Test : SnakeByte GamePad 4:S Wireless

Une manette non-officielle pleine d'atouts

Décidément, la marque d’accessoires Snakebyte ne cesse de me surprendre ces derniers temps. Après un petit casque d’une qualité étonnante pour son prix, voici que le constructeur revient avec une manette sans fil à destination de la PS4.

4:S

On tient peut-être la manette non-officielle la plus convaincante sur PS4

Il ne s’agit pas ici d’un nouveau personnage de NieR Automata mais le nom de la nouvelle manette sans fil de Snakebyte, malheureusement non-officielle, ce qui explique l’absence des 4 boutons emblématiques de la marque de Sony. Précisons tout de même que la manette existe également en filaire, mais dénuée de pise casque pour un tarif affiché à 30 euros, contre une cinquantaine pour ce modèle, soit 10 de moins que la version officielle. Cela dit, si vous cherchez une bonne manette pour accompagner votre DualShock, cette version sans fil est toute indiquée.

Comme toujours chez le fabricant, l’emballage est plutôt sommaire avec une simple boîte de carton contenant la manette dans un sachet plastique épais. La réduction des coûts passe aussi par le packaging. Une fois déballée, on note rapidement que nous avons là une manette assez fidèle à l’originale à l’exception de quelques détails que nous allons détailler ici.

Outre la barre lumineuse absente de toute autre itération des manettes officielles (et vous fermant la porte du PSVR du coup) et le moteur de vibration, le GamePad 4:S se distingue par la présence d’un touchpad légèrement plus petit que l’original et d’un positionnement différent des boutons de partage et d’options. La prise en main est sensiblement différente également puisque les grip sont anguleux sans toutefois devenir désagréable à l’usage. La manette semble d’ailleurs plus petite en main, ce qui lui permet une meilleure prise.

Et je vais sans doute vous étonner, mais cette review va être assez courte puisqu’en fait, il y a peu de choses à dire tant le Gamepad 4:S se substitue quasi parfaitement à la Dualshock 4, à tel point que je passe de l’une à l’autre sans m’en rendre compte lorsque je démarre la console. L’appairage est identique à celui de la Duaslhock 4, la batterie propose une meilleure autonomie que l’officielle, et – grand luxe – les boutons de tranches et les gâchettes sont de très bonnes facture.

Concernant les boutons L1 et R1, leur course est relativement courte et leur déclenchement est facilité par le fait qu’ils soient courbés sur les côtés, les rendant accessible sans même devoir plier les index, juste à l’aide de la seconde phalange. Un tour à prendre pour les habitués de l’officielle, mais qui se révèle vraiment pratique et naturel par la suite. On pourrait regretter l’aspect plastique et l’impression de fragilité de la manette. Je n’ai pas noté de souci – même après des chutes – mais on a un peu peur de la casse quand on lâche la manette, contrairement à la Dualshock officielle. Le retour des boutons est aussi un peu moins réactif, plus mou que celui de la manette de Sony, et c’est surtout notable sur les touches Share et Options, qui ont étés déplacées au-dessus des sticks, ce qui est aussi moins pratique, causant des accrochages de ces derniers pour les atteindre.

On notera d’ailleurs que les sticks sont en plastique solide et de forme concave, ce qui reste appréciable et accroche mieux le pouce. Le pavé tactile est un peu plus petit, ce qui est un choix judicieux vu sa faible utilité dans la plupart des jeux.

Le D-Pad propose une véritable croix, une bénédictions pour les jeux de combats, qui a pour seul défaut d’être un peu moins réactive également, à l’image des boutons. Je précise que cela est une impression générale lors de la prise en main, il n’y a aucun souci d’utilisation, juste que les touches semblent globalement plus molles à activer.

Conclusion

Avec une excellente prise en main, une très bonne autonomie et des gâchettes judicieusement adaptées, la SnakeByte 4:S Wireless se pose comme une excellente manette non-officielle pour la Playstation 4. Néanmoins, son tarif étant assez proche d’une manette officielle, il  faut accepter ses chouettes qualités comme ses quelques défauts et manques pour se la procurer à ce prix, d’autant qu’elle ne peut être utilisée pour la réalité virtuelle.

Temps de lecture : environ 2 minutes

GamePad 4:S Wireless

  • Fabriquant SnakeByte
  • Type Manette sans fil
  • Support PS4
  • Prix 49.99€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre