La médiatisation de l’affaire Harvey Weinstein ne donne pas du courage qu’aux victimes d’harcèlement sexuel dans le monde du cinéma. Les langues commencent aussi à se délier dans le milieu du jeu vidéo.

Ce samedi 14 octobre, David Ballard, un ex-employé de chez Naughty Dog divulgue via son compte Twitter avoir été victime d’harcèlement sexuel par l’un de ses supérieurs quand il travaillait encore chez les papas d’Uncharted, en 2015. Si de pareilles pratiques sont révoltantes en soi, l’affaire semble être encore plus sale lorsque David Ballard affirme que le service des ressources humaines n’a rien fait pour pallier au problème. Pire encore : une somme de 20.000 dollars lui auraient été offerte en échange de son silence. Ce dernier ayant refusé, il s’est retrouvé au chômage…

Ce tweet ayant fait grand bruit dans notre microcosme de gamer, Naughty Dog s’est empressé de répondre via un communiqué officiel dans lequel le studio nie avoir eu connaissance d’une quelconque plainte pour harcèlement.

Si cette révélation a sans doute du être un exutoire pour la victime, il lui faudra sans doute du courage pour aller au bout de sa démarche et porter plainte en espérant que sa voix, et celles de toutes les autres victimes de ce genre de pratique, fasse pression sur le politique qui durcira la loi en cette matière.

Attention tout de même à garder raison, en l’état Naughty Dog est toujours présumé innocent jusqu’à preuve du contraire…

Show Full Content

About Author View Posts

Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Previous Test: Pokkén Tournament DX – Tabassez-les tous !
Next Vous ne jouerez pas à Age of Empires : Definitive Edition cette année
Close

NEXT STORY

Close

Torchlight Frontiers présente ses Reliques aka des armes uniques

22/10/2018
Close