Test : Superhot VR – Soyez Badass

Sublimé en VR

Superhot avait déjà fait sensation à sa sortie pour son concept un peu fou de vous mettre au cœur de scènes d’action stylisées façon John Woo dans lesquelles le temps ne s’écoule que lorsque le joueur se met en mouvement. Et ce qui était déjà cool sur écran devient carrément fou en VR.

Il fait chaud dans SuperHot !

Je ne vais pas vous refaire l’article du titre, Siryakko s’en était déjà occupé l’année dernière, mais on va se concentrer un peu sur cette version VR (sur Playstation pour le test) qui nous plonge sous un casque de réalité virtuelle (VR-ception) dans des décors immaculés dans lesquels les armes sont noires et les ennemis rouges. Simple et identifiable donc. Nul besoin de graphismes hyper-réalistes dans ce cas, puisque tout le jeu de Superhot sera de vaincre vos assaillants de la manière la plus efficace et stylée possible.

Faites de la place autour de vous, préparez les serviettes-éponges et apprêtez-vous à suer !

Le concept de Superhot se prête admirablement bien à la réalité virtuelle

En effet, armé de deux contrôleurs de mouvement (ici les PSMove) symbolisant vos mains, vous allez pouvoir frapper vos ennemis, attraper des objets pour les lancer ou récupérer des armes posées – ou en vol – pour mettre un terme à votre agression. Mais comme le temps ne s’écoule pas – ou presque – tant que vous restez immobile, vous avez l’opportunité d’analyser froidement la situation avant de vous mettre en route et de dézinguer tout le monde. On meurt d’ailleurs souvent dans Superhot, mais cela fait partie de l’expérience, puisque à chaque fois que vous encaissez un dégât, vous êtes renvoyés au début de la séquence initiale, ce qui peut signifier plusieurs niveaux en arrière.

Si l’on peut considérer que ce système est irritant, c’est la répétition des mêmes séquences qui apporte le côté surpuissant. En ayant connaissance des événements, vous pourrez tout de suite agir dans un ordre et un timing précis pour vous débarrasser de vos ennemis avec un sentiment très agréable d’être le héros d’un film de Hong-Kong.

Le tout reste d’ailleurs très physique, puisque vous devrez faire de nombreux gestes avec vos bras pour frapper, attraper ou tirer, mais aussi avec votre corps pour esquiver les balles – parfois  tirées à bout portant – et les coups adverses.

En terme de prise en main, il est très instinctif de ramasser et de tirer avec la touche T, mais un peu moins de lancer, puisque naturellement, on a tendance à relâcher la touche T, au lieu de devoir appuyer sur la touche Move pour lancer un objet. Il faudra d’ailleurs compter sur un peu de pratique avant de réussir à lancer un objet correctement et au bon endroit.

Conclusion

Le concept de Superhot se prêtait admirablement bien à la réalité virtuelle, et si le titre aurait gagné à rajouter des niveaux supplémentaires, le gameplay et les sensations sont au rendez-vous pour un titre que je considère incontournable en VR !

Temps de lecture : environ 2 minutes

Superhot VR

  • Développeurs Superhot Team
  • Type FPS
  • Support PS4, PC
  • Sortie 19 Juillet 2017
Superhot VR à notre sauce
9/10
Superhot VR à notre sauce
Y'a bon
  • La prise en main instinctive
  • On est physiquement présent dans l'action
  • JE SUIS JET LI PUTAIN !
Beuuuuwark
  • Toujours aussi court (mais on y revient avec plaisir)
  • Très physique !
  • Technique
    8/10
  • Esthétique
    8/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    6/10
  • Contenu
    7/10
  • Cinétose
    10/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre