La chute (prévisible ?) du projet Stadia a vu bon nombre de projets couler avec lui, mais d’autres ont pu s’adapter rapidement et voir le jour sur de nouveau support à l’image de Wavetale, de de Thunderful Games et Zoink Games. Pour notre grande joie


WaveTale


Supports : PS4, PS5, Switch, PC

Genre : Aventure

Date de sortie : 12 Décembre 2022

Editeur : Thunderful Games

Développeur : Thunderful Games

Multijoueurs : Non


Wavetale est une expérience saine, dynamique, optimiste et magique


  • Très joli et bien animé
  • Un bon doublage en français
  • Une exploration libre et rapide
  • Amusant et frais
  • Accessible à tout le monde
  • Une durée de vie adaptée
  • Plein de petite quêtes annexes rapides
  • Les combats, finalement pas si utiles au jeu
  • L’exploration aurait pu être plus poussée

Wavetale sauvé des eaux

Quand on réfléchi à des titres qui se déroulent dans un univers submergés par les flots, on a tendance à penser au titre Submerged et sa suite, voire Sea of Solitude. Parcourir de grandes étendues d’eau, alors que le monde a été détruit par les flots n’est jamais une chose très réjouissante. Pourtant, Wavetale parvient à traiter de ce thème tout en y ajoutant beaucoup de fantaisie, ce qui le rend terriblement attachant.

Le gameplay de Wavetale est simple. Les combats et les sauts laissent ne sont pas exigeants pour un sou, et même si vos faites des erreurs, elles ne sont jamais punitives. C’est honnêtement l’un des aspects les plus rafraîchissants de Wavetale. Certains jours, j’ai simplement envie de jouer à quelque chose qui soit purement de la détente et c’est exactement ce que Wavetale propose, d’autant qu’il est intégralement sous-titré et doublé en français.

L’expérience de jeu est tout à fait relaxante, mes filles sont d’ailleurs totalement accro au jeu. Wavetale est une expérience saine, dynamique, optimiste et magique. Compte-tenu du contexte du jeu, il aurait pu être sombre et déprimant, mais c’est totalement le contraire. La difficulté est très modéré et la seule arme de Sigrid est un filet, qui lui servira uniquement à frapper et à planer un peu dans les airs.

La grande force de Wavetale est de nous permettre d’explorer son monde apocalyptique. Une catastrophe a eu lieu, et l’humanité, dispersée sur des îlots en proie à une brume néfaste, n’aspire qu’à revenir au monde d’avant. Sauf qu’il n’existe plus et que ce nouveau monde est celui avec lequel il va falloir composer, si tant est qu’on puisse le débarrasser de sa principale menace : la Brume.

Notre héroïne Sigrid ne connaît pas l’ancien monde – notre monde – et elle ne sait même pas ce qu’est une pomme ! Sa grand-mère énergique, fait office de mémoire du monde, et se souvient également d’autres choses qui étaient présentes autrefois, comme les boulangeries. Malheureusement, à ce niveau, tout étant immergé, nous n’avons pas le plaisir de la (re)découverte de ces éléments avec Sigrid.

Wavetale construit alors un univers de jeu avec de nombreux personnages sympathiques au cours des cinq à six heures de jeu. Les quêtes secondaires sont simples et ne vont guère au-delà des quêtes de recherche, où les objets à trouver sont généralement cachés dans les environs immédiats. On pourrait arguer que tout est peut-être trop immédiat à ce niveau, et que le jeu ne pousse pas assez loin les possibilités d’exploration, mais c’est aussi très rafraichissant de pouvoir se lancer dans la partie sans avoir de trop longues sessions imposées sur nos épaules.

Le jeu nous permet donc de glisser sur les flots à toute vitesse grâce à une astuce que j’ai trouvé aussi belle qu’originale. En effet, au début du jeu, Sigrid rencontre une Ombre aquatique étrange issue de la Brume. Cette ombre ne peut évoluer que sous l’eau, et elle propose à Sigrid de poser ses pieds sur les siens, alors qu’elle se tient à l’envers sous l’eau. Nous avons donc un effet miroir entre Sigrid et la créature sous-marine qui calque ses mouvements sur les siens. C’est original et joli à voir.

De manière générale, le jeu est très réussi graphiquement. Les couleurs sont douces et les personnages sont très expressifs et bien animés. Le doublage français est en plus de qualité, ce qui nous donne un peu cette impression d’évoluer dans un dessin-animé.

Sigrid peut donc glisser directement sur les vagues, ce qui fait que vous n’êtes pas attaché à une embarcation, vous êtes libre. Il n’y a pas de danger non plus et il est très relaxant de surfer jusqu’au prochain objectif de mission tout en profitant de la vue, de la vitesse et des différentes rampes à disposition.

Malgré sa rapidité, le gameplay est simple à prendre en main et permet de tester vos compétences. Il y a un peu de challenge représentés par quelques parcours annexes avec des limites de temps, créés pour Sigrid par l’un des autres personnages que l’on libère.

En ce qui concerne les combats, il existe des attaques lourdes et légères pour faire face aux ennemis que vous rencontrerez, mais ce n’est pas le point central de Wavetale. Je dirais même que cet aspect est inutile et j’ai l’impression que l’expérience entière aurait été meilleure si le développeur s’était concentré uniquement sur l’exploration. Ils ne sont pas désagréables, mais personnellement, ils viennent perturber mon exploration tranquille du monde. Vilains monstres.

Wavetale

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

On est pas passé loin de voir Wavetale enterré avec Stadia, mais heureusement, il est maintenant arrivé sur consoles et un large public peut en profiter. Le jeu fait moins de 7 heures, est graphiquement très réussi et propose une expérience qui fait du bien !

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Un premier aperçu de Batman dans Suicide Squad: Kill the Justice League et uen date de sortie
Next Test : Marvel’s Midnight Suns – Le retour d’un Marvel à son meilleur niveau

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le nouveau chapitre de The Elder Scrolls Online voit grand avec Gold Road

19/01/2024
Close