Test : The Surge – Le futur en mode hardcore

...

Aimez vous les univers futuristes? Aimez vous les exosquelettes? Les combats Stratégiques aussi peut-être? J’espère que vous aimez aussi mourir, recommencer et remourir. Parce que oui, The Surge c’est tout ça mais c’est surtout la dernière partie du programme. Les petits gars de Deck 13 avaient un peu déçu avec Lord of the Fallen. La copie est-elle corrigée?

It’s Explo’Time

Tout commence dans un train en mouvement vers Creo, une super société qui se propose de rétablir l’équilibre écologique de la Terre et de soigner notre belle planète. Tout ça en employant des personnes quelque peu diminuées physiquement. Par contre… La parité est aussi respectée qu’au gouvernement mais on ne peut pas tout avoir. Vous arrivez donc, plein d’espoir et vous choisissez l’archétype que vous allez utiliser. Plutôt agi/rapide ou force/bourrin? S’ensuit une cinématique vous mettant en scène en train de vous faire boucheriser le corps entier.

Vous vous réveillez donc dans une espèce de décharge robotique à devoir tatanner du petit robot pour survivre. Très vite vous trouvez votre HUB où vous rencontrez une femme (par le biais d’un hologramme) qui ne vous explique pas le pourquoi du comment mais qui vous fait comprendre que c’est sacrément bordélique et que vous êtes un peu son unique espoir (Qui a dit Star Wars?).

Votre menu de personnage, et il y a de quoi faire

Vous sortez donc de votre zone de confort afin d’explorer des niveaux assez vastes mais qui proposent des raccourcis à la manière de Nioh qui font que vous ne perdez plus trop de temps une fois que vous les avez utilisés une fois. Cependant vous vous doutez bien que votre chemin sera semé d’embûches, de robots et autres bizarreries.
Ce chemin vous mènera au travers de 7 zones différentes, ce qui peut sembler maigre mais qui s’avère largement suffisant tellement vous reviendrez sur vos pas afin d’accéder à de nouvelles zones grâce à vos nouvelles capacités, un peu à la manière d’un metroidvania.
Le scénario est aussi un bon moteur de retour en arrière car il justifie totalement le nombre de kilomètres que vous parcourez et les containers d’ennemis que vous abattez froidement.

Difficile de ne pas parler de la série des Souls et autres titres affidés face au jeu de Deck 13 tant le principe de base en est retenu. De l’exploration à haut niveau de difficulté avec des boss gargantuesques et patterniques. En plus on se rappelle de Lord of the Fallen qui s’en voulait l’héritier et successeur (dégénéré malheureusement). Le level design est par ailleurs d’excellente facture et les zones d’affrontements sont construites de manière à être un challenge mais à rester jouables. Vous sentez que vous n’êtes pas à l’aise mais c’est parce que les développeurs l’ont voulu.

The Surgeon

Là où les développeurs ont fait très fort c’est dans le système de combat, de loot et de craft. OUI OUI tout ça!

On connaît tous le système de base de Dark Souls. Une barre de vie, une barre d’endurance, des roulades, des parades et la mort. ici on retrouve ces ingrédients bougrement efficaces mais on y rajoute des choses. Et quelles choses!
Un système de visée vous permettant de target les parties du corps de votre adversaire. Jambe gauche, jambe droite, torse, bras gauche, bras droit et tête qu’elles soient protégées par une pièce d’armure ou non. Ce qui fait qu’on se met vite à viser les parties découvertes afin de terrasser les ennemis rapidement…
ERREUR. Il est parfois plus rentable de viser les parties en armure car si vous vous débrouillez bien vous pouvez découper des morceaux de vos ennemis avec une précision chirurgicale et récupérer des éléments d’armure de chez eux, allant du schéma de la pièce à la pièce en elle-même.

certaines inspirations sont plus ou moins évidentes (Big Brother)

Le tout couplé à un respawn des ennemis, il y a de quoi farmer. Surtout lorsque l’on sait que les pièces d’armure sur les ennemis sont aléatoires. Vous pouvez donc faire des aller-retours entre votre HUB et un ennemi et le voir avec des parties du corps protégées différentes à chaque fois! Vous aurez donc des choix à faire. Facile mais peu récompensant ou plus difficile mais avec du stuff au bout? A vous de voir.
Le système de craft qui en découle est assez simple pour ne pas être une purge sans nom qui fait reculer mais permet assez de possibilités pour ne pas s’y ennuyer et le délaisser (alors que d’habitude je déteste crafter et que je préfère loot).

Le rythme des combats et leur fréquence est par ailleurs mieux maîtrisé que dans LotF; vous pouvez les enchaîner à une vitesse absolument folle sans attendre 10 minutes avant de pouvoir trouver la faille dans le pattern ennemi. Ajoutez à cela un système de perks, d’implants et d’upgrade et vous obtenez un système de progression touffu qui efface le peu de diversité de type d’armes (5 c’est vraiment peu)!

Conclusion

Des boss cools (bien que peu nombreux), le meilleur système de combat et de loot depuis un très long moment, une histoire sympathique et un level design soigné font partie de la recette de The Surge.
Le tout servi par une qualité visuelle de très bonne facture et on se retrouve avec un jeu d’excellent qualité. Si vous aimez la difficulté, les exosquelettes et les découpages d’ennemis à la pelle alors The Surge est fait pour vous!
La deuxième copie du genre de Deck13 est tout simplement une belle réussite après un brouillon amer!

The Surge

  • Développeurs Deck13
  • Éditeur Focus Home Interactive
  • Type RPG
  • Support PC, PS4, Xbox One
  • Sortie 16 mai 2017
The Surge à notre sauce
9/10
The Surge à notre sauce
Y'a bon
  • Le système de combat
  • Le loot
  • Le craft
  • L'univers futuriste science fiction
  • Les boss
Beuuuuwark
  • Visuellement un peu générique
  • Le peu de boss
  • Technique
    9/10
  • Esthétique
    8/10
  • Ergonomie
    10/10
  • Contenu
    8.5/10
  • Audio
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Axel Eloy

Gros lecteur, j'aime me faire emporter par mon imagination et c'est ce que je recherche dans les jeux, pas besoin de monde ouvert ou autre, vous me perdez!!
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre