TEST: Redeemer – PS4

Un moine assez vénère.

Vous passiez une excellente journée à votre travail, quand soudain vous voyez apparaître la tête de
votre boss qui, quelques jours plus tôt, vous avait passé un savon et là : c’est le drame. Chaise,
cafetière, agrafeuse, tout y passe pour… ! Olaaaaaa n’allons pas si loin ! Le studio Russe « Sobaka
Studio » a la solution à votre fulgurante montée d’adrénaline : Redeemer ! Un Beat Them All vivace comme on les aime !

Qu’est ce qui s’est passé ?

Vous vous plaigniez d’avoir passé une sale journée au boulot ? Votre bambin n’a pas su fermer l’oeil
de la nuit et vous avez des valises à la place des yeux ? Dites vous qu’il y a pire que vous car notre
cher moine que nous incarnons va en voir aussi de toutes les couleurs. Isolé de toute civilisation et
vivant en harmonie avec ses congénères, notre ancien soldat a enfin fait le deuil de son ancienne vie
pour se laisser bercer par le chant des oiseaux qui virevoltent autour de lui. Mais c’est sans attendre
qu’une attaque surprise menée par un groupuscule terroriste survient et brise ainsi la méditation de
notre moine qui a renoncé à la violence. Du moins jusqu’à cet instant là car maintenant, il est
vraiment vénère et compte tout simplement tous les détruire pour l’avoir sorti de sa petite vie
tranquille.

T’as essayé de me déranger toi? T’es mort.

Sans une grande prétention de scénario, Redeemer a justement fait le bon choix d’être un Beat Them
All sans prise de tête et mettant en avant un humour assez hilarant à certains moments.

De la nouveauté ?

Soyons honnête, Redeemer n’apporte rien de nouveau quant au genre du Beat Them All, mais sa
manière simple et amusante de nous faire détruire des vagues d’ennemis nous fait passer
d’excellents moments.

Un minimum de difficulté ?

Là vient la surprise ! Même si on ne s’y attend pas, Redeemer peut être relativement punitif lors de
certaines phases de gameplay. Les ennemis possédant des armes à feu sauront être de véritables
plaies ! Et pour cause, rien ne me donnait réellement l’impression de recevoir des dégâts de ces
derniers… Un manque d’informations quant à la prise de dégâts pouvait parfois me fausser lors de
mon avancée pensant ainsi être suffisamment robuste pour attaquer une salle pleine d’ennemis.

Entouré de plusieurs ennemis, il vous faudra user de l’esquive avec brio !

Mais c’est à ce moment là qu’intervient une mécanique primordiale pour faire de votre moine une
machine de guerre : la parade ! Celle-ci vous permettra, quand elle sera judicieusement exécutée,
de porter une série de coups à votre adversaire qui sera pendant une instant étourdit ou, s’il a déjà
pris assez de dégâts, sera hors d’état de nuire. J »insiste bien sur le fait que cette technique doit être
bien exécutée : au début, je l’avoue, je pensais qu’un simple spam de la touche L1 pouvait me
débarrasser d’un attroupement d’ennemis et d’en ressortir indemne. Hé bien non, je me suis fais
massacrer.

Un peu flou à certains moments ?

Le gameplay reste facilement gérable dans l’ensemble mais il m’est arrivé de patauger dans les
menus d’amélioration de notre personnage. Durant votre massacre, vous récupérez plusieurs types
d’objets : des tablettes et des manuscrits.

On peut vite se retrouver à ne pas savoir réellement quoi faire.

Chacun de ces éléments vous permettra alors d’améliorer
les capacités physiques de votre personnage, c’est-à-dire : coup de poing, coup de pied, parade,
esquives, etc… Les objets permettront également des améliorations axées sur les objets/armes que
vous ramasserez durant les divers niveaux. Mais alors où est le soucis ? A vrai dire le système est
assez simple mais ce que je reproche particulièrement est le côté peu ergonomique et
compréhensible des menus quand on s’y balade.

Qu’est ce qui me pousserait à l’acheter ?

Conclusion

Redeemer s’avère être un excellent jeu d’entre deux grosses licences. Aucune prise de tête, il vous
fera passer de bons moments en solo mais également en coopération ! Effectivement, la présence
d’un mode écran splitté saura charmer les joueurs qui sont en recherche veine d’une coopération
canapé peinard à la maison. Avec un nombre de niveaux plus que démocratique, une quinzaine,
Redeemer est sans aucun doute un très bon jeu pour rythmer vos débuts et fins de soirée entre potes !

Temps de lecture : environ 4 minutes

Redeemer : Enhanced Edition

  • Développeurs Sobaka Studio
  • Type Beat Them All
  • Support PS4, XBOX ONE, SWITCH
  • Sortie 19 Juillet 2019
Redeemer à notre sauce
7/10
Redeemer à notre sauce
Y'a bon
  • On sent la violence des coups de notre personnage !
  • Un mode coopération canapé !
  • Un panel d'ennemis assez variés + mini boss
  • Une difficulté abordable pour les plus novices.
  • Une bonne durée de vie !
Beuuuuwark
  • Des menus assez lents
  • Un ATH parfois trompeur quant aux dégâts reçus.
  • Assez répétitif
  • Un système d'amélioration assez flou.
  • Technique
    7/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Contenu
    7/10
  • Audio
    7/10
  • Esthétique
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo