On a eu l’occasion de s’essayer au premier chapitre du prochain Tales of Arise sur PC, et le moins qu’on puisse dire, c’est que le prochain volet de la licence a fait un grand pas en avant.

Retirer une épée du corps d’une femme… ça fait très Utena non ?

Graphique tout d’abord, puisque la série se décide enfin à changer de moteur pour un rendu à cheval entre le Cell-Shading et la peinture. Si le premier chapitre se veut très narratif, il  permet aussi de se rendre compte des environnements et de leurs tailles. Ceux-ci sont toujours représentés par des zones plus ou moins grandes, mais qui laissent pour la plupart assez peu de place à l’exploration.

Néanmoins, on a pu voir que différents chemins peuvent être empruntés pour éviter certains affrontements ou découvrir des ressources. Certaines zones sont heureusement plus grandes et ouvertes, mais nous ne sommes toujours pas dans un véritable monde ouvert, mais toujours dans un modèle Zestiria.

Les artes sont attribuables aux raccourcis, au sol comme en l’air

Nous incarnons pour commencer Masque de Fer, un étrange personnage masqué qui ne connaît ni son nom, ni son passé et totalement insensible à la douleur. Il fait partie d’un peuple réduit en esclavage par une armée d’un autre monde, qui se sert du peuple depuis 300 ans pour récupérer l’énergie spirituelle élémentaire de leur planète dans une course à la puissance perpétuelle.

Dans une tentative désespérée de fuir l’oppression, Masque de fer fait la rencontre de Shionne, une jeune femme appartenant au peuple oppresseur qui semble poursuivie par les siens. Déclarant à qui veut l’entendre qu’elle compte abattre le régime des différents seigneurs s’étant partagés la planète, elle dispose d’une malédiction qui électrocute toute personne entrant en contact avec elle.

Quand ils se rencontrent, Shionne et Masque de Fer rejoignent la résistance de la planète, et ensemble, peuvent déployer un pouvoir élémentaire jusqu’ici inaccessible. Ils se lancent alors dans un âpre combat pour la survie de leur peuple, animé chacun de leurs propres intentions.

On garde toujours les éléments essentiels d’un Tales of, c’est à dire les différents éléments, une dualité de personnage, mais aussi deux mondes antagonistes que l’on imagine encore interdépendants. Jusqu’ici le fan de la série se trouvera en terrain connu, mais sublimé par une nouvelle patte visuelle des plus agréable.

Niveau combat, c’est toujours très dynamique, puisque vous ne dirigez qu’un seul personnage sur une équipe de 4, en pouvant passer de l’un à l’autre à souhait. Les 3 autres personnages sont contrôlés par l’IA, à laquelle vous pouvez donner des ordres afin de gérer plus ou moins leur comportement.

Avec une gâchette, vous portez des attaques normales, que vous pouvez agrémenter avec les artes emblématiques de la série, qui sont assignés à 3 des boutons de la manette, avec des variations au sol et dans les airs. Ponctuellement, vous pouvez appeler un alliés pour qu’il porte un coup puissant et vous aide à continuer votre combo. Bref, le système de combat change un peu, mais reste toujours aussi efficace, puisque vous pouvez en plus esquiver.

Les titres refont aussi leur apparition, se débloquant au fil du récit et de vos actions, pour vous donner de plus en plus de possibilités d’action.

Titres et arbres de compétence font leur retour

Chaque personnage dispose en plus de son arbre circulaire de talent qu’il peut débloquer avec l’expérience.

Au final, on est ressorti plutôt enchanté par ce nouvel épisode Tales of Arise. Le récit est dynamique et pour une fois ne met pas longtemps avant de réellement démarrer. Si Masque de Fer est un héros plutôt classique dans ce premier chapitre, Shionne est une véritable réussite, tout comme le système de combat, qui favorise la multiplication des combos. enfin, le nouveau moteur graphique mène la licence vers de nouveaux sommets, après des années d’utilisation d’un moteur 3D vieillissant.

Pour rappel, Tales of Arise arrive le 10 septembre 2021 sur Playstation, Xbox et PC !

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous La version physique de Power Rangers : Battle for the Grid – Super Edition est disponible
Next Windjammers 2 : une bêta ouverte sur PC et PlayStation du 11 au 22 août

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Shenmue III: le trailer de lancement

14/11/2019
Close