Les meilleures anecdotes du jeu vidéo #1

Un brin d'histoire...

Bonjour à tous, c’est ManuSupra, dernier débarqué chez PxlBBQ! Avec mon arrivée, j’aimerais vous proposer une petite rubrique historique avec 3 petites anecdotes hebdomadaires qui paraîtront chaque dimanche. J’espère que ça vous plaira!

Anecdote du jeu vidéo 1: Napoléon chez Big N!

Beaucoup de gens pensent que la première mascotte de Nintendo est Mario, voir Donkey Kong. Et bien, pas vraiment… A vrai dire, c’est Napoléon. Oui, Napoléon Bonaparte!

En effet, avant d’être un acteur culte de la scène vidéoludique, Nintendo Koppai de Fusajirô Yamauchi  a commencé son activité en 1889 en commercialisant des jeux de cartes traditionnels appelés “Hanafuda“. Et le premier personnage a être apparu sur un deck (le “Daitouryou Hanafuda” ici) n’est autre que l’empereur français.

La rumeur dit que Yamauchi pensait que la photo de Napoléon était celle du premier président américain, George Washington, étant donné que “Daitouryou” se traduit “président” en français et qu’il n’y avait pas vraiment Internet à l’époque… ceci explique cela.

Anecdote du jeu vidéo 2: l’affreux dans un jeu?

Bionic Commando de Capcom, sorti sur NES/Famicom, s’appelait, à l’origine, Top Secret: Hitler no Fukkatsu signifiant La Résurrection d’Hitler dans lequel le joueur devait descendre des nazis et tuer le boss final qui n’était d’autre que l’infâme Adolf en personne.

Très logiquement,  aux USA, Capcom a dû modifier son jeu pour ne pas donner référence à cette sombre époque de l’histoire du monde… Les badds ont remplacés les nazis et Hitler fut renommé Master-D même si les trais physiques du dictateur sont restés identiques.

A sa sortie en Europe, le jeu était pareil à sa version US et pourtant, le manuel du jeu mentionnait toujours les nazis comme ennemis.

Anecdote du jeu vidéo 3: Goto en solo…

Le design des consoles Playstation et de leurs accessoires officiels sont l’œuvre d’une seule et même personne: Teiyu Goto. L’homme est assez discret et pourtant c’est lui le principal designer hardware chez Playstation.

D’ailleurs, il a créé le pad des consoles de Sony toujours utilisé sur la PS4 (même si il a bien évolué). Un pad qui a plus de 20 ans maintenant et Goto s’est clairement inspiré de la manette de la Super Nintendo (dont la Playstation devait être un add-on) en modifiant l’ergonomie et plusieurs autres détails comme les fameux « croix, triangle, carré et rond » pour le concevoir.

– Triangle: fait référence à un point de vue (souvent utilisé pour changer la vue de caméra);
– Carré: fait référence à une feuille de papier (souvent utilisé pour ouvrir des menus);
– Rond: confirmer un choix;
– Croix: annuler une action.
A savoir que ceci est la configuration du pad japonais car en Europe, on inverse les actions de la croix et du rond.

Commentaires Facebook
Catégories
DossiersLes meilleures anecdotes jeu vidéo
ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre