Hotline Miami a su en une poignée d’années susciter un engouement phénoménal. Le titre signé par le duo de Dennaton Games et édité par Devolver ne cesse de donner des idées à leurs congénères, à l’image de SUPERHOTline Miami ou de Mother Russia Bleeds. Thomas Kole pour sa part préfère invoquer le mythique Gordon Freeman aux commandes de la bouillie de pixels.

Halfline Miami, encore en développement, est né de l’esprit de Thomas Kole, développeur indé. L’idée est plutôt simple : mélanger le gameplay frénétique et sanglant de Hotline Miami à un jeu cultissime : Half -Life 2. Bien sûr, pas question ici de faire un demake d’Half-Life 2, mais plutôt de lui rendre hommage. Gravity Gun en main, à vous de dézinguer le bestiaire du titre de Valve avec la vue de dessus de Hotline Miami.

Pink, Blue, Purple Mesa

Sur la page IndieDB de Halfline Miami, le développeur indique que l’essentiel du travail concernant le gameplay est terminé et fonctionne parfaitement, et qu’il lui reste encore un peu de boulot, notamment sur le son et du côté des maps thématiques, pour l’instant au nombre de 4. On retrouvera donc entre autres Point Insertion, Route Kanal, Water Hazard et même un niveau bonus. Dans un trailer plutôt alléchant, on voit que certaines des features chères au titre original sont de partie : il sera donc possible de relancer des grenades ou d’observer avec délice les ragdolls de nos ennemis décimés.

Côté musique, l’électro fluo et bigarrée de Sung devrait accompagner à merveille nos massacres. Thomas Kole promet même un éditeur de niveaux. Le tout est réalisé sous un moteur maison, et devrait être disponible d’ici quelques mois, gratuitement bien entendu. Voilà qui ravira sans nul doute les nostalgiques encore scotché devant le deathmatch d’Half-Life 2 ou à la recherche du moindre indice confirmant la sortie prochaine du prophétique Half-Life 3. Seul frustration : pas de démo jouable pour le moment.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Badass Inc : le point&click pas banal
Next Shenmue III : un vrai open-world à 10M$

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

The Elder Scrolls Online : Orsinium le prochain DLC sera chez les Orcs

05/10/2015
Close