Overwatch 2 pointe le bout de son nez et me voici reparti – noob que je suis – à arpenter ses couloirs en compagnie de 4 autres joueurs que je ne connais pas. Je fais partie de ces joueurs qui se moquent totalement de l’aspect purement compétitif : il me tient bien plus à cœur de m’approprier un rôle et de le jouer correctement, quel que soit l’issue de la bataille.


Overwatch 2


Supports : Pc, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : FPS Compétitif

Date de sortie : 04 Octobre 2022

Editeur : SEGA

Développeur : Blizzard

Multijoueurs : Oui


Overwatch 2 a pour le moment du mal à prolonger le plaisir du premier épisode, la faute au Pass de combat


  • Toujours aussi fluide
  • Un énorme casting pour tous les goûts
  • Le mode Arcade, pour varier
  • La facilité pour trouver une partie
  • 5 contre 5, c’est moins « noob friendly »
  • Grosse pression sur l’unique Tank de l’équipe
  • La progression, lente et moins amusante
  • Le Pass Premium…

Tracer n’est pas jouer

Je ne vais certainement pas prétendre être un bon joueur, ni même maîtriser Overwatch. Ce genre de titre demande du temps et un bon apprentissage pour cela. Néanmoins, Overwatch 2 se permet d’être très accessible. N’importe qui peut se jeter dans la bataille d’entrée de jeu et “faire le job”, sans pénaliser les coéquipiers. En cela, le titre de Blizzard parvient à être très accueillant. Toutefois, comme je l’ai précisé, je ne prétend pas vous rapporter ici des données pointues, mais elles pourront sans doute rassurer tous les nouveaux joueurs potentiels.

Overwatch 2_20221010222901

Pas moins de 35 personnages sont désormais disponibles dans Overwatch 2, et chacun possède des capacités qui lui sont propres. Autant vous dire que je suis bien en peine d’en choisir un. Instinctivement, la redoutable Widowmaker me fait à nouveau les yeux doux, mais je dois bien avouer que mes capacités de visée à la manette sont assez limitées et je  peux pas en tirer plein potentiel.

Le jeu est un peu plus clair dans la désignation des rôles : les personnages sont répartis en 3 catégories (Tank, Dégâts, Supports) clairement définies, et il est conseillé de passer un peu de temps avec ceux qui vous intéressent en mode Entraînement. Overwatch 2 étant un jeu compétitif mais aussi coopératif, votre rôle dans l’équipe a son importance et il faut bien comprendre les possibilités et limites de son personnages.

En 5 contre 5, chaque équipe comporte un tank, deux personnages de dégâts et deux soutiens. C’est une modification importante qui déporte au final une grande charge sur le seul Tank du jeu. Il n’aura pas vraiment le droit à l’erreur et cette fonction sera soumise à une certaine pression qui étant absente du premier grâce au rôle du off-tank. Tant que possible, les nouveaux joueurs laisseront les rôles délicats de Tank et Soigneurs aux joueurs plus aguerris sous peine de s’attirer les foudres de l’équipe. Un comble pour une licence aussi portée sur le plaisir de jeu immédiat.  

Overwatch 2_20221010222441

Jouer en groupe vous permet non seulement de vous organiser plus efficacement avec votre équipe, mais aussi de bénéficier d’un bonus de 20 % d’expérience dans le Pass de combat. Un bonus est également attribué aux joueurs qui acceptent de laisser l’IA sélectionner le rôle manquant à l’équipe – et on ne va pas se mentir : ce sont les Soutiens en grande majorité. Heureusement, les Soutiens ne sont pas juste des mules à PV, mais peuvent également être très intéressants à jouer dans la mêlée. Personnellement, j’ai un petit faible pour Brigitte qui allie bon dégâts au corps à corps, bouclier personnel très utile qui permet de charger les adversaires et plusieurs potions de soins à lancer sur les alliés. 

Au moins trois nouvelles héroïnes rejoignent la galerie de personnages : Sojourn, la Reine des Junkers et Kiriko. Faites de gros dégâts avec le Canon électrique de Sojourn, tandis que la Lame crantée et le Fusil à dispersion de la Reine des Junkers font un vrai carnage. Kiriko peut traverser les murs pour rejoindre les alliés à toute vitesse, la protection de Suzu qui met fin aux effets négatifs, et le Kitsune Rush qui améliore sa mobilité et la vitesse des tirs.

Et grâce à la fonctionnalité cross-play, nous pouvons même faire équipe avec des joueurs et joueuses des autres plateformes compatibles, ce qui est très appréciable pour n’avoir aucun mal à trouver des équipes. En général, le temps d’attente pour entrer dans une partie n’excède pas les 30 secondes.

Le nouveau système de Pass de combat comporte une partie gratuite et une partie premium qui vous permettront d’obtenir de nouveaux héros et héroïnes ainsi que des cosmétiques à chaque saison. Vous progresserez dans les rangs du Passe de Combat en gagnant de l’expérience que vous obtiendrez en disputant des parties ou en terminant des défis réguliers.

Si des récompenses peuvent être obtenues dans la partie gratuite du Pass de Combat, le Pass Premium possède des récompenses exclusives et plus rares. Il débloque immédiatement une petite collection d’objets et un accès à 60 rangs supplémentaires au bout desquels se trouve le modèle mythique de la saison.

Ne nous voilons pas la face : la progression dans Overwatch 2 est clairement moins amusante que dans le premier. Le modèle Free-to-Play semble avoir refroidi la générosité de Blizzard et il faudra farmer bien longtemps pour débloquer certains personnages et autres récompenses, tandis que les plus intéressantes sont clairement derrière le Pass de combat payant… J’ignore comment la communauté réagira sur le long terme, mais il y a fort à parier que ce changement de rythme et les contraintes vont faire grincer des dents et faire en sorte que seuls les plus acharnés continuent de jouer, au détriment des joueurs plus occasionnels comme moi. La progression rapide était ce qui donnait envie de “relancer une petite partie” dans le premier Overwatch, et cette manière de récompenser les joueurs est assez absente de ce second épisode.

Overwatch 2_20221010222726

Les parties rapides et compétitives présentent cinq modes qui ont chacun leur propre sélection de cartes. En mode Avancée, les équipes s’affrontent pour prendre le contrôle d’un robot au centre du champ de bataille avant de le faire progresser jusqu’à la base ennemie en s’efforçant de couvrir plus de distance que l’adversaire. Le mode Contrôle se joue au meilleur des trois manches durant lesquelles les équipes s’affrontent pour prendre le contrôle d’un objectif. Les cartes Escorte invitent fort logiquement les joueurs à accompagner un convoi jusqu’à sa destination sous le feu ennemi. Enfin, le mode Hybride demande aux équipes de capturer un point avant d’escorter le convoi.

Nouveauté (il me semble) de cette version, le mode Arcade qui se présente comme un assortiment de modes de jeu renouvelé régulièrement où vous pourrez gagner de l’expérience pour le Pass de Combat. L’Arcade a l’avantage de nous faire découvrir de nouvelles façons de jouer.

Overwatch 2

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Overwatch 2 a pour le moment du mal à prolonger le plaisir du premier épisode. Il y a plus de maîtrise et de l’équilibrage, plus de personnages et plus de récompenses. Le côté Free-to-Play pèse malheureusement dans la balance et Blizzard a tout intérêt à écouter les retours de la communauté qui lui a été fidèle jusqu’ici. Outre ces soucis de stratégie économique, les sensations d’Overwatch 2 pour tout joueur qui souhaite juste s’amuser entre copains sont au rendez-vous.

3
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Unusual Findings – Le point’n click rétro qu’il vous faut
Next Test : A Plague Tale Requiem – La confirmation

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Broforce : 2 nouveaux bros et une promo

03/07/2014
Close