Test : NHL 20 – On remet une pièce dans la machine EA ?

Le retour sur la glace s’annonce plutôt bon !

Vous le savez certainement, rendre compte de l’évolution d’une licence annuelle est un exercice particulier. On voudra vous donner envie de vous y attarder, mais il n’est jamais bon de ne pas être honnête dans notre jugement. Alors du coup, NHL 20 justifie-t-il d’investir en ce retour de la saison de hockey ? Embarque sur la glace pour le savoir !

La saison du hockey frappe enfin à nos portes !

On va être clair tout de suite avec le plan de match. 

Est-ce que NHL 20 vaut le coup ? Oui, à bien des égards. En revanche, avant de rentrer dans les détails, on peut vous dire que les modes de jeu, déjà nombreux, sont tous de retour, avec l’ajout de Ones Now qui permet de jouer à Ones en local (un manque de l’an dernier avec le recul, qui fait donc bien d’être comblé). Le mode Elimination qui s’apparente à un battle royale-like qui n’aura d’intérêt que pour les amateurs de ce type de jeu et les Tirs Signatures qui nous permettent d’utiliser les tirs les plus emblématiques du circuit Bettman. C’est intéressant bien sûr, mais c’est là les seules nouveautés claires du titre. L’intérêt du jeu est ailleurs. 

Les Habs parviendront-ils à noyer les Sharks sous une pluie de buts ?

Auston Matthews en tête de pont d’un jeu qui en a sous la glace !

La force de NHL 20, c’est plus techniquement qu’il faut la trouver. Que ce soit graphiquement ou dans les pures mécaniques de gameplay, il y a de quoi faire pour satisfaire autant l’amateur occasionnel de joutes sur la surface glacée que le joueur émérite qui suit assidûment la saison et qui en profite pour refaire le match ou mener son club vers la Coupe Stanley. Les transitions sont encore plus rapides que l’an dernier, c’est explosif tout le temps et la moindre erreur de vos joueurs peut mener à une échappée meurtrière qui pourrait bien remplir le filet de votre gardien étoile. 

Maxi Domi tente de déjouer l’adversaire dans l’enclave.

Précision, attaque éclair, et arbitrage serré. 

Ce qui frappe si vous avez l’habitude de jouer à cette simulation de sport, vous allez vite vous rendre compte que les tirs sont plus tranchants, que vous aurez plus de possibilités pour vous démarquer et que la stratégie binaire qui mène au but n’a plus cours. Cette fois, il va falloir élaborer votre avancée et ne plus compter que sur votre attaquant en feu. Les passes sont plus précises, le coup de patin est plus fluide tout comme la gestion de la rondelle qui demande un temps d’adaptation pour être maîtrisée. Mais ne vous inquiétez pas, si vous voulez en apprendre plus, le Camp d’entraînement est là pour vous. De même les arbitres sont bien plus sensibles qu’auparavant. A moins de mettre la difficulté au plus bas, vous allez facilement vous retrouver au banc des pénalités pour avoir fait trébucher un adversaire. Dernier point, on espérait, comme EA l’avait promis, que les gardiens seraient plus intelligents. S’ils bougent mieux, c’est quand même pas la panacée. Et votre serviteur adore Carey Price, alors vous comprendrez qu’il soit un peu déçu. 

La foule n’est pas très emballée de voir que Price tient la route ce soir.

Un grand moment dans ce jeu, l’arrivée des anciennes équipes !

Si NHL 19 avait déjà initié timidement le mouvement, le fait de pouvoir mettre en place de nombreuses ligues actuelles, jouer avec certaines anciennes équipes de la LNH est une excellente nouvelle. On ne sait pas s’il y a des partisans des Canadiens de Montréal ou des Nordiques de Québec qui liront ce test, mais sachez que vous pourrez, en partie, revivre à votre manière le Match du Vendredi Saint en faisant s’affronter les deux équipes. Le Canadien est resté, les Nordiques ont déménagé. Mais ceci est une autre histoire qui n’est vraiment pas l’objet de ce test. On vous encourage néanmoins à tenter l’expérience de ces matchs avec des légendes du hockey, ça vaut vraiment son pesant de cannes de bière. 

Carbo affronte Stastny à la mise au jeu.

Le son, une composante importante. 

Si du point de vue des musiques, c’est toujours aussi oubliable que les années précédentes, l’importance des commentaires (même s’ils sont déclamés en anglais) est à souligner. Dans un certain souci du détail, on peut noter que ces phrases n’ont plus ce temps de latence qui faisait qu’on les désactivait bien vite dans les options. D’ailleurs, on en profite pour souligner les nombreuses options d’accessibilité qui existent dans le jeu. La lecture des menus à l’écran (en anglais toujours) est utile pour les personnes qui en ont besoin mais devra être vite désactivée par les autres. Mais l’effort est là et il aurait été dommage de le passer sous silence. 

NHL 20 est un jeu qui se veut accessible.

Fin de la game (conclusion).

Il est toujours périlleux de rendre compte d’une nouvelle édition d’un jeu à la sortie aussi régulière que NHL 20. Tout le monde est parfaitement conscient que les développeurs ne vont pas réinventer la roue tous les ans, mais pour autant, on ne peut pas non plus ne pas vous informer avec sérieux et implication. Donc on peut vous certifier qu’il y a un pas en avant techniquement et au niveau du gameplay, tout en conservant les acquis des dernières années. Il est certain que si vous êtes un aficionado de la licence ou de ce sport vous en aurez pour votre argent. Par contre, si vous jouez une vingtaine de matchs par an, c’est clair que ça va vous décoiffer. Mais force est de constater qu’EA améliore son jeu d’année en année, sans jamais se reposer sur ses lauriers. Et c’est un effort louable dans un segment où la concurrence est inexistante. 

Les statistiques de fin de jeu sont toujours aussi intéressantes à analyser.

Temps de lecture : environ 4 minutes

NHL 20

  • Développeurs EA Canada
  • Type Sport
  • Support PS4, XB1
  • Sortie 13 Septembre 2019
NHL 20 à notre sauce
8/10
NHL 20 à notre sauce
Y'a bon
  • Techniquement très bon…
  • Un gameplay aux petits oignons.
  • Un contenu pantagruélique.
  • Jouer avec les anciennes équipes, un vrai bonheur.
Beuuuuwark
  • …Malgré quelques bugs d’affichage et de collision qui seront vite corrigés.
  • L’IA des gardiens pas si évoluée que ça.
  • Peu de nouveaux modes de jeu.
  • La musiques plus que quelconques.
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    9/10
  • ESTHÉTIQUE
    9/10
  • AUDIO
    5/10
  • CONTENU
    10/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre