Outriders est le tout nouveau jeu du studio People Can Fly et il débarque en force sur nos plateformes après 6 ans de développement. Ce jeu de tir à la troisième personne se présente comme pouvant être apprécié en solo ou en co-op avec deux autres joueurs et interpelle les amateurs de science fiction. La colonisation de la planète Enoch poussera-t-elle l’humanité dans ses derniers retranchements ? C’est ce que nous verrons après quelques missions !


Outriders


Supports : PS4, PS5, XB1, Xbox Series, PC, Stadia

Genre : TPS / RPG

Date de sortie : 1er avril 2021

Editeur : Square Enix

Développeur : People Can Fly

Multijoueurs : Oui


Votre Outrider n’a rien à perdre et il est toujours prêt à tuer. 


  • Cohérence de l’univers.
  • La musique, épique !
  • La narration, excellente. 
  • Les serveurs en carton.
  • Des bugs d’affichage.
  • On attend des DLC !

Des prémisses vraiment intéressantes

Les changements climatiques ont transformés la Terre et ses écosystèmes. L’humanité a dû se faire à l’idée que l’avenir de l’espèce passe par la colonisation d’une autre planète. La planète de remplacement idéale a été identifiée et elle se nomme Enoch. Ce jardin d’Eden semble tout à fait adapté aux besoins des humains, du moins, jusqu’à ce que des anomalies entrent en scène et mettent à mal les Outriders. Il faut annuler la mission et empêcher les colons de débarquer en masse sur Enoch, mais les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait et votre personnage fera un long dodo de 31 ans avant de se réveiller au beau milieu d’une guerre civile. Votre Outrider doit encaisser le choc en plus d’apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs liés à l’anomalie. 

Voici notre Outrider, remplie d’espoirs…

Quatre classes s’offrent à vous

Suite au prologue dont nous venons de vous relater les grandes lignes, il faudra choisir une classe et s’y tenir jusqu’à la fin du jeu. Cependant, il est possible de sauvegarder jusqu’à 6 personnages et donc d’essayer toutes les classes si le coeur vous en dit. Sachez que vous n’aurez pas à rejouer le prologue pour tenter des pouvoirs différents, ce qui est un plus indéniable pour quiconque ayant du mal à arrêter sa décision. Un aperçu de chacune des classes à votre disposition se trouve ci-dessous. Ajoutons que chaque classe possède 3 orientations de compétences qui orienteront la manière de combattre.

Faites votre choix, c’est important !

Le Technomage : Restez à bonne distance et faite bon usage de votre sniper. Le Technomage possède de bonnes capacités de soins qui s’avèrent précieuses en solo et en co-op. 

Le Pyromage (la classe choisie pour ce test) : Si vous aimez cramer vos ennemis, vous allez adorer cette classe qui excelle à moyenne portée. Chaque ennemi tué après avoir été marqué par vos compétences de feu vous rapporte du soin, ce qui est bien pratique lorsque ça chauffe sur le champs de bataille.

L’Illusioniste : C’est un filou qui est très maniable car il est capable de s’approcher de ses cibles avant de s’écarter rapidement de l’action. Sa capacité spéciale est celle de maîtriser le temps. Pour regagner de la vie et une partie de ses boucliers, l’illusionniste doit tuer des ennemies à courte portée.

Le Telluriste : C’est un tank qui gère le combat rapproché comme un maître car il possède plus de santé que les autres classes.  Il est capable de faire trembler la terre. Il récupère de la vie en tuant des ennemis à courte portée.

Les premières heures de jeu peuvent s’avérer frustrante, selon la classe choisie. Notre meilleur conseil à se sujet est de bien vous accrocher et de progresser lentement. Vous apprendrez ainsi à mieux connaître votre classe et les pouvoirs qui sont les vôtres.

Une bonne interface et un bon affichage tête haute, ça fait toute la différence.

Au coeur de l’action d’Outriders

Comme la situation n’est pas rose, vous allez rapidement remplir les fonctions classiques attribuées à un mercenaire. Votre Outrider n’a rien à perdre et il est toujours prêt à tuer. Les missions se succèdent donc alors que vous rendrez service à différents personnages. Les quêtes secondaires vous forcent à explorer les moindre recoins d’Enoch tandis que les quêtes principales, plus longues, vous renseignent sur le monde dans lequel vous évoluez. Il est possible de refaire les quêtes secondaires et de retraverser les environnements pour récolter des meilleures pièces d’équipement. En fait, le loot trouvé dépend du niveau de monde, que l’on peut assimiler à la difficulté du jeu. Le niveau de monde peut être ajusté à tout moment afin de rendre le jeu plus accessible ou plus difficile selon ses envies. 

Un système de crafting est également présent et permet à votre Outrider d’être encore plus redoutable.

Les environnements ont bien été pensés pour que vous puissiez vous mettre à couvert quelques instants, le temps de repérer votre prochaine cible afin de vous rendre jusqu’à votre objectif du moment. Visuellement, le jeu est un digne représentant de la génération actuelle et il tourne à 60 FPS sur PS5. Enoch n’est pas un monde ouvert pour autant et vous sentirez rapidement que la carte du jeu est un couloir. Ce n’est pas un défaut en soit, surtout que le voyage rapide entre les zones est possible et gratuit. Une autre fonction d’accessibilité intéressante est le suivi de quête qui se présente comme un filon que vous pouvez suivre pour votre rentre à destination.

Une bonne idée pour nous aider dans nos quêtes.

Hémoglobine et autres particularités du combat

Le monde mis en scène dans Outriders n’est pas pour ceux et celles qui ont le coeur sensible. Rien ne vous sera épargné et les animations sont sans pitié. Vous serez témoin d’exécutions et autres joyeusetés du genre. L’univers dépeint est sombre et certains personnages font état d’un fort pessimisme. Mais peux-tu vraiment le leur reprocher vu tout ce qu’ils endurent ? La musique contribue fortement à nous faire ressentir les tensions entre les factions. C’est la guerre dans tout ce qu’elle a de plus laid et vous allez sans cesse devoir vous salir les mains. 

Il va falloir vaincre ce boss mutant.

En combat, la classe que vous prendrez pour votre personnage est très importante. Que ce soit dans la gestion de vos pouvoirs ou de vos armes, vous vous retrouverez vite dans une optique d’appréhender vos combats avec réflexion, en prenant en compte des adversaires, leur type et surtout leur nombre ! S’il est possible de parcourir le jeu seul, il est évident que le jeu est pensé pour le vire en coopération, les vagues d’ennemis et le niveau de monde est là pour vous le rappeler. D’ailleurs, le cross-play entre les plateformes est possible et donc vous pourrez jouer avec vos amis même s’ils ont une plateforme de prédilection différente de la vôtre.

Vite, à couvert !

Zones d’ombre au tableau

Notre test ne serait pas complet sans rendre compte d’un défaut évident du jeu. Afin de pouvoir  jouer à Outriders, il faut être connecté aux serveurs en permanence. Victime de sa popularité au lancement, et bien aidé par le fait que le soft est disponible gratuitement dans le Xbox Gamepass, les serveurs n’ont pas toujours tenu le choc. S’il faut s’attendre à ce genre de choses lors du lancement d’un jeu, il faudrait surtout que les studios de jeux vidéo remettent en question cette pratique une bonne fois pour toutes. Sinon, nous avons pu observer quelques problèmes d’affichage ainsi que des petits soucis dans la localisation d’Outriders. Rien de bien méchant et nous n’avons aucun doute que ce sera patché éventuellement. 

Outriders

Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur PS5

En Bref

Retour vers le camp

Outriders est un jeu qui brille par la qualité de son écriture et son gameplay de tir bien maîtrisé. La cohérence de l’univers dépeint est soutenue par l’anomalie et même si on a envie de croire à un monde meilleur pour les Outriders, rien n’est moins certains lorsqu’on déambule sur Enoch. Pour finir Outriders, il faut compter environ 30 heures pendant lesquelles vous ne vous ennuierez jamais. C’est garanti !

5
Show Full Content
Previous Test: Monster Energy Supercross 4
Next Le thriller FMV ERICA déboule sur Steam en mai

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

One Piece : Pirate Warriors 4 balance sa vidéo de lancement

24/03/2020
Close