Il existe des manettes PS4 pour ceux qui souhaitent une alternative moins chère à la DualShock 4, et l’une d’entre elles est la manette Game:Pad 4 S Wireless Camouflage de chez Snakebyte. On vous ne avait déjà parlé dans un article précédent, mais comme la pénurie de PS5 se poursuit et qu’elle a bien baissé de tarif, il se peut que vous ayez besoin de prolonger votre PS4 et ses manettes avec des alternatives peu coûteuses.

La bonne nouvelle, c’est que la Game:Pad 4 S Wireless Camouflage de Snakebyte se synchronise immédiatement avec la console sans paramétrage spécifique. On la sort de la boîte et elle est directement opérationnelle.

Étant donné qu’il s’agit d’une manette moins chère, la manette Game:Pad 4 vient sans les artifices de la manette originale, donc sans la barre lumineuse (exit donc les jeux VR), mais elle est également plus petite, et que la disposition des boutons est légèrement plus condensée. Les deux sticks analogiques sont un peu plus rapprochés, et les boutons d’options et de partage sont très proches des sticks. Du coup, la manette est un peu plus légère.

J’ai donc relancé la trilogie Bioshock sur PS4 pour tester son ergonomie. Les deux sticks analogiques me donnent l’impression d’être plus rigides que sur la manette officielle, mais il s’agit là d’une nouvelle habitude à prendre pour corriger les automatismes de la Dualshock et s’adapter à la course différente des sticks. Globalement, il n’y a plus aucune gêne après quelques minutes et je n’ai pas senti que la manette impactait négativement ma précision. Étonnamment, le moteur de vibration semble plus fort que sur la manette officielle, ce qui donne pour ma part un meilleure satisfaction lors des tirs

Vous commencez à me connaitre, mais pour les jeux de combats, je n’utilise pour ainsi dire jamais les sticks, mais les touches directionnelles. A mon sens très peu de manette tierces parviennent à donner un D-Pad satisfaisant, mais c’est assez compréhensible : pour beaucoup de jeux, il ne s’agit que d’un accès rapide, pas une gestion des mouvements comme à l’époque des 16bits. Et malheureusement, la Snakebyte Game:Pad 4 S n’y fait pas exception. La gestion des direction manque clairement de précision, ce qui est sans doute dû au fait que ne ne sont pas 4 vraies touches, mais une seule circulaire, ce qui occasionne parfois des problèmes de reconnaissance entre la verticale et l’horizontale si l’appui n’est pas bien prononcé. Pour les jeux de combats donc, la réactivité en prend un coup.

La manette dispose d’une entrée audio 3,5 mm de la manette pour connecter un casque et je n’ai pas noté de problème particulier. Elle est également équipée d’une batterie – ce qui est pour ma part assez pratique – mais elle semble assez limitée par rapport à la Dualshock 4, même si elle n’embarque pas de barre lumineuse et de haut-parleur.

SnakeByte GamePad 4:S Wireless

Titiks

Design
Ergonomie
Autonomie
Solidité

En bref

Le Gamepad de Snakebyte reste encore une alternative fonctionnelle et surtout bien moins chère que la DualShock 4. Si vous êtes plutôt friands de FPS et moins de jeux de combats ou de VR, les concessions faites restent dans le domaine du très correct pour une manette tarifée à 25€.

3.4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Ganryu 2 – Trancher comme à l’époque
Next Pokémon : une nouvelle bande-annonce pour la 25e saison de la série « Les Voyages Ultimes »

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Atelier Shallie fait pleuvoir les vidéos de gameplay

21/01/2015
Close