World of Warcraft : Dragonflight, la neuvième extension du jeu de rôle en ligne massivement multijoueur de Blizzard Entertainment est maintenant disponible ! Les héros de la Horde et de l’Alliance sont rappelés en Azeroth pour explorer les mystères et les secrets des îles aux Dragons, où reviennent les Aspects dragons pour reconquérir leur royaume et leur terre ancestrale.

Le nouveau continent des îles aux Dragons est composé de cinq régions, figurant parmi les plus vastes de l’histoire de World of Warcraft : les confins Interdits, la nouvelle région de départ des Dracthyrs ; les rivages de l’Éveil primordiaux, une terre sauvage débordant d’énergies élémentaires ; les plaines d’Ohn’ahra balayées par les vents, où vivent de fiers clans de Centaures ; l’immense travée d’Azur, où les Roharts pratiquent l’art de la pêche au milieu de ruines arcaniques ; et enfin l’étincelante Thaldrazsus, siège du pouvoir des Aspects dragons abritant la capitale des Dragons, Valdrakken.

Dragonflight offre la toute première combinaison de race/classe pour World of Warcraft, les évocateurs et évocatrices dracthyrs. Les évocateurs et évocatrices dracthyrs disposent d’une multitude d’options de personnalisation et commencent leur aventure au niveau 58. Il s’agit de la première classe spécialisée dans le combat à distance depuis la sortie de World of Warcraft il y a 18 ans. Les joueurs et joueuses peuvent canaliser la magie des Vols draconiques, s’adapter sur le champ de bataille en soignant leurs alliés ou en infligeant des dégâts à leurs ennemis tout en utilisant les nouveaux sorts renforcés.

Ils pourront prendre leur envol sans attendre dans Dragonflight avec le vol à dos de Dragon, une façon révolutionnaire d’aborder l’exploration aérienne. Les aventurières et aventuriers peuvent descendre en piqué sur le dos d’un drake des îles aux Dragons pour gagner en vitesse avant de tirer sur les rênes afin de redresser sa trajectoire et d’effectuer un vol plané. En plus de participer à des épreuves chronométrées et à des courses multijoueur, les joueurs et joueuses peuvent collectionner un grand nombre d’apparences et d’améliorations de compétences liées au compte pour quatre drakes à obtenir dans les îles aux Dragons lors de leur progression vers le nouveau niveau maximum, fixé à 70.

Plusieurs systèmes essentiels ont été repensés pour Dragonflight, et chacun d’entre eux fera progressivement l’objet de mises à jour supplémentaires au fil de l’extension :

  • Un tout nouveau système d’arbre de talents offre un contrôle sans précédent sur le style de jeu, des choix plus marquants à chaque niveau et de nouvelles combinaisons de techniques. Des configurations de talents de départ sont disponibles afin d’aider les néophytes ou les personnes redécouvrant le jeu. Les configurations de talents peuvent être sauvegardées, changées et partagées avec des ami(e)s. 
  • Une interface utilisateur et un affichage tête haute (ATH) entièrement repensés pour les écrans moderne et permettant d’afficher les informations importantes de manière plus lisible. L’ATH est désormais facilement personnalisable par tous les joueurs et joueuses grâce au nouveau mode Édition et permet de partager des emplacements en toute simplicité. 
  • Les métiers améliorés sont désormais au centre de l’acquisition de nouvel équipement, sont l’occasion d’incarner un véritable maître artisan et permettent d’établir une clientèle au moyen de commandes définies par les joueurs et joueuses. Débloquez des spécialisations et découvrez le nouveau système d’artisanat et de récolte.

Dragonflight est disponible en téléchargement dans plusieurs éditions : la Base Edition (49,99 €), l’Heroic Edition (69,99 €) incluant la nouvelle mascotte Murkastrasza, un Sésame pour le contenu de Dragonflight (niveau 60) ainsi que la nouvelle monture volante tisse-rêves enchevêtré et enfin l’Epic Edition (89,99 €), qui inclut tout le contenu de l’Heroic Edition ainsi que l’effet Marcheur du temps pour la pierre de foyer, la transmogrification de tête Diadème de Gardesort, la transmogrification de dos Ailes de l’éveil et ses cinq variantes de couleur, sans oublier 30 jours de temps de jeu.

Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : PC portable Asus ROG Zephyrus Duo 16
Next Concours : Remportez une version Switch physique de No Man’s Sky sur nos réseaux

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Ken Follett’s The Pillars of the Earth – Un pilier du genre

17/08/2017
Close