Quand une planète lointaine est découverte, il ne faut pas longtemps avant qu’une équipe d’observateurs ne soit envoyées pour faire le point. Malheureusement, si elle envoyait fréquemment des rapports sur leurs recherches, indiquant par ailleurs que la nouvelle planète était en proie à une race violente, constamment en conflit, l’équipe ne donne bientôt plus signe de vie… Vous êtes alors envoyé sur la station d’observation d’Espial pour découvrir ce qu’il s’est déroulé et prendre des nouvelles de l’équipage…

La Station

Point de départ relativement classique pour The Station, qui se veut être un genre de Walking Simulator dans une station spatiale désertée. Au fil de votre avancée, vous mettrez la main sur des journaux de bord et des objets vous racontant la vie des 3 scientifiques à bord, leurs relations mais aussi leur avis sur cette nouvelle civilisation et planète hostile. Car tous ne sont pas d’accord sur la manière de poursuivre leur mission, certains voyant avec une certaine bienveillance ce reflet de leur propre passé. Mais étrangement, personne ne vous accueille à bord de l’Espial, et il vous faudra parcourir salles et couloirs ainsi que résoudre quelques énigmes pour la plupart bien ficelées pour en apprendre plus sur leur sort.

Les quelques énigmes sont bien fichues

Les environnements sont détaillés, jolis pour la plupart, même si la fluidité du titre n’est pas exemplaire. Néanmoins, parcourir la station se révèle agréable, et on prend plaisir à fouiller chaque recoin pour mettre la main sur les discussions – parfois optionnelles – enregistrées par l’équipage. Les énigmes sont construites de manière intéressantes et vous demandent d’observer votre environnement pour comprendre comment les résoudre, comme quand il s’agit de réactiver un générateur en polarisant correctement des batteries ou pour remettre en action un robot de maintenance en sélectionnant les bonnes pièces dans des conteneurs en suivant le registre des stocks.

L’ambiance est parfois oppressante, le titre jouant avec les bruitages ou les apparitions mystérieuses pour entretenir le mystère. Néanmoins, les seules interactions possibles ne se font qu’avec les éléments de décors ou les puzzles. On suit les informations sur l’équipage, découvrant ce qui leur est arrivé et surtout les circonstances ayant menés à leur silence. Et si pendant les 2-3 heures en prenant son temps nécessaires à la complétion du titre, on se rend assez vite compte de leur destin, la dernière ligne droite réserve un twist certes simple mais intéressant dans ses dernières secondes, quelque peu abruptes…

Conclusion

Difficile de faire une longue critique de The Station étant donné la brièveté de l’expérience, néanmoins, j’ai pris plaisir une soirée à parcourir l’Espial pour découvrir ce qui était arrivé à son équipage, mettant la main sur leurs journaux de bord ou leurs discussions privées décrivant autant leurs relations que leurs approches parfois opposées face à la nouvelle planète découverte. A réserver aux fans de science fictions et de Walking Simulator, d’autant qu’un mode exploration Libre sera prochainement rendu disponible pour visiter sans contrainte la station, en attendant sa compatibilité VR à fin de l’année.

The Station

  • Développeurs The Station
  • Type Walking Sim / énigme
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Sortie 20 Février 2018
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Le Discovery Tour d’Assassin’s Creed Origins
Next TEST : Bayonetta 2
Close

NEXT STORY

Close

Vous prendrez un peu de Dragon Quest VIII dans votre Dragon Quest XI ?

08/08/2018
Close