ailleurs certainement connu les cinquième et sixième générations, qui ont respectivement apporté au monde les PS1/Saturn/N64 et les PS2/Dreamcast/Xbox/Gamecube ! Rétro mais pas trop vous proposera de revenir sur les jeux discrets-mais-attachants de cette époque bénite ! Point de Metal Gear Solid, de Mario Kart ou de Shenmue ici, mais plutôt…les jeux de la rédac, qui ont bercé notre enfance/adolescence. Sortez les trompettes et les mouchoirs !

Inaugurons cette nouvelle rubrique par un jeu qui nous parle de moutons, de Daffy Duck et de cleptomanie : vous l’avez deviné si vous avez du goût, aujourd’hui on vous parle d’Une faim de loup !

LE CONCEPT

Une faim de loup, développé par Infogrames et sorti à la fois sur PC et PS1 en 1997, est un jeu de plateformes/réflexion qui vous place dans la peau de Ralph le loup, lequel se retrouve dans un jeu télévisé (présenté par Daffy Duck). Le but du jeu est simple : dans chacun des niveaux, vous devrez déjouer les mécanismes de Sam le chien de berger, dans le but de lui voler un mouton ! Ça a l’air génial, vous dites ? Bien vu, ça l’est !

Ce reality-show vous enverra désamorcer des mines, sauter à l’élastique, décongeler des icebergs, contrôler un petit robot ou encore se déguiser en fantôme. Chaque mission y va de son petit stratagème à déjouer, faisant d’Une faim de loup un jeu de réflexion aussi original que réussi.

Attention à ne pas vous faire repérer, maintenant...
Attention à ne pas vous faire repérer, maintenant…

LE BBQ DE PROUST

Une faim de loup, c’est avant tout un level design aux petits oignons signé Infogrames ! Alors certes, le Joueur du Grenier nous a appris à détester Infogrames. Mais mettez donc cet a priori de côté pour le moment : jouer à Une faim de loup, c’est comprendre que Dieu existe et qu’il a bossé, à un moment donné dans sa vie, chez Infogrames en tant que game designer. Ceux qui ont déjà joué à ce jeu savent de quoi je parle. Vous voulez un exemple concret ? Regardez le let’s play ci-dessous (merci au joueur qui l’a réalisé, par ailleurs), qui vous montre le premier niveau.

https://www.youtube.com/watch?v=uaKum6XTAs0

Voyez avec quelle ingéniosité les objets sont utilisés par le joueur. Un éventail de possibilités s’offre à vous dans chacun des niveaux ! Qu’il

Un mouton, un élastique, deux arbres...Comment passer ce ravin ?
Un mouton, un élastique, deux arbres…Comment passer ce ravin ?

s’agisse d’un élastique, d’un ventilateur, d’un parfum « odeur de mouton femelle », d’un robot, de salades, d’une flûte, d’un radar anti-mines, d’une machine à voyager dans le temps, chaque objet trouvé ici et là vous permettra de progresser, et de réussir à voler le précieux : un mouton bien dodu. Le tout au nez et à la barbe de Sam, le chien de berger. Sam n’est pas dupe, et vous surveille de près : aussi, un radar vous indique si vous êtes dans son champ de vision. S’il vous voit…prenez votre jambe à votre cou et priez pour avoir le temps de vous enfuir, ou vous devrez recommencer depuis le début ! Le plus habile reste donc de s’approcher du troupeau en étant planqué dans un buisson, en prenant soin de rester immobile au moment où Sam regarde dans votre direction (car un buisson qui avance, c’est louche !). Stratégique, n’est-ce pas ? Portal peut aller se rhabiller !

Bien malin celui qui vous surprendra déguisé ainsi...
Bien malin celui qui vous surprendra déguisé ainsi…

Mais nous ne sommes pas en présence d’un simple jeu de stratégie qui fera griller vos neurones au travers d’énigmes retorses. Porky Pig, Daffy Duck, Bugs Bunny, Bip-Bip, tout ces héros de notre enfance réunis dans un même jeu…bon sang, quel régal ! Si ces personnages ne sont que secondaires, ils apportent à Une faim de loup un petit plus, une touche d’humour bienvenue à un jeu incroyablement intelligent.

Le plateau du jeu télévisé de Daffy Duck
Le plateau du jeu télévisé de Daffy Duck

Une faim de loup est bourré de clins d’œil et d’effets comiques. De par ses graphismes et environnements chatoyants, ses personnages hauts en couleurs, ses dialogues tordants et ses situations parfois improbables, Une faim de loup se révèle très attachant. Alors certes, le jeu n’est pas parfait, les quelques problèmes de caméra couplés à la maniabilité un peu capricieuse vous feront parfois criser et certains objets apparaissent plus souvent que d’autres. Mais c’est du bullshit de pseudo-objectivité journalistique, ça. Pester contre des défauts si superficiels serait comme se plaindre d’un BBQ sous prétexte que ça manque de mayo alors que le soleil rayonne et que les saucisses sont succulentes. Ce serait franchement déplacé ! Une faim de loup saisit à la perfection l’esprit des Looney Tunes de notre enfance, et le fait ressurgir dans un jeu brillant. C’est inventif, amusant, original et réussi. Et puis…merde, quoi ! On joue un méchant loup qui doit voler des moutons sans se faire choper par le chien de berger. J’ai vraiment besoin d’en dire plus ?

Plus qu’une chose à vous dire: vous devez tester ce jeu ! Vous avez même accès à une démo ici, elle est pas belle la vie ?

Amusez-vous bien, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel épisode de Rétro mais pas trop !

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Combien d’heures pour finir TOUS vos jeux Steam ? Ce site a la réponse
Next Final Fantasy XV : vous ne conduirez pas la voiture dans la démo

1 thought on “Une faim de loup – Rétro mais pas trop 1:

  1. loool j’avais la démo sur ps1 quand j’étais gamin et je comprenais rien xD

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le nouveau Mew V et Galvagla vont faire mal dans la prochaine extension du JCC Pokémon

28/07/2020
Close
%d blogueurs aiment cette page :