Pour ceux qui ne le savaient pas encore, derrière la marque Republic of Gamer (ROG) se cache en fait le fabricant Asus, ce qui devrait en rassurer bon nombre sur la qualité du produit. Avec le Zephyrus Duo 16, on peut dire que la marque investit de plus en plus dans du matériel atypique orienté gamers.

Après le watercooling dans un PC portable, Asus joue sur le tableau des écrans secondaires intégrés aux machines portables pour joueurs. C’est un peu absurde dans l’idée, mais dans les faits, j’ai adoré !

Bon, la machine n’est guère la plus fine du marché (2.05cm d’épaisseur), mais c’est une machine de jeu avec ce que cela implique de matériel et de refroidisseurs. Refermé, le Zephyrus Duo 16 ne laisse rien deviner de sa spécificité, et d’une manière générale, la machine est superbement conçue.

La construction est solide et la finition mate offre une bonne prise en main (malgré les traces de doigts qui peuvent vite apparaître) tout en faisant montre d’assez de sobriété au niveau RGB pour un PC de jeu. Au-dessus du couvercle, la marque ROG est discrète. 

Cela dit, j’ai été un peu perturbé par le placement de certains ports périphériques. Sur le bord droit, vous avez un port USB-C, tandis que le bord gauche a un autre port USB-C aux côtés d’un port USB-A, un lecteur de carte microSD et un port de charge, mais celui-ci est placé très à l’avant de la machine, ce qui est encombrant vu sa taille. Il gêne les ports USB-C et USB-A le long du bord gauche si on ne le positionne pas précisément.

À l’arrière, vous trouverez un autre port USB-A, un port HDMI 2.1 et une entrée Ethernet. Il est peu pratique d’accéder à ce port arrière si vous avez déjà connecté un accessoire USB-A sur le bord gauche. On peut déjà rapidement voir que la sélection de ports n’est pas particulièrement généreuse, là où un PC de jeu de ce type aurait bien besoin de bien plus de ports.

Le trackpad peut se transformer en clavier numérique tactile, ce qui est plutôt inconfortable à l’utilisation. De plus, le trackpad sur le bord droit est inhabituel, et il faut vraiment s’y faire. En appuyant sur un bouton dans le coin supérieur gauche, vous pouvez transformer le trackpad en un pavé numérique rétroéclairé. Il ne vous offrira pas la sensation tactile de véritables touches, mais fait le job sans réel problème.

Le clavier est par contre très agréable, malgré l’absence de commutateurs mécaniques. Les touches sont bien espacées et il y a juste ce qu’il faut de résistance à la pression des touches et de sensation de retour pour que les doigts glissent rapidement dessus tout en ayant la sensation de l’activation. 

Le PC dispose d’une webcam 720p en haut plutôt quelconque avec un rendu visuel peu qualitatif dans des conditions normales. Cela dit, elle prend en charge l’authentification Windows Hello et déverrouille la machine à l’ouverture rapidement sans heurt. Les streamers ne pourront donc pas faire l’économie d’une bonne webcam en plus.

En parlant de spécificité, le Zephyrus Duo 16 dévoile ses secrets dès l’ouverture de l’écran avec un second écran tactile 4K de 14 pouces de hauteur juste sous l’écran principal.

Visuellement le fabricant a tout fait pour que le “Wow Effect” soit immédiat.

Techniquement, en plus d’offrir une surface d’écran supplémentaire qui a une belle utilité, j’ai été rassuré de voir que ce petit écran se soulève pour offrir un espace de circulation d’air précieux pour la machine. Car en effet, un PC portable Gaming, ça chauffe !

À mesure que l’on ouvre l’écran, et que le second se soulève, se dévoile un interstice qui permet de voir la carte mère à l’intérieur, illuminée par du RGB. Ça fait son petit effet.

Avec l’idée de l’écran relevable, Asus suggère qu’ils ont pensés au problématiques de flux d’air. Elle utilise la solution de métal liquide Conductonaut Extreme de Thermal Grizzly qui, selon Asus, peut maintenir le CPU jusqu’à 15 degrés plus frais qu’il ne le serait autrement. Résultats : en mettant un Spider-Man Miles Morales à fond, la température reste plus décente que mon PC portable de jeu habituel, malgré les composants internes beaucoup plus puissants du ROG Zephyrus Duo 16.

Renseignements pris, la machine dispose de cinq caloducs et de quatre dissipateurs thermiques garnis d’ailettes en cuivre de 0,1 mm d’épaisseur.Il y a les ventilateurs conçus sur mesure avec une architecture à 84 pales et un profil d’épaisseur variable. Associé au système de refroidissement interne de la marque, Asus suggère que cette machine a un flux d’air amélioré de 13 % et une température du CPU et du GPU inférieure de 6 degrés à ce qu’elle aurait été autrement.

Les données thermiques laissent donc une impression positive. La chaleur n’a jamais été un problème sérieux, mais il faut noter que les températures extérieures sont plutôt basses (je ne l’ai pas testé en plein été par 30°) et vous n’aurez pas envie de le poser sur vos genoux et de l’utiliser pendant une longue période comme vous le feriez potentiellement avec un autre ordinateur portable. Je vous conseille tout de même un support PC grillagé qui laisse bien respirer la machine par le dessous. Dans les paramètres, des aspects comme la vitesse du ventilateur et la fréquence du CPU/GPU peuvent être réglés à partir du logiciel Armory Crate préinstallé, mais même avec le profil de performance réglé sur Turbo, les ventilateurs restent relativement discrets.

L’écran principal est magnifique avec d’excellents angles de vision. Les couleurs sont vives, le contraste est agréable, et la visibilité sous la lumière du soleil est excellente (surtout pour moi qui l’utilise près d’une grande fenêtre).

Le ROG Zephyrus Duo 16 propose en plus un écran 4K et QHD+ avec des taux de rafraîchissement variant entre 120Hz, 165Hz et 240Hz. L’écran mini-LED QHD+ (2560×1600 pixels) de 16 pouces avec un rapport d’aspect de 16:10. Tactile je me suis beaucoup amusé à l’utiliser comme écran pour mes icônes, mais surtout pour y afficher OBS dans une configuration adaptée. Au lieu d’être réduites, vos applications et autres fenêtres peuvent être glissées vers le bas de l’écran de sorte que vos discussions Discord et vos playlists restent toujours visibles et accessibles, tout comme vos potentielles notifications.

Cela reste un écran secondaire avec des dimensions atypiques, donc sortis de ces usages décrits, il est trop exigus pour faire un véritable environnement de travail. Le long du bord gauche de cet écran se trouve un panneau de contrôle flottant qui offre un accès rapide à des commandes telles que le réglage de la luminosité, le déplacement des fenêtres d’application entre chaque écran d’un simple clic, et l’affichage d’un clavier virtuel. J’étais au départ convaincu que ce second écran n’était rien de plus qu’un gadget, mais je lui ai très rapidement découvert un tas d’utilités. Le ROG Zephyrus Duo 16 est un ordinateur portable de jeu à la base, mais qui se révèle aussi très polyvalent !

Pour rester au niveau des composants, le ROG Zephyrus Duo 16 est équipé du processeur Ryzen 9 6900HX d’AMD (8 cœurs, fréquence maximale de 4,9 GHz) et de la grosse GeForce RTX 3080 Ti, avec 16 Go de mémoire graphique. Elle est associée à 32 Go de RAM DDR5-4800 et à 2 To de SSD. Ces spécificités peuvent être étendues jusqu’à 64 Go de RAM et 4 To. Il s’agit d’une configuration assez puissante qui saura faire tourner tous vos jeux, mais il faut tout de même noter qu’en cas de panne, la réparation peut être onéreuse.

J’ai travaillé avec des paramètres graphiques à fond pour les jeux que j’ai testés sur le portable. Avec le préréglage de performance Turbo, le très récent Miles Morales est resté dans la moyenne des 80 à 90fps. On peut clairement se dire que cette machine est ce qui se fait de mieux pour un laptop gaming afin de profiter confortablement de vos gros jeux.

Le laptop possède une batterie Li-ion de 90Wh qui peut être rechargée à l’aide d’un imposant bloc d’alimentation de 280W en environ deux heures. Il prend également en charge le rechargement via le port USB de type C, grâce à un chargeur USB-PD. Dans ce cas-là, vous ne pourrez pas spécialement avoir toute la puissance de la machine à disposition, mais cela peut servir pour se débarrasser de l’imposant bloc d’alimentation quand ce n’est pas nécessaire.

Vous vous doutez que toutes ces fonctionnalités ont un impact assez sérieux sur la durée de vie de la batterie : les composants gourmands et les deux écrans vous permettront d’en profiter un peu moins de 5 heures.

ROG Zephyrus Duo 16

Titiks

Conception
Autonomie
Performances
Ergonomie

En bref

Doté d’un look ravageur et d’une énorme puissance brute, l’Asus ROG Zephyrus Duo 16 vous permettra de faire tourner ce que vous voulez à pleine puissance tout en vous offrant une belle ergonomie avec son second écran tactile multifonctions. Mais cela a un coût non négligeable !

4
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Après la XBox et le PC, le superbe Sable sort sur PS5
Next Il est l’heure de visiter les îles aux Dragons dans l’extension World of Warcraft: Dragonflight

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon GO : arrivée des Raids et changements dans les arènes

19/06/2017
Close