Après avoir consacré pas mal d’heures à Persona 5 Tactica, il s’est imposé comme l’un de mes jeux de rôle tactiques récent préférés. Offrant un système de combat stratégique et tout à fait en phase avec la licence, une nouvelle histoire mettant en scène notre équipe dans des situations inédites, le jeu a réussi à me surprendre par son efficacité, malgré mon peu d’attrait initial.


Persona 5 Tactica


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, Xbox Series, Switch

Genre : Tactical RPG

Date de sortie : 17 novembre 2023

Editeur : SEGA

Développeur : Atlus

Multijoueurs : Non


Persona 54 Tactica allie parfaitement la licence avec le style Tactique pour une bonne entrée en matière au genre… à condition de connaître Persona 5


  • Une nouvelle histoire avec les voleurs fantômes
  • Un gameplay simple et des combats qui ne s’étendent pas trop
  • Le système « Persona » bien utilisé…
  • … avec de petites modifications intéressantes
  • De bons remix de la BO
  • La DA, j’ai du mal
  • Une dernière partie, moins inspirée
  • La dominante rouge, j’en peux plus, place à un nouvel épisode.

Le Mariage de Marie

« Peu d’intérêt initial » ? Est-ce bien ce que j’ai dit ? Alors que je n’ai cessé de porter aux nues Persona 5 et l’épisode Strikers ? Oui, que voulez-vous, cette fin d’année est un véritable embouteillage au niveau des grosses sorties, et j’avais assez peu envie de me lancer dans un Tactical, au rythme plutôt lent (en plus entrecoupé de passages narratifs made in Persona) et au style graphique moins attirant. De plus, je pense qu’il est temps de laisser les voleurs Fantômes de côté pour se tourner vers un nouveau Persona (ou les Remake qui arrivent).

Persona 5 Tactica ne prend pas le temps de présenter les Voleurs Fantômes, supposant que le joueur a déjà joué à Persona 5. Cependant, l’histoire se concentre largement sur de nouveaux personnages, ce qui rend le jeu un peu plus accessible même aux nouveaux. L’intrigue, se déroulant dans le métavers, commence à prendre forme rapidement, révélant des moments majeurs à mesure que l’on progresse à travers différents royaumes. Les nouveaux personnages ajoutent une dynamique intéressante, et la narration reste captivante du début à la fin, avec une durée raisonnable d’environ 30 heures et une histoire qui ne s’étire pas indûment trop.

Le cœur du jeu réside dans son système de combat, fusionnant les mécaniques de Persona 5 avec celles des jeux de rôle tactiques. Les attaques impressionnantes « All-Out », les combos flashy résultant de l’utilisation intelligente du « One More » et de l’exploitation du terrain de combat rendent les affrontements particulièrement plaisants – même si toujours trop long, la faute au style-même du jeu. La priorité accordée au mouvement libre incite une planification minutieuse pour optimiser les positions et éviter les dégâts critiques. La présence de couvertures sur le champ de bataille ajoute une dimension stratégique supplémentaire pour garantir la survie. L’aspect interactif du combat, comme le lancement d’ennemis ou l’utilisation des différents niveaux du terrain, apporte une profondeur appréciable qui appelle ce qu’on a pu connaître sur un Disgaea par moment.

En dehors de l’intrigue principale, le jeu offre de nombreuses opportunités pour optimiser les compétences et l’équipement des personnages. La fusion de Personas en compagnie de Lavenza reste fidèle à la formule classique, mais avec une nuance intéressante : l’absence des faiblesses élémentaires traditionnelles. Maintenant, les compétences comme Agi, Zio, ou Bufu appliquent des effets de statut en plus des dégâts de base. Autre nouveauté, chaque personnage peut équiper n’importe quelle Persona comme Persona secondaire, ouvrant des possibilités de personnalisation étendues. Les quêtes secondaires sont gratifiantes, car elles offrent des Personas spéciales et des points de compétence qui alimentent les arbres de compétences. L’ensemble de ces éléments permet une personnalisation plutôt complète de la composition de l’équipe

En dehors des combats, le jeu propose diverses activités, de l’optimisation des compétences et de l’équipement à la réalisation de quêtes et aux interactions avec les alliés. La version Métavers du café Leblanc sert de base d’opérations, devenant un hub central. Les quêtes secondaires, souvent exigeantes, fonctionnent comme des missions de puzzle, obligeant à adopter des stratégies spécifiques. Les discussions avec les alliés, bien que différentes des liens sociaux, offrent des scènes toujours sympathiques à suivre et nous récompensent par des points de compétence.

Persona 5 Tactica est visuellement agréable, même si les versions caricaturales des personnages principaux me laissent assez froid. Je comprends l’idée, mais je ne voyais pas l’utilité de changer la direction artistique pour ce titre. Question d’appréciation personnelle. Les cinématiques animées en 2D sont visuellement impressionnantes, tandis que le style artistique général du jeu, bien que non graphiquement intense, conserve une qualité attrayante. La bande-son, bien que similaire à celle de Persona 5, offre des remix réussis et de nouvelles compositions. Cependant, un léger problème avec le mixage audio peut parfois rendre les voix des personnages difficiles à entendre pendant les séquences de dialogue.

Persona 5 Tactica a dépassé mes attentes à bien des égards. Bien que l’intrigue puisse ne pas atteindre les sommets de Persona 5, elle reste solide, explorant des concepts nouveaux et fascinants. Le système de combat, bien plus divertissant que prévu, combine habilement les mécaniques de Persona 5 avec celles des jeux de rôle tactiques. Avec une personnalisation approfondie, des quêtes secondaires intéressantes, et une direction artistique questionnable, ce jeu offre une expérience bien meilleure que ce à quoi je m’attendais.

Persona 5 Tactica

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En bref

Pour les fans de Persona 5, ce titre est une extension de l’univers, permettant aux joueurs de retrouver sa fine équipe de voleurs fantômes. L’histoire est intéressante, le gameplay est une belle réussite, mais il serait temps de passer la main 😀

4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Laissez Red XIII vous narrer le résumé des événements avant la sortie de Final Fantasy VII REBIRTH
Next Test : Sonic Superstars – À quel stade du Sonic cycle sommes-nous ?

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

GTA V : vous serez bientôt à Vice City avec ce mod

27/02/2017
Close