Eidos-Montréal a sorti aujourd’hui une nouvelle vidéo dans les coulisses des développeurs qui révèle un peu plus d’informations sur les inspirations de la bande-son de Marvel’s Guardians of the Galaxy. Elle dévoile aussi comment les chefs-d’œuvre pop et rock des années 80s sont liés au gameplay pour créer une mécanique en jeu innovante, le Rassemblement.

Marvel’s Guardians of the Galaxy mêle trois genres musicaux distincts dans sa bande-son : des morceaux orchestraux épiques, une mixtape aux petits oignons avec des morceaux sous licence des années 80, et un album de rock original créé pour le jeu. Dans son commentaire, Steve Szczepkowski, directeur audio senior chez Eidos-Montréal, décrit comment lui et son équipe ont fusionné ces éléments pour créer une expérience musicale unique qui influence la mécanique de gameplay.

Steve Szczepkowski explique : « La musique est intrinsèque à la franchise des Gardiens et nous voulions en faire un élément important de l’expérience de gameplay. La bande-son est infusée dans l’ADN du jeu et l’utilisation que nous en faisons va bien plus loin que ce qu’on a l’habitude de voir. Que ce soit pour booster les combats avec le Rassemblement ou pour donner vie au groupe préféré de Star-Lord, chaque élément a été sélectionné avec soin et ajouté pour améliorer l’histoire de ce groupe de marginaux rock’n’roll. »

Steve explique aussi comment la bande originale orchestrale, composée par Richard Jacques, compositeur nommé aux BAFTA, donne un aspect épique et cinématique à Marvel’s Guardians of the Galaxy. Enregistrée dans les célèbres studios d’Abbey Road à Londres, la bande originale est composée de presque six heures de musique originale qui portera les joueurs à travers leurs aventures héroïques et parfois émotionnelles à travers la galaxie. Ils ont pris soin de mêler la bande originale à d’autres genres de musique du jeu pour assurer que la transition des moments orchestraux épiques vers les tubes soit fluide pendant le gameplay.

Pour la sélection de morceaux sous licence afin de compléter la vision des Gardiens d’Eidos-Montréal, Steve explique que le facteur le plus important était le côté fun. Conçue pour transporter les joueurs dans les années 80, l’impressionnante sélection de tubes pop et rock de cette décennie apparaît dans le jeu à des moments sélectionnés avec soin. Il y a des morceaux d’artistes comme Iron Maiden, KISS, New Kids On The Block, Rick Astley, Hot Chocolate et bien d’autres qui seront très vite révélés.

La fonctionnalité unique du Rassemblement donne une nouvelle ampleur à la bande-son en utilisant des morceaux précis pendant les combats. Les joueurs peuvent appuyer sur la touche Play du lecteur de cassettes de Star-Lord pour lancer un tube des années 80 qui va venir inspirer les Gardiens pendant le combat. Steve explique que certains de ces morceaux peuvent sembler inattendus dans ce contexte mais la juxtaposition apporte un élément fun supplémentaire aux séquences de combat.

Enfin, Steve révèle comment il a donné naissance à un tout nouveau groupe de rock dans le monde original de Marvel’s Guardians of the Galaxy. Après avoir découvert que dans l’histoire du jeu, Peter Quill emprunte le nom de Star-Lord à son groupe éponyme préféré, Steve s’est mis au travail pour créer le groupe. Un album complet a été enregistré pour le jeu, incluant des morceaux originaux qui célèbrent le rock’n’roll et la nature dysfonctionnelle des Gardiens.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Mayhem Brawler – Faire régner la loi
Next Third Editions sort « L’histoire de la Wii. Révolution de palais à Kyoto » sans crier gare !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Dragon Age Inquisition n’en a pas fini avec les DLC scénarisés

02/06/2015
Close