Ralph 2.0 : Un film débordant de références

De l'humour, de l'action et une belle morale
©2018 Disney.

Ralph 2.0 : Synopsis

Six ans après les événements du premier film (Les Mondes de Ralph), le propriétaire de la salle d’arcade décide de mettre en place le Wi-Fi, qui ouvre une nouvelle voie de train dans la gare centrale de la multiprise. Ralph La Casse et Vanellope Von Schweetz, intrigués par cette nouvelle voie, décident de s’y rendre et s’aventurent dans l’Internet. Ils y découvrent un vaste monde très varié et y rencontrent des personnages de Pixar (Woody, Buzz, Luxo Jr., etc.), Lucasfilm (R2-D2, Yoda, des Stormtroopers, etc.), Marvel (Iron Man, Gamora, etc.) et Disney (les princesses, Dumbo, etc).

L’univers

Le premier film se concentrait sur la salle d’arcade et ses jeux (Fix it Felix Jr., Sugar Rush, etc…). Là où Ralph était un méchant et cherchait à devenir un héros, Ralph 2.0 se concentre désormais sur quelque chose de beaucoup plus lointain (et surtout le nouveau rêve de Vanellope) : Internet.

Sur Internet, tout un tas de sites web sont représentés… et il ne s’agit pas simplement de clins d’oeil avec des noms alternatifs, mais bien les sites eux-même. On retrouve Google, Amazon, eBay, Twitter et même Allociné dans la version Française. Seule exception, l’équivalent de YouTube qui devient BuzzzTube. Ceci est compréhensible vu la manière dont le site est présenté : Faire des coeurs (j’aime) et avoir un maximum d’argent. Un point de vue qui aurait pu ne pas plaire à la filiale de Google, qui, malgré elle, tente de ne pas se faire représenter comme tel.

Shank et son groupe ©2018 Disney.

Cet univers est représenté comme une métropole infinie, animée, moderne et lumineuse. Chaque utilisateur se promenant sur le web est illustré par un avatar ressemblant quelque peu à un Mii pendant que des milliards de bits se promènent au-dessus de leur tête.

En plus d’Internet, on retrouve aussi le Dark Net (aussi appelé le Web profond) qui est représenté comme un endroit malpropre, bizarre et dangereux.

Les personnages

Sur Internet, Ralph et Vanellope rencontrent un tas de nouveaux personnages, comme un marchand de publicités (aka un spam) vendant des articles du type “Top 5 des chats les plus mignons, la 4ème va vous faire craquer”. Il y a aussi l’algorithme du site BuzzzTube, appelée Yesss (oui avec trois “S”) et qui choisit quoi mettre en tendance. Ou encore Shank, personnage dans un jeu de voiture en ligne à la sauce GTA nommé Slaughter Race. Ce nom qui d’ailleurs, deviendra celui d’une musique dans le film à la fois bizarre et fascinante. Une musique de princesse, Vanellope, qui pousse Disney à se moderniser, et ça rend très bien : On y voit les princesses Disney, réunies et en t-shirt.

Les princesses Disney ©2018 Disney.

Alors que Ralph partait avec un objectif clair sur Internet pour en sortir le plus vite possible, Vanellope voit les choses différemment. De son côté, elle découvre les richesses du Web comme un moyen d’évasion. Captivée par Slaughter Race, elle s’éloigne de plus en plus de son ami Ralph pour être avec Shank.

L’aspect visuel

Visuellement, c’est extrêmement beau, épuré, coloré, mignon. Tant d’adjectifs pour qualifier l’aspect visuel du film. Le studio d’animation américain a fait du très bon travail.  C’est si agréable à regarder qu’on pourrait prendre une capture d’écran à un moment au hasard et la mettre en fond d’écran.

La morale du film parle d’amitié. Le film en général se développe sur l’aventure et parle sans cesse de l’importance des amitiés. Là où Vanellope se recherche elle-même en s’éloignant de Ralph, celui-ci fait tout pour ne pas la perdre. Une aventure captivante, car, en plus de l’aspect visuel très réussi, on retrouve la manière dont les relations interpersonnelles. Ainsi, il y a les aspects pour arrêter de forcer avec un pote et le “laisser partir”, ceux d’un pote égoïste mais aussi de toutes ces relations à distance qui sont “durables mais pas trop quand même” qui illustrent bien notre génération inter-connectée.

Ralph 2.0 est un film débordant de références et rempli d’humour. Il plaira aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Certaines références sont si bien placées et cachées que seuls les plus attentifs pourront les trouver. Mais de manière générale, aussi bien un geek qu’un utilisateur normal d’internet apprécieront ce film.

Shank ©2018 Disney.

Ralph 2.0 est disponible dès aujourd’hui dans les salles obscures belges.

Commentaires Facebook
Catégories
Le blog des cuisiniers
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre