Les meilleures anecdotes du jeu vidéo #11

Une odyssée sans Mario!?

Gooood morning gamosphère! C’est reparti pour notre fournée hebdomadaire de petites histoires anecdotiques mais sympathiques de notre planète gaming! 

Cette semaine, on parle d’aspirateur jaune, d’un nonos pour toutou et d’une odyssée sans le plombier moustachu…

Anecdote du jeu vidéo 37: Va chercher nonos!

La mode des consoles dites « 1.5 » comme les Playstation Slim /Pro, Nintendo DSi voire 3DS XL ou encore récemment Xbox One X n’est pas nouvelle.

En effet, en 1993, fin de vie de sa NES, Nintendo commercialisera la NES Top Loader (au USA) ou Famicom AV (au Japon) pour relancer ses ventes.

Malheureusement, les gamers de l’époque pensaient déjà à remplacer leur modèle 8-bits par des consoles 16-bits.

Néanmoins, cette NES2 possédait déjà le design de ce qui sera la Super Famicom/NES. Surtout son pad surnommé dogbone car il ressemble à un os pour chiens… qui pourtant deviendra le plus grand classique de manette et un modèle standard.

Anecdote du jeu vidéo 38: Mariognavox Odyssey

L’Odyssey de Magnavox* est la première console de jeux vidéo à être commercialisée. Sortie en 1971, elle précède de plus de 3 ans les consoles dites Pong d’Atari.

Elle fonctionnait avec des piles et ne possédait pas de capacités sonores. Il faudra attendre l’Odyssey 200 de 1975 pour y avoir droit.

Elle n’utilisait pas de cartouches ROM mais plutôt des cartes de circuits imprimés amovibles qui connectaient différents générateurs de logiques et de signaux dans la console pour produire le jeu choisi. Un total de 27 jeux étaient disponibles, sur 12 cartes différentes.

Il faut savoir que la console ne possédait pas non plus de logiciel ni de processeur et encore moins de mémoire.

On est très loin de cette époque avec nos Playstation et Xbox……

Anecdote du jeu vidéo 39: Poyo!?

Notre chère petite boule rose, Kirby, devait à l’origine se nommer Popopo (d’où son expression « poyo! »). Nintendo a décidé de lui donner le nom de Kirby en l’honneur de John Kirby, l’avocat qui leur a fait gagner le procès de l’affaire Donkey Kong contre Universal. Ceux-ci avaient attaqué la firme nippone pour un « soi-disant » plagiat de King Kong.

Mais ce n’est pas tout vu que les créateurs se sont aussi inspirés de la Kirby Company, une firme qui conçoit des aspirateurs depuis 1935… et comme notre vieil ami utilise l’aspiration comme technique, ça tombait plutôt bien.

C’est Masahiro Sakurai, designer chez Nintendo, qui est à la création du personnage. Il voulait concevoir un personnage attachant pour un jeu de plateforme destiné aux débutants qui avaient du mal sur un Super Mario Bros… et c’est réussi!

D’ailleurs, le design actuel de Kirby ne devait être que provisoire et d’une couleur différente (jaune) mais vu qu’il avait l’air si attachant, ils l’ont gardé tel quel.

* Publicité promotionnelle Magnavox Odyssey

Commentaires Facebook
Catégories
Les meilleures anecdotes jeu vidéo
ManuSupra

Passionné et collectionneur, historien de trois décennies ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue en "Independent Gaming" et adepte du "bas, diagonal, droit + poing" ébloui par le pays du soleil levant.. et sa bouffe. Burgerovore professionnel à ses heures. Pathologie: collectionnite aiguë avec un diagnostique de plus de 120 machines.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre