Les Enfers se portent bien, pour ceux qui se posaient la question. Zeabolos règne sur le Monde du Dessous, secondé par son frère Astaroth, alors que la paix dure avec le Paradis. Les Overlords se partagent la sécurité de certains points importants des Enfers et globalement, la population est heureuse de sa vie (!). Mais cela vient de prendre fin avec l’arrivée d’une créature incroyablement puissante aux Portes des Enfers, bien décidée à dévorer le Coeur des Enfers, et tout le Monde Inférieur avec lui. Son nom est Trillion, et vous ne pouvez pas le vaincre.

Bhou !
Bouh !

Mille Milliards !

Alors qu’il affronte Trillion, Zeabolos, l’être le plus puissant des Enfers, est vaincu en un instant. Aux portes de la mort, après avoir porté un coup chargé de désespoir, il est sauvé par l’énigmatique Faust. Celle-ci lui propose son aide en échange de son âme. Réintégré dans un corps très affaibli, Zeabolos n’a d’autre choix que de pousser ses Overlords au combat, en leur promettant de Trône des Enfers en cas de victoire… Et il aura fort à faire, car chaque Overlord est une jeune fille calquée sur un pêché capital.

Et je te vois sourire, cher lecteur « Ah, y’a encore des situations tendancieuse et plein de nudité de gamines« . Qui pourrait t’en vouloir, lecteur habitué ? Et bien non, point de fan-service dérangeant cette fois, l’ambiance ne s’y prêtant réellement pas. Tout au plus nous aurons un Overlord au décolleté plongeant et aux citations plus osées, mais rien de plus. Le reste du casting est composé quasi exclusivement de famille proche ou éloignée, avec comme thème principal le désespoir d’envoyer ses proches à la mort. Tout de suite ça calme.

pxlbbq-trillion-god-of-destruction-10
C’est à peut près ce qu’on aura en terme de fan-service, assez limité donc, et c’est pas plus mal (p.s. : ça rebondit)

Un point de départ somme toute assez classique pour un jeu de rôle japonais, mais qui possède néanmoins une particularité assez dantesque : Trillion lui-même. Surnommé le Dieu de la Destruction, Trillion possède en effet un billion de point de vie (soit mille milliards) et doit être vaincu avant d’atteindre le fond des enfers. Zeabolos ayant blessé l’Immonde avant d’être mis hors combat, Trillion se retrouve en sommeil, entouré de miasmes empoisonnées empêchant les armées des Enfers de l’affronter en nombre. A la place, Faust – grâce aux connaissances accumulées sur la Bête – a pu produire un unique anneau immunisant son porteur contre le poison. Les Overlords aux ordres de Zeabolos devront donc le porter à tour de rôle pour approcher Trillion à son réveil afin de le détruire.

"Miom Miom Miom" Echouez ou fuyez et c'est une partie des Enfers qui est dévorée
« Miom Miom Miom » Echouez ou fuyez et c’est une partie des Enfers qui est dévorée

Petit problème : si Zeabolos – l’être le plus puissant des Enfers – a été vaincu en un instant, personne d’autre ne pourra tenir tête au Dieu de la Destruction. Le roi des Enfers impose donc à ses généraux de s’entraîner sans relâche – choses dont ils n’ont pas l’habitude – afin de développer leurs pouvoir et tenir tête à Trillion.

Ainsi, nul donjon à parcourir ici, mais une durée limitée à quelques semaines, qu’il faut  gérer au mieux entre les phases d’entraînement destinées à engranger des points de caractéristiques, le repos, la composante sociale, la visite au forgeron pour augmenter le niveau de l’arme et lui sceller des amélioration, la visite à Faust pour lui acheter des équipements et des objets en vue de l’affrontement, ou encore parcourir la Vallée des Epées, mini donjon généré aléatoirement renfermant quelques ennemis mais surtout des équipements objets à trouver en un nombre de tours limités. A chaque fin de cycle, Faust vous fera affronter Mokujin, une sorte de faux  Trillion bien plus faible mais possédant les mêmes caractéristiques en vue de vous entraîner et de vous habituer un peu à ses attaques. Inutile de dire que vos chances contre le Dieu de la Destruction sont minces si Mokujin vous met déjà KO… ce qu’il fera si il vous touche.

Le Bouclier de l’Amour

Tous les Overlors sont des proches, c'est d'autant plus compliqué de les envoyer à la mort.
Tous les Overlors sont des proches, c’est d’autant plus compliqué de les envoyer à la mort.

Contrairement à ce qui pourrait apparaître, le niveau d’affection entre Zeabolos et son Overlord revêt une importance capitale. En effet, la jauge d’affection sert de rempart aux points de vie de votre Overlord et se verra entamée avant ceux-ci en cas de dégâts reçus. La retraire est également possible tant que votre Overlord conserve un minimum de point d’affection. Quitter le combat aura bien entendu des conséquences néfastes pour les Enfers, vous ne pourrez donc le faire qu’un nombre très limité de fois. Trillion grignote parcelle par parcelle les différents territoires, mais cela aura également pour effet de le replonger en sommeil pour une courte période, octroyant alors à votre champion un petit délai supplémentaire pour augmenter ses statistiques.

Après chaque entraînement, vous pouvez gagner une pièce pour faire tourner la manivelle de la machine à cadeaux qui vous donne un présent aléatoire, que vous pouvez offrir à votre Overlord pour augmenter son affection – si vous le choisissez bien. Les nombreuses cut-scenes participent aussi à renforcer les liens entre Zeabolos et son Overlord, dévoilant un peu plus sa personnalité, ses secrets, rendant l’inévitable séparation plus douloureuse pour le joueur. En effet, quoi de plus horrible que d’envoyer sa propre nièce, candide et confiante en votre jugement, à la mort…?

Car contre Trillion, c’est la victoire ou la destruction.

Choisissez bien vos occupations pendant le sommeil de Trillion
Choisissez bien vos occupations pendant le sommeil de Trillion

Là réside toute la tension du jeu. Si vous parviendrez au final sans trop de mal à vaincre les incarnations de Mokujin – qui deviendront de plus en plus puissantes au fil de vos victoires – les Overlords seront bien incapables de vaincre Trillion. Au mieux, elles pourront fuir la bataille pour gagner un délai et un peu plus de puissance, mais l’issue est d’ors et déjà connue : elles n’en reviendront pas.

Ce qui importe alors, c’est de faire le maximum de dégâts à la créature afin qu’elle se remette le plus rapidement en sommeil en détruisant une portion minimale des Enfers.

pxlbbq-trillion-god-of-destruction-02Et lorsque la défaite s’annonce, que votre Overlord s’effondre, anéanti, il lui reste une dernière carte à jouer, un coup ultime à porter. Si il faut partir, autant partir avec dignité et panache ! Vous pourrez donc – au choix – porter un coup d’une puissance gigantesque avant de disparaître, sceller une partie du corps de Trillion pour limiter ses attaques à son prochain réveil, renforcer l’arme de votre successeur, choisir de revenir – pour une courte période – en tant qu’âme pour assister le prochain Overlord en combat, etc… De cette façon, quoi que vous fassiez, vous faciliterez un peu la tâche de votre successeur. Une fois votre Overlord éteint, il vous incombera de choisir un remplaçant à opposer à Trillion, reprenant l’entraînement désespéré. Heureusement, le nouvel Overlord récupère une partie des statistiques de son prédécesseur, débutant ainsi avec une puissance déjà plus importante.

Last Rebellion

Mais il n’est pas dit que vous deviez être seul face à Trillion. Faust ayant pu créer des réceptacles (“Devil’s Envoy”) insensibles au poison du Dieu de la destruction, il vous est possible de sacrifier des soldats basiques des enfers – trop heureux de servir leur maître – pour remplir ces réceptacles et les emporter au combats. Certains sont spécialisés dans le combat rapprochés, à distance, ont la capacité d’attirer les ennemis à eux ou de vous défendre. Ces Devil’s Envoy seront d’une aide précieuse pour rejoindre au plus vite Trillion en esquivant au mieux les pièges et les ennemis qu’il mettra sur votre route. Au tour par tour, vous êtes constamment informé des prochaines attaques de Trillion et de leur zone d’effet, ceci pour pouvoir vous positionner au mieux, hors de portée de ses attaques mortelles. Il faudra sans cesse vous déplacer sur le damier de combat, même en diagonale. Votre statistique de vitesse est à prioriser, car c’est elle qui vous permet d’augmenter vos tours de jeu. Trillion dispose de plusieurs actions à son arc qu’il vaut mieux apprendre à contourner, comme empoisonner la zone autour de lui, frapper lourdement mais aussi avancer. Car son but est de dévorer le cœur des enfers et vous perdrez le combat si le monstre atteint le fond de l’arène.

Le placement et les déplacements sont littéralement au coeur de l’affrontement.
Le placement et les déplacements sont littéralement au coeur de l’affrontement.

Parfois, vous serez complètement cerné, dans l’incapacité de rejoindre une case “sauve” avant la prochaine attaque de Trillion. Dans ces cas là, vos nombreuses techniques pourront sans doute vous aider. Toute dédiées à l’offensive, certaines ont pourtant la faculté de vous déplacer en cours d’attaque, vous faisant donc parcourir en un tour un certain nombre de cases. Indispensables, ces techniques ont un certain coût, mais il vous faudra surtout les apprendre au préalable pendant vos phases d’entraînement.

Vos entraînements vous rapportent tout un tas de points à dépenser.
Vos entraînements vous rapportent tout un tas de points à dépenser judicieusement.

Après chaque entraînement et parfois Events, vous allez remporter différents types de points (Attaque, Magie, Vitesse, Charisme, Sens) à distribuer dans vos statistiques (pour augmenter votre vie, votre résistance magique, physique, puissance d’attaque, la vitesse indispensable ou capacité d’emporter les Devil’s Envoy), mais ces points sont communs à ceux que vous devrez dépenser pour débloquer et améliorer vos techniques actives et passives. L’aspect gestion est primordial, car vous devrez sans cesse faire des choix pour optimiser au mieux votre personnage, quitte à le spécialiser dans une unique attaque pour un maximum de dommages suivant la situation et votre connaissance des capacités de Trillion. En cela, les combats contre Mokujin relèvent d’une importance capitale pour dénicher un angle d’attaque efficace.

En récoltant de l’argent dans la Vallée des Epées ou auprès de la population qui désire vous soutenir, vous pourrez aussi acheter des items pour vous aider en combat, récupérer de la fatigue des entraînements sans perdre une journée à dormir, mais aussi améliorer votre arme auprès du forgeron. Celui-ci pourra aussi y apposer des reliques en vue d’augmenter drastiquement les statistiques, si tant est que vous achetiez les onéreux emplacements pour les y sertir…

Conclusion

Beaucoup de données à appréhender pour cerner Trillion, d’autant que celui-ci réserve quelques surprises aux joueurs pour le bousculer un peu. Si les relations entre les personnages se veulent bon enfant, avec pas mal d’humour, l’ambiance générale du titre est assez sombre et désespérée. Vous apprenez à connaître vos hérauts, vous les entraînez, vous discutez avec eux, dévoilez leurs secrets et leurs rêves avant de les voir mourir héroïquement dans un énorme gâchis contre une créature démesurément puissante… Il est probable que votre première partie vous arrache quelques larmes et que vous ne parveniez pas à arrêter la destruction des enfers… Mais c’est pour mieux prendre votre revanche en NG+, conservant toutes les statistiques de vos Overlords et parvenir à l’une des différentes fins du jeu. N’espérez cependant pas y arriver avant plusieurs parties, Trillion évoluant au fil des dégâts reçus, modifiant sa stratégie et augmentant sa puissance démesurément… Certes on ne s’ennuie pas, mais on a l’impression de ne jamais pouvoir parvenir à le battre.

Trillion est au final un jeu de stratégie assez particulier, démesuré dans les premières heures, mais également gratifiant au fil des parties, quand on parvient non plus à grignoter les points de vie du Boss mais à lui infliger de véritables dommages, faisant voler en éclat son armure et le forçant à changer de stratégie.

Trillion God of Destruction

  • Développeurs Idea Factory / Compile Heart
  • Type Stratégie
  • Support PSVita / VitaTV
  • Sortie 01 Avril 2016

Y’a bon!

  • L’aspect relationnel comme outil de gameplay
  • Trillion est d’une puissance écrasante
  • Envoyer ses Hérauts à la mort
  • Les choix à faire sous la pression
  • Le système de placement
  • Quasi pas de Fan-Service, c’est appréciable

Beuargh!

  • Déprimant au début
  • Les cycles peuvent être répétitifs
  • Il faut de la patience et de la ténacité pour en voir le bout
  • Plutôt pauvre graphiquement
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Un nouveau jeu Ghostbusters façon Gauntlet sortira en juillet
Next Nitroplus Blasterz Heroines Infinite Duel | Gameplay Vidéo
Close

NEXT STORY

Close

Une nouvelle bande-annonce le Battle Royale vampirique Bloodhunt et une alpha fermée le 2 juillet

11/06/2021
Close