Nitroplus blasterz heroines infinite duel, un titre à rallonge et peu séducteur d’un jeu au potentiel pourtant bien incroyable. Et pour tout vous dire, je n’y croyais pas vraiment. Le fait que Marvelous soit de vrais otak’ (en fait on n’en sait rien, mais je sais pas…) avec leurs communiqués de presse tellement différents des autres, leurs sympathies (même si un otak’ à la base c’est pas vraiment sympathique non?) et ce genres de petites attentions continues, qui font que Nitro+  (appelons-le ainsi) est arrivé au plat pays et a pu être testé depuis maintenant près de 15 jours avant sa sortie par moi-même et Apoification (je ne parlais pas de Kensouille qui m’a mis une grosse trempe).

Bref, parlons peu, parlons mal (bah oui écrire un test à 23h53 un vendredi soir avec une bouteille de Santori, que voulez vous), il vaut mieux que vous cliquiez ici et voir les 15 premières minutes de cette vidéo qui vous montreront EXACTEMENT quel est le type de Versus Fighting qu’est Nitro+. Nerveux, plutôt joli si on fait abstractions des décors vraiment fades et pas terribles, musicalement très cool, bien animé et avec un MAX de fan service sexisme si on aime les animés, visual novels et autres JV produits par Marvelous & Cie.

NITROPLUS-BLASTERZ-HEROINES-INFINITE-DUEL-4 (1)

Près de 14 combattantes, 20 supports (avec un choix de 2 par parties) qui sont pré-disposées à sortir quart de cercles, Z et autres demi-cercles avec 3 boutons d’attaques (petit, moyen et grand), une touche de charge, une touche d’esquive, 2 supports, un Burst (qui fait contre par la même occasion) et surtout vos tripes puissance mille dans des combats online effrénés. Bref, ce « petit » jeu de combat a tout d’un grand. Pourquoi je dis petit d’ailleurs bon sang! Pour tout dire, ce jeu m’a plus hypé que Street Figther V (oui BAM c’est dit, voilà). Non seulement j’ai découvert un nouveau type de jeu de combat grâce à son système de SUPER et d’HYPER « facile » à sortir et hyper dynamique, mais surtout pour combotter avec ses 2 supports qui ont un cooldown super bas. De fait, avec 20 supports, on comprend bien que leur choix est important. Bien placés après un combo, un super ou un super ulti peuvent être décisif et faire une vraie différence.

20-noscale

Bref, vous l’aurez compris, ce « Nitroplus blasterz heroines infinite duel » est une surprise de taille. Je suis définitivement pour la qualité et non la quantité, surtout que ces 14 combattantes de base se voient agrémentées de 2 équipières supplémentaires jusqu’à la mi-mai 2016 grâce à 2 DLC totalement gratuits (sans oublier des packs de tenues eux-aussi gratuits). Quel plaisir de voir autant de qualité et de surprises dans un jeu pas du tout attendu. Bon, moi j’y retourne!

Show Full Content

About Author View Posts

bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Previous Trillion God of Destruction | Test
Next DOOM : l’open beta qui ne passe pas
Close

NEXT STORY

Close

Test: Life is Strange 2, épisode 2: Rules – Un épisode à deux saveurs

06/02/2019
Close