Quoi? Ca fait déjà un an depuis MXGP 2020!? Le temps passe trop vite et c’est souvent ces sorties annuelles qui nous rappellent à l’ordre. En fait, pas vraiment vu qu’il est sorti la même année avec un peu de retard: 14 janvier 2020. Ce qui fait assez bizarre…

L’an dernier, la licence de Milestone avait frappé assez fort avec une édition 2020 au poil qui offrait des sensations de grandes qualités et des environnements bien travaillés. On avait vraiment apprécié chez PxlBBQ… Il faut maintenant voir s’ils vont réussir à placer la barre encore plus haut sur ce nouvel opus!


MXGP 2021 – The Official Motocross Videogame


Supports : PS4/PS5, Xbox ONE/X/S, PC

Genre : Course

Date de sortie : 30 novembre 2021

Editeur : Milestone

Développeur : Milestone

Multijoueurs : Oui


Meilleur que ses prédécesseurs sur certains points mais moins bon sur d’autres: un opus qui confirme sans révolutionner.


  • Les circuits super bien modélisés
  • Une maniabilité simulation aux petits oignons
  • La météo toujours réussie
  • Les nouveaux circuits
  • Des musiques plus agréables dans les menus
  • Toutes les licences et marques de la discipline
  • La vue casque toujours épatante
  • Un playground gallois bien moins inspirant que son homologue norvégien de 2020
  • Une carrière toujours aussi terne…
  • Certaines musiques trop brutes dans les menus
  • Peu de modes de jeu au final

La bagarre!

Et fort est de constater que cette version 2021 est dans la parfaite continuité de son grand frère. Milestone avait travaillé sur la technicité des terrains et on pousse le détail encore plus loin. Par exemple, la gestion des congères de boue est encore plus poussée. Votre précision sera mise à rude épreuve lorsqu’il faudra utiliser le tracé des motos pour ne pas perdre de vitesse.

Car oui, le terrain se dégrade toujours plus lors du passage des 2 roues et autant dire que c’est un vrai carnage à la fin des courses mais pas de problème si vous gérez bien votre transfert de masse sur la bécane. Mouais, faut s’entraîner tout de même en fait… ça ne se fait pas aussi facilement: c’est axé simulation!

Justement, restons sur le terrain car c’est là que tout se passe et notamment sur le fameux playground sur lequel bon nombre de pilotes se sont amusés avec la version de l’an dernier avec ses jolis décors norvégiens. Malheureusement, pour l’opus 2021, on se rend au Pays de Galles mais là n’est pas le problème. Le soucis réel est que cette air de jeu pour crossman n’est pas au niveau de son prédécesseur même si elle garde toutes les features proposées jadis, n’empêche c’est ultra fade et plutôt plat. Sans réelle identité graphique étonnamment par rapport au reste du titre.

Non, toi non plus tou n’as pas changé…

Une chose qui n’a pas changée par contre c’est l’austérité des menus ainsi que la carrière qui ne propose toujours pas de véritable concept. Comme les autres années, on se lance dans des enchainements de courses sans profiter des à cotés qui rendraient le tout plus réaliste. Peu de place aux paddocks et vie de pilote en dehors du circuit. Il se joue comme un jeu d’arcade sans en être un et c’est plutôt dommage.

Pas d’entraînements, pas d’évènements, rien! C’est vraiment triste vu l’ensemble de la qualité du titre. Ca fait vraiment vide alors que le jeu propose tout de même certainement le meilleur de la simulation de motocross à ce jour sur console. Car oui, sur le terrain, en général, tout roule… Et roule bien même!

Pas de folie depuis l’an dernier, certes, mais toujours plus amélioré en restant dans le sillon de ce qui était déjà proposé. Graphiquement, c’est plutôt réussi et on le remarque surtout par temps pluvieux super bien représenté à l’écran mais également au niveau du gameplay qui reste aussi idéal. Même si c’était déjà le cas l’an dernier aussi… je vous l’accorde.

Puissance 4!

Vous l’aurez compris, MXGP 2021 reste totalement dans la continuité de son prédécesseur en améliorant légèrement quelques trucs par-ci par-là. Heureusement, on peut compter sur l’arriver de quatre « nouveaux » circuits (apparus dans des éditions précédentes) pour honorer ce nouveau championnat: Ernée (France), Agueda (Portugal), Ottobiano (Italie) et Leon (Mexique). Et on garde bien notre circuit national à Lommel… Petite fierté belge hein, une fois! (à lire avec l’accent fieu!)

On pourra encore et toujours profiter de l’éditeur (qui ne change pas beaucoup depuis 2020 non plus) ainsi que d’un mode multijoueur en ligne toujours aussi désert malheureusement mais ce n’est pas vraiment de la faute du titre… Mais pourquoi Milestone ne propose pas quelques nouveaux modes pour attirer les pilotes virtuels?

Les modes de jeux restent également identiques et ne changent que peu. Bien entendu, nouvelle saison oblige, ce sont les livrées et les équipements de pilote qui se mettent à jour, eux. On y retrouve toujours les plus grandes marques connues de la discipline et les sponsors sont au rendez-vous.

En gros, rien n’a redire techniquement, c’est propre et efficace. Autant au niveau de la modélisation des motos, pilotes et les circuits en plus de ce qui s’y passe autour, qu’au niveau de la maniabilité, qui, je me répète, reste au top! La physique de la boue est aussi très réussie… Elle me rappelle mes sorties en VTT avec la météo actuelle… Ce qui pêche réellement c’est un manque de développement des principaux modes de jeu. Les amateurs de motocross s’éclateront tout de même sur leurs pistes favorites.

MXGP 2021 – The Official Motocross Videogame

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Xbox Series X

En bref

Vu le travail fournit l’an dernier, il était certain que Milestone allait peiner à proposer une version 2021 révolutionnaire avec si peu de temps de développement. MXGP 2021 est certainement le meilleur jeu de motocross du moment mais se repose un peu trop sur ses acquis. Il est temps que les développeurs développent, justement, le mode carrière, histoire de proposer une véritable immersion.

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Test : Exo One – Un voyage interstellaire sensationnel
Next Le Dernier Rituel chez 404 Éditions – Fiche de lecture

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order sortira le 19 juillet prochain

16/04/2019
Close