TEST : Taiko no Tastujin Drun ‘n’ Fun ! (Nintendo Switch)

Enfin un jeu Taiko no Tatsujin en Europe

Jamais. Jamais je n’aurais pensé qu’un jeu de la série Taiko no Tatsujin arriverait un jour dans nos contrées. Cet épisode est le tout premier de la série à sortir en Europe ! Aux États-Unis, la dernière version sortie fut Taiko Drum Master sur PS2 en 2004… Oui ça pique…

En général, les jeux de rythme de même genre que Taiko no Tatsujin ne sortent pas de l’archipel japonais et restent bien cosy dans leurs salles d’arcade. Ça nous fait donc vraiment plaisir de voir que Bandai Namco juge enfin bon de sortir le jeu dans nos régions, et traduit dans toutes les langues !

Nous avons donc deux versions de Taiko no Tasujin, sur deux consoles japonaises. Taiko no Tatsujin : Drum ‘n’ Fun! pour la Nintendo Switch et Taiko no Tatsujin: Drum Session pour la PlayStation 4. Ici, nous testerons la version Nintendo Switch. Attention que la version PlayStation 4 est un jeu différent de Taiko no Tatsujin : Drum ‘n’ Fun (Switch). La version PS4 ne propose pas de mode mini-jeux à 4 mais propose tout de même des matchs à 2 en local ou de défier le fantôme d’un joueur en mode online. Il y a également un aspect de collection vous demandant d’accumuler des pièces suite à des succès en mode taiko. Vous pourrez ensuite ouvrir des boîtes d’accessoires pour votre taiko moyennant la somme de 2 pièces par boite. La version Switch ne propose pas de personnalisation de votre taiko.

Le Tatacon

Commençons d’abord par déballer le pack contenant les Tatacon (à ne pas prononcer à la française s’il vous pliz).

Le packaging est très beau et super bien réalisé. Ce que vous remarquerez en premier avant de jouer au jeu, c’est que tous les objets sont personnifiés au look attachant. Les mascottes de la série sont visibles en grand et correspondent parfaitement aux couleurs des Joy-Con. Tous les personnages sont mignons, colorés, très expressifs. Ça donne une identité au jeu qui ne manquera pas de nous rappeler les jeux de la série Rhythm Paradise.

Et ça se joue comment ?

Pour ce qui est du gameplay, il n’y a pas plus basique ! La note rouge correspond au DON, soit le milieu du tambour. La note bleue correspond au KA (le bord du tambour). Les notes défilent sur l’écran et vous devrez appuyer sur la bonne note au moment où elle arrive sur le cadre… enfantin, non ?

Cela se complexifie un tout petit peu par la suite :
Pour les grosses notes, il faut appuyer sur la bonne note de chaque côté (du tambour, de la manette).
Quand des notes jaunes apparaissent, il faudra faire un roulement de tambour.
Frappez les notes au bon moment pour remplir la jauge d’âme, et essayez d’aller jusque 100% !

Avant de commencer à vous lancer dans les chansons, vous devrez choisir un personnage.
Chaque personnage possède des capacités propres qui vous permettront par exemple d’avoir un timing plus souple, ou d’être moins pénalisé en cas de mauvaises notes. Sur la version Nintendo Switch, Kirby et le calamar de Splatoon 2 seront proposés dans le jeu.

Oui ok, mais comment je fais pour y jouer ?

Concernant les commandes, vous avez trois possibilités :

  • Commande par boutons (au choix selon trois types)
  • Par mouvements (agiter les Joy-Con comme un petit fifou)
  • Par tambour virtuel (tapotage d’écran sur l’écran de la Switch, portable uniquement)
  • Commande par tambour (le vrai cette-fois ci)

Pour cette dernière, le tambour est vraiment, je pense, la manière la plus authentique et la plus efficace pour jouer à Taiko no Tatsujin. C’est un bel objet. L’arrière du tambour a été pensé pour y mettre deux bouteilles d’eau (de 0,5L). Ainsi, il ne bougera plus même dans les musiques en mode Extrême 9 étoiles. De plus, il a également des petits bouts de caoutchouc pour empêcher le Tatacon de glisser.

J’ai eu le temps de bien jouer avec le tambour et même sans les bouteilles d’eau et de longues sessions de jeu, il n’a pas bougé d’un yota. J’en conclus que les caoutchoucs sont vraiment efficaces.

Ce tatacon est fait spécifiquement pour la Switch. Bien qu’il se branche en USB uniquement, les boutons sont ceux des Joy-Con, incluant donc les fameuses gâchettes R/L (sous forme de boutons), et les boutons Home et Capture par exemple.
Il y a également les batônnets, à l’image du jeu évidemment qui sont légers et efficaces.

On a tenté de jouer avec les Joy-Con (un dans chaque main) et ils sont incroyablement imprécis ! On a souvent des notes qui sont notées double ou pas du tout. Et il faut bien exagérer le mouvement entre un DON et un KA pour que la console puisse le distinguer, ce qui fait très mal au bras… Et devient en plus de cela presque impossible à gérer quand on augmente le niveau.

Et la playlist dans tout ça ?

Concernant les musiques, on est servis ! Pour une fois qu’un jeu de rythme sort officiellement en Europe, il arrive avec une bonne playlist ! Celle-ci est la même que la version japonaise qui plus est ! On peut encore ajouter des musiques via des DLC (payants). On vous donne quelques infos sur les sorties DLC de ce mois-ci !

Comme pour la version japonaise, les musiques sont divisées en sept catégories : Pop, Anime, VOCALOID, Variétés, Classiques, Musiques de jeu et NAMCO Original. Il faudra jouer le plus de sons possibles pour en débloquer d’autres !

Bandai Namco nous propose aussi tout un tas d’extensions pour agrandir la playlist! Souvent payantes, celles-ci restent quand même intéressantes. Nous vous dévoilons ici toutes les sorties de DLC de Décembre 2018 pour Taiko no Tatsujin : Drum ‘n’ Fun !

Pas de jeu sans mini-jeux

Si vous êtes trois ou quatre joueurs, ça peut devenir intéressant. Car il s’agit du seul mode de ce jeu acceptant plus de trois joueurs; le mode Taiko n’ayant qu’un mode deux joueurs pour son multi.

Ces mini-jeux sont basés sur des rythmes et des sons plutôt que des musiques et sont pour la plupart compétitifs, car à chaque fin de partie, le score est comparé pour déterminer le meilleur joueur de celle-ci.

Conclusion

Si je devais résumer tout cela en un mot : ENFIN ! Tant d’attente pour que Taiko no Tatsujin sorte enfin en Europe ! Et si vous voulez y jouer, faites-le avec le tambour, ou à l’écran tactile… au pire aux boutons. Mais les commandes par mouvement sont tout simplement injouables. Malgré cela, le contenu est au rendez-vous. Taiko no Tatsujin a beaucoup à offrir sur la Switch. Si vous jouez sur d’autres consoles, il y aura une certaine différence au niveau des personnages (exclusivement Nintendo par exemple). Si vous cherchez un jeu chaleureux et amusant, il est fait pour vous ! Surtout que celui-ci correspond très bien aux joueurs très expérimentés comme aux débutants de la série.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Taiko no Tatsujin : Drum ‘n’ Fun !

  • Développeurs Bandai Namco Entertainment
  • Type Musique, Arcade, Fête
  • Support Nintendo Switch
  • Sortie 2 Novembre 2018
Taiko no Tatsujin : Drum 'n' Fun à notre sauce
8/10
Taiko no Tatsujin : Drum 'n' Fun à notre sauce
Y'a bon
  • Un gameplay simple que n'importe quel joueur peut comprendre
  • Les personnages colorés et mignons
  • Une playlist énorme
  • Les mini-jeux amusants
  • Bonne jouabilité du tatacon
Beuuuuwark
  • Si vous n'avez pas le tambour, ça devient tout de même moins amusant
  • Pas beaucoup de choses à débloquer
  • Imprécision du mode de jeu avec mouvements des joy cons
  • Technique
    8/10
  • Ergonomie
    7/10
  • Esthétique
    8/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre