Sonic Superstars est le dernier jeu de la franchise Sonic the Hedgehog. Dans ce jeu d’action et de plateforme, nous incarnons Sonic et ses amis dans une aventure pour sauver le monde d’un méchant diabolique, j’vous l’donne en mille : Eggman / Robotnik. Avec des graphismes plutôt jolis et colorés, une bande-son entraînante et des mécanismes de jeu fluides, Sonic Superstars est plutôt dans le haut du pannier des adaptations de notre hérisson supersonique, même si il se prend parfois les pieds dans le tapis.


Sonic Superstars


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : Plate-forme

Date de sortie : 17 octobre 2023

Editeur : SEGA

Développeur : SEGA

Multijoueurs : Oui


Sonic Superstars apporte de nouvelles idées, parfois maladroites, mais qui situe le titre dans la moyenne haute de ce que propose la licence depuis plusieurs années.


  • Visuellement sympa
  • Le côté exploration ça change
  • Les musiques sont top
  • L’idée des pouvoirs procurés par les émeraudes
  • Une caméra trop proche
  • L’exploration c’est bien, mais on veut aller vite !
  • Le multijoueurs… toujours aussi bof

Sonic tente des trucs

Sonic Superstars change la formule traditionnelle de la franchise Sonic en troquant la vitesse contre des capacités liées aux émeraudes du chaos, une plus grande importance accordée à l’exploration et des boss un peu plus retords. Ce changement fonctionne bien la plupart du temps, mais j’admets que le manque de vitesse couplé à une caméra un peu trop proche est contre-productif dans un jeu estampillé Sonic.

La campagne principale du jeu est divisée en trois histoires réparties dans 11 zones que l’on nous a annoncées comme nouvelles, mais ne nous leurrons pas, elles ne portent pas le même nom, mais les archétypes sont toujours les mêmes : ils s’inspirent allègrement d’autres niveaux bien connus comme Carnival qui reprend Carnival Night Zone de Sonic 3. Je ne pense pas que ces nouveaux niveaux figureront dans ma liste des niveaux mémorables de la série mais j’ai apprécié le fait que chaque niveau ait une petite particularité.

Par exemple, l’un des niveaux est parcouru par un énorme serpent qui vous fait rebondir légèrement lorsque vous vous déplacez dessus, tandis qu’un autre est enveloppé d’un épais brouillard qui obscurcit votre vision. Un autre encore avait l’ambiance d’un immense parc aquatique et qui utilisait bien le nouveau pouvoir lié à l’eau des Chaos Emeralds.

Cette fois encore, plus on gagne de la hauteur dans les niveaux, plus la route est rapide, tandis que les itinéraires inférieurs se concentrent davantage sur la plateforme, idéal donc pour utiliser les capacités uniques des différents personnages (Knuckles si tu m’entends). Mais c’est un peu décevant que la seule récompense pour cette exploration sont majoritairement des anneaux supplémentaires.

Même en prenant les routes élevée, il est difficile de ressntir la vitesse à laquelle je m’attendais après 30 ans de jeux Sonic. Tout semble un peu trop lent au début de votre première partie, il estnécessaire de refaire les niveaux plusieurs fois pour retrouver un semblant de « flow » et ça, c’est un peu dommage.

La collecte des émeraudes du Chaos est plus simple que jamais dans Sonic Superstars, car comme l’accent est mis sur l’exploration, on trove plus facilement – enfin, on loupe moins vite – les énormes anneaux d’or. On accès alors à un mini-jeu original et inédit pour gagner l’émeraude. Cette fois, les émeraudes ne se contentent plus de donner à Sonic la transformation Super Sonic. Chacune d’entre elles accorde maintenant un pouvoir unique. Par exemple, Avatar crée des clones qui se déplacent rapidement à l’écran, tandis que’une autre vous permet de vous propulser dans la direction de votre choix à plusieurs reprises. Ca s’est avéré extrêmement utile lorsque je jouais spécifiquement en tant que Sonic, car il n’a pas d’autres capacités comme les 3 autres personnages.

Eggman / Robotnik s’oppose à Sonic et ses amis régulièrement avec diverses machines en forme de clowns, libellules et géants. Cependant, celle fois, ils restent souvent hors de portée pendant de longs instants, vous obligeant à attendre pour contre-attaquer lorsqu’ils sont vulnérables. Fang, de son côté, propose des affrontements plus difficiles, avec de plus petites fenêtres de vulnérabilité, plusieurs phases et de nombreuses attaques mortelles. Une rude épreuve pour nos nerfs !

Superstars comprend également un mode coopératif local pour quatre joueurs, mais même s’il semble être une excellente idée, son exécution pourrait être meilleure car la caméra semble suivre les joueurs de manière aléatoire. Une fois encore, ce mode multi n’arrivera pas à passionner le sjoueurs, et j’avoue y avoir passé peu de temps, faute d’intérêt.

En dehors de la campagne, le mode de combat et le mode Contre-la-montre sont basiques et fonctionnels si vous voulez savoir à quelle vitesse vous avez terminé un niveau, mais c’est dommage que vous ne puissiez défier que le fantôme de vos propres meilleurs temps. Cela aurait été utile de jouer contre des fantômes en ligne pour apprendre les meilleurs itinéraires, surtout quand tout ce qu’on veut, c’est « courir vite » !

Quant au mode de combat à huit joueurs, vous n’y jouerez probablement pas. Vous et jusqu’à sept autres joueurs créez un robot basé sur une variété d’animaux et de personnages de Sonic pour participer à trois mini-jeux aléatoires sur diverses cartes. Ces mini-jeux sont simples et légèrement divertissants au mieux. Cela va d’un jeu classique où vous devez être le premier à atteindre la ligne d’arrivée, un jeu de survie où vous devez rester sur des plates-formes qui s’effondrent, un où vous devez collecter plus d’étoiles que vos adversaires, et enfin, un jeu dans lequel vous devez tirer des éclairs sur vos adversaires pour marquer des points. Plus vous obtenez un classement élevé après les trois manches, plus vous gagnez de grosses pièces Sonic, que vous pouvez dépenser dans la boutique pour personnaliser votre avatar.

Vous pouvez également gagner ces pièces pendant la campagne, car chaque fois que vous passez un point de contrôle avec plus de 50 anneaux, cela ouvre un portail qui vous emmène dans le mini-jeu tiré de Sonic 1, dans lequel vous devez naviguer à l’intérieur d’un ensemble de blocs en rotation sur différentes profondeurs.

J’ai commencé par être très enthousiaste pour Sonic Superstars, mais plus j’y jouais, plus je remarquais ses défauts. La décision de mettre l’accent sur l’exploration était une excellente idée sur le papier et cela crée une nouvelle dynamique pour un jeu où nous sommes habitués à foncer droit devant. Mais justement, cela se fait au détriment de la vitesse, qui est l’essence même de Sonic. Les boss sont rafraîchissants mais souvent trop longs à battre, avec de longs moments où ils sont inatteignables et peuvent parfois vous tuer en un seul coup.

Sonic Superstars

Titiks

L’avis de Titiks sur Ps5

En bref

Les nouvelles idées apportées par Sonic Superstars sont à la fois intéressantes et maladroites, ce qui en fait un jeu Sonic assez amusant qui se situe dans la moyenne haute de ce que propose la licence depuis plusieurs années.

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Test : Persona 5 Tactica – Les Voleurs Fantômes sont de retour pour des embrouilles tactiques
Next The Irem Collection Volume 1 va mettre vos talents à rude épreuve dès aujourd’hui !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

20/04/2021
Close