La bibliographie du créateur de Pokémon, Satoshi Tajiry est sortie le 14 novembre dernier. Le récit est raconté sous forme de manga, et retrace la création et le début de la réussite de Satoshi Tajiri sur son projet de jeu vidéo.

Le récit est réalisé par Akira Tanaka et Shigeru Miyamoto. Akira Tanaka est un artiste peintre connu pour ses œuvres représentant des scènes autour de la vie courante des Parisiens. Pour Shigeru Miyamoto, il est évidemment bien connu dans l’univers du vidéoludique. Ce dernier travaille depuis des années chez Nintendo et est derrière des titres comme Zelda, Mario, Donkey Kong et bien d’autres.

Titre Biographie du créateur de Pokémon, Satoshi Tajiri

Auteurs Shigeru Miyamoto, Hiroyuki Kikuta et Akira Tanaka

Type Biographie

Support Manga

Date de sortie 14 Novembre 2019



L’oeuvre démarre avec la jeunesse de Satoshi, sa découverte des jeux vidéo et ses dons d’analyse. Ceux-ci le mèneront plus tard à créer sa propre boite d’édition de magazine de jeux vidéo, Game Freak. Cette dernière se développera jusqu’à lui permettre de créer ses propres jeux. Le récit se conclut lors de la création de Pokémon.

De jolies pages couleurs commencent le récit.

Le premier ressenti du manga est que Satoshi est quelqu’un de courageux et rêveur. Il a ses objectifs et sait s’y tenir. Sans être une ôde au travail, le récit nous démontre que lorsqu’on aime on ne compte pas. Ici on traite plus de la passion que seulement d’un travail. Cependant c’est peut-être un peu son point faible aussi. On sent que l’histoire est un peu trop romancée ; les personnages ne risquent pas grand-chose, et on n’entend pas beaucoup parler des différents soucis qu’ils ont eus. Lorsqu’ils apparaissent ils sont très vite supprimés et oubliés. Cela pousse l’idée que plus on y met du cœur plus on a de chance à y arriver. Ce qui reste un beau message.

Satoshi Tajiri le créateur de Pokémon

L’histoire est évidemment pleine de références de noms bien connus chez Game Freak et Nintendo. Nous allons aussi avoir du développement sur la création du jeu en général. Un peu comme la création de leur manga dans le manga Bakugan. Cela rend le tout très instructif et très intéressant.

De plus, pour une bibliographie, c’est raconté de manière fluide et amusante. N’oubliant pas les bases de la façon d’écrire un manga, ce dernier rend Satoshi très attachant. Son histoire ressemble au style d’écriture des shōnen  en général, donc l’histoire d’un jeune garçon qui doit accomplir son rêve.

Niveau dessin c’est assez classique, mais le trait est très précis. Les décors et les personnages sont bien détaillés, on prend plaisir à voir des têtes connues comme Satoshi ou Shigeru Miyamoto. On pourra même voir quelques unes des premières ébauches pour les designs des différents Pokémon.

Conclusion

Sans grande surprise, le manga est très intéressant et dépeint bien son histoire. Son côté un rien trop romancé est un peu décevant, mais le tout se laisse lire sans problème et nous donne une bonne idée de la façon de penser derrière Pokémon. Je retiendrai que Satoshi est un accro de travail et qu’il réussit. Autrement dit: travaille pour tes rêves et tu y arriveras.

Montrer le reste de l'article
Précédent Critique: The Mandalorian épisode 7
Suivant Test: The Outer Worlds PS4 – Un Fallout dans l’espace ?
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Splatoon sur PC? C’est possible!

09/06/2015
Close