Test : SPARC – Faites de la place !

Le sport enfin amusant

Mine de rien, les jeux en VR nous proposent de plus en plus souvent d’être actifs au lieu de rester assis sur son canapé. Après Superhot qui nous laisse littéralement en nage sous notre casque, voici SPARC, le jeu de sport futuriste multijoueurs ! Faites de la place chez vous !

SPARC accuse

Le bouclier n’est actif qu’avec la balle en main

Car mieux vaut avoir un peu d’espace chez soi et enfermer femme, enfants et animaux dans une autre pièce avant de s’adonner pleinement à SPARC. Si la rapide mise en place vous demande de tendre les bras pour délimiter votre zone d’action, SPARC vous demandera bien vite d’esquiver et d’effectuer des gestes aussi brusques qu’amples pour y jouer. Après avoir choisi l’apparence de votre joueur parmi un choix restreint mais suffisant, entre coiffures, casques, masques, tenues et couleurs, vous participerez à un tutoriel rapide sur l’attaque et la défense. Car comme on le remarque très vite, SPARC est un jeu d’affrontement à deux joueurs dans lequel on doit toucher notre adversaire avec une balle énergétique tout en esquivant la sienne. Une sorte de balle aux prisonnier futuriste qui aurait rencontré Tron.

Installé au bout d’un couloir assez étroit, notre but est d’envoyer la balle vers notre adversaire pour toucher son corps ou – à défaut – une zone délimitée autour de lui pour un petit bonus supplémentaire. Pour cela on dispose d’une balle que l’on peut envoyer comme on le souhaite à l’aide des manettes à détection de mouvements (utilisez les dragonnes !), la faire rebondir contre les parois, voire lui imprimer un effet dans le but de tromper notre adversaire. La petite subtilité étant que si nous disposons d’un bouclier énergétique pour parer la balle adverse, celui-ci ne s’active que si notre balle est dans notre main, et ne peut arrêter qu’une seule balle ennemie ! Pour recharger le bouclier, il faut envoyer notre balle et la faire rebondir sur le mur adverse.

Protégez votre zone et frappez celle de l’adversaire, c’est tout

Dans le mode de difficulté le plus bas, nos gants sont équipés de minuscules boucliers permettant de frapper dans la balle adverse pour la renvoyer, car comme je l’ai dis, il ne suffit pas de toucher le corps de notre adversaire pour gagner, il faut aussi éviter ses attaques. Un point est attribué à celui qui touche le corps adverse, tandis qu’un dixième de point est donné si la balle traverse sa zone sensible située autour de lui. Une subtilité qui peut faire la différence, car le temps est limité et à score égal, ce sont ces fractions de points qui détermineront le vainqueur.

Si un mode défi solo est accessible, SPARC est avant tout un jeu multijoueurs. En lançant une partie, on rejoint soit notre adversaire, soir les tribunes avec d’autres joueurs en attente. On assiste alors au match des autres joueurs – ceux-ci n’excédant pas 3 minutes – sous la forme d’un avatar géant, qui peut interagir avec les autres en bougeant son corps. Et les mouvements sont pour le coup bien retranscrits juste avec les contrôleurs de mouvements et la position du casque de réalité virtuelle, et cela permet de pouvoir applaudir, narguer ou simplement s’amuser en attendant sa partie.

Conclusion

Simple d’accès, mais nécessitant un espace conséquent autour du joueur, SPARC est certainement la simulation sportive la plus amusante sur PSVR – même si celles-ci sont peu nombreuses. Précise dans son exécution, rapide, bien réalisée et très convivial, on regrette juste le fait que le contenu solo soit peu fourni. Si le sel de ce titre se trouve sans conteste en multijoueur où il excelle, SPARC reste cependant dépendant uniquement de sa communauté.

Temps de lecture : environ 2 minutes

SPARC

  • Développeurs CCP Games
  • Type Sport virtuel
  • Support PS4
  • Sortie 29 Août 2017
SPARC à notre sauce
8/10
SPARC à notre sauce
Y'a bon
  • Visuellement réussi
  • Fun et rapide
  • Retranscrit bien tous les mouvements
Beuuuuwark
  • Il faut pas mal de place autour de soi
  • Peu d'intérêt en solo
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    9/10
  • Contenu
    5/10
  • Audio
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l’univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre