Pour ma première gamescom du côté presse, j’ai été assister à la conférence Blizzard ainsi qu’à des présentations de The Technomancer, Battleborn et Crossout. Pour le reste de mon temps libre, je me suis baladé dans les allées de la partie publique avec Mr Scintillant pour vous faire une petite visite en accéléré de la gamescom 2015. Enjoyez !

Conférence de presse Blizzard

HearthStone : Teasing de la nouvelle extension Le Grand Tournoi et présentation de nouvelles cartes et d’une nouvelle fonctionnalité enregistrant le meilleur rang de la saison.

Heroes of the Storm : Présentation d’un nouveau héros de soutient: Kharazim, le moine de Diablo 3, … NEED ! Ensuite présentation d’une nouvelle arène de combat: « Infernal Shrines », à nouveau liée à l’univers de Diablo. Teasing de deux futurs personnages: Rexxar guerrier à distance accompagné de son fidèle ours Misha et Artanis, un guerrier de l’univers de Starcraft.

Overwatch : Le contexte d’Overwatch est une bataille de robots contre des humains. Le tout prenant place sur terre dans un futur où la technologie tient un rôle important. Présentation de deux maps « Volskaya Industries » en Russie et »Numbani » en Afrique. Présentation d’un nouveau personnage « Lucio », une sorte de soutien/DPS monté sur des rollers lasers qui lui permettent de grinder les murs. Il est originaire d’Amérique du sud et est « deejay » de profession.

Starcraft 2 : Présentation de Legacy of the Void aka la prochaine extension de SC2. Elle arrive prochainement et sera également disponible sous forme de pack standalone. Nouvelle campagne, nouveau mode jeu « Commandants alliés » associant solo et multijoueur.

World of Warcraft : On nous a donné rendez-vous le lendemain. Et comme vous devez sans doute le savoir, c’était pour dévoiler la nouvelle extension Légion, dont on vous parle ici.

conférence Blizzard World of Warcraft

The Technomancer

The Technomancer, c’est un RPG qui se déroule dans un futur post apocalyptique, en plein sur la planète Mars. Les humains ont colonisé la planète rouge et y ont établi de grandes compagnies devant gérer la distribution de l’eau. Le lien entre la Terre est Mars a cependant été rompu et la population de Mars s’est ainsi retrouvé livrée à elle même. Voilà pour le pitch. A cela s’ajoute des mutants, considérés comme des parias. Côté héros, vous incarnerez un jeune aspirant technomancien qui va devoir se faire des amis pour tenter de survivre dans ce monde à l’abandon. Nous avons vu l’une des grandes villes du jeu, sorte de bidon-ville géant martien et également siège de l’une des grandes compagnies de gestion de l’eau sur Mars. Celle la même dont on vous parlait ici.

Dans leur besace à compétences, les technomanciens peuvent utiliser l’électricité présente dans leur corps pour générer des sorts d’attaques et ainsi combattre les ennemis. Du coup, comme ils utilisent des pouvoirs zarb’, ça en fait également des mutants aux yeux de la population. Le système de combat en temps réel demande de s’adapter au type d’ennemi qu’on a en face. Des créatures gigantesque seront aussi à abattre durant des combats de boss qui s’annoncent mouvementés. Oui, c’est court, mais on n’en sait pas encore beaucoup plus.

Battleborn

Battleborn Image du jeu

Et voilà qu’arrive un nouveau MOBA biclassé FPS. Battleborn, c’est son petit nom, est un titre bougrement nerveux et qui offre plein de modes de jeu. L’univers séduit ( pitch rapide : dans un futur lointain où toutes les étoiles de l’univers ont fini par s’éteindre, il n’en reste plus qu’une et les différentes races de l’univers veulent s’en rapprocher), les héros sont stylés et ont des arbres de compétences propres qui évoluent en fonction des niveaux acquis via l’expérience gagnée au combat. J’ai pu tester un mode campagne en coop avec 5 autres joueurs. Il y était notamment question d’une quête d’escorte et d’un bossfight vraiment sympa ! Les diverses compétences de chaque personnage sont bien mises à l’épreuve et le travail d’équipe doit primer pour espérer approcher la victoire. Du coup, vaut mieux pas se la jouer greedy. L’héritage de Borderlands est bel et bien présent que ce soit dans le style graphique ou dans le gameplay. Une belle petite claque.

Crossout

Crossout Image du jeu

Crossout, c’est un MMO free-to-play dans lequel tu dois construire un véhicule fait de bric et de broc pour faire la nique à d’autres joueurs dans des plaines arides.

La phase de construction de son véhicule est intéressante, on part vraiment de rien pour construire son engin de guerre, et on tente d’avoir un truc qui a de la gueule à partir des différents éléments proposés (une bonne cinquantaine étaient disponibles quand j’ai testé le jeu). Ensuite on lance un test drive pour voir si l’engin tient la route. Si ça passe, on se retrouve alors dans un environnement assez austère et terne avec la possibilité de tirer sur des véhicules d’essai pour découvrir son potentiel de destruction. Vous aurez même droit à une réplique de votre propre véhicule pour tester sa résistance aux impacts. La physique du jeu est relativement bien faite, mais c’est finalement c’est assez basique comme gameplay : on conduit, on tire et ça explose… A voir sur le long terme.

Show Full Content

About Author View Posts

Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Previous Spider : Rite of the Shrouded Moon | Test
Next Stellaris | Preview

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Vous pourrez terminer Cyberpunk 2077 sans tuer personne

13/06/2019
Close