Après Microsoft, c’est Sony qui a présenté sa conférence de presse pré-gamescom. Après le coup de tonnerre que fut l’annonce de l’exclusivité de Rise of the Tomb Raider sur Xbox One, le géant Japonais était attendu au taquet par ses fans pour répondre à la société Américaine.

Globalement, rien n’est parvenu à nous surprendre autant que l’annonce de Microsoft. Quelques annonces sympathiques, telles que les fonctionnalités du firmware 2.00, l’arrivée du PS Now en Europe ou encore la date de sortie du PlayStation TV (14 novembre, 99€, avec 3 jeux), ont été faites, mais rien de bien folichon.

Du côté jeux, même constat. Hormis l’annonce de quelques jeux indépendants (DayZ, The Vanishing of Etan Carther, The Tomorrow Children, etc.), rien de bien surprenant côté grosses productions, si ce n’est la ré-annonce de Until Dawn, l’annonce de Hellblade (Ninja Theory) et de Wild (Wild Sheep Studios), ainsi que la présentation de Alienation, un shoot’em up développé par les créateurs de Dead Nation et de Res0gun (bon OK c’est de l’indé, mais Sony l’a présenté comme une grosse production). N’oublions pas Tearaway Unfolded, nouvelle production de Media Molecule, annonce assez décevante dans l’optique où, sachant que le studio a laissé LittleBigPlanet 3 a une autre société, on pouvait s’attendre à une nouvelle franchise… Le tout est bien entendu attendu sur PS4.

Côté vidéos, on a pu se régaler avec Bloodborn, Driveclub, une vidéo de gameplay de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain dont on se serrait bien passé, quelques titres indépendants tels que Rime ou Volume, ainsi que les trailers/démonstrations de la plupart des titres sus-mentionnés.

Est-ce tout ? Certainement pas. Après analyse, nous avons trouvé la réplique de Sony à Microsoft et Crystal Dynamics concernant l’exclusivité de Rise of the Tomb Raider, puisque Jim Ryan s’est fait un plaisir d’annoncer que le studio se privait d’un public de 10 millions de PS4 dans le monde. Suffisant pour que la société change d’avis ? Wait & See…

Ah, et pour ceux que ça intéresse, nous avons compté le nombre de fois ou le mot « PSVita » a été cité. Approximativement, il s’élève à 2 : une fois pour rappeler que Tearaway est sorti sur PSVita (si, si), et une seconde fois pour annoncer l’arrivée d’un jeu indépendant sur la portable. Preuve s’il en est que Sony n’oublie pas sa console.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Résumé de la conférence Microsoft
Next GC 2014 WilD : serez-vous homme ou bête?

1 thought on “GC 2014 – Résumé de la conférence Sony

  1. Pas mal le pti troll sur la Psvita ;)… hahahaha, ceci dit la mienne prends un peu la peuf 😀

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pikachu parle et est devenu détective

26/01/2016
Close
%d blogueurs aiment cette page :