Après environ 4 ans de développement, Niantic et Capcom sortent aujourd’hui Monster Hunter Now, un jeu en réalité augmentée pour mobile issu de la licence du même nom. Cet avis se base sur la version en accès anticipé sur laquelle j’ai pu jouer depuis une grosse semaine.


Monster Hunter Now


Supports : IOS, Android

Genre : AR RPG

Date de sortie : 14 Septembre 2023

Editeur : Niantic, Inc.

Développeur : Niantic, Inc.

Multijoueurs : Oui (jusqu’à 4)


Niantic adapte fidèlement et avec brio la licence Monster Hunter en réalité virtuelle.


  • On redécouvre son quartier lors des chasses
  • Fonctionne dans les transports en commun (testé dans le métro)
  • Abordable en solo (avec du challenge) et encore plus fun en groupe
  • La recherche de joueurs à proximité
  • Limiter les groupes à 4 joueurs est une très bonne idée
  • Le moveset des monstres et des armes sont très fidèles à la license
  • Super maniabilité lors des combats pour sortir les combos
  • Le marquage automatique et la collecte par le palico
  • Le farm nécessaire pour progresser une fois le chapitre 10 atteint pourra rebuter certains joueurs, mais ça ne m’a pas dérangé plus que ça.
  • Assez difficile de jouer tout en marchant car demande pas mal de concentration.
  • On aimerait pouvoir indiquer quel(s) type(s) de monstre doivent être marqués par le palico
  • La chasse en groupe n’est possible qu’avec des joueurs proches de vous. On aimerait que le concept d’équipe soit revisité.

Un jour je serai le meilleur chasseur

Monster Hunter Now est développé par Niantic, la société qui a cartonné il y a quelques années avec Pokemon GO. De fait, on ne peut s’empêcher au préalable de se dire que ce Monster Hunter Now n’est en fait qu’un « skin » Monster Hunter ajouté à Pokemon GO. Il est vrai que de nombreux éléments de gameplay sont similaires mais Monster Hunter Now a à mon sens sa propre identité.

Premièrement, la similitude principale (jeu en AR oblige) est le fait de devoir se déplacer dans le monde réel pour aller chasser un monstre ou récolter des objets. Ensuite, Les points de récolte sont basés en grande partie sur les données de géolocalisation déjà présents dans Pokemon GO (Pokéstops pour les intimes). Toutefois, leur nombre et leur fonctionnement diffère légèrement car certains points de récolte ne peuvent être ramassés qu’une fois par jour là où d’autres respawn régulièrement. Enfin, La dernière similitude notoire est que les combats sont limités par un chronomètre (comme les raids de Pokémon GO). Une fois le seuil des 75 secondes atteint, c’est « Mission Failed ».

A côté de ces ressemblances, j’ai trouvé qu’il y a toutefois une différence clé dans le gameplay en réalité virtuelle. Autant Pokemon Go se joue relativement aisément en se déplaçant, autant Monster Hunter Now demande pas mal de concentration pour la chasse aux grands monstres. De fait, éliminer un Legiana (je ne les aime pas trop ceux-là) tout en marchant et en ne causant aucun accident relèvera du challenge. Soyez prudents lors de vos chasses dans le monde réel.

Plutôt qu’un long discours, cette vidéo illustre bien les concepts de base de Monster Hunter Now

Rencontre les chaudes Pukei-Pukei de ton quartier

L’identité propre de Monster Hunter Now vient du fait que le jeu intègre avec brio et fidèlement l’univers de Monster Hunter dans un jeu en réalité virtuelle. Pour avoir joué à Monster Hunter World, j’ai retrouvé pas mal des sensations de chasse de cet opus. Par exemple, j’ai retrouvé les movesets des monstres comme le Kulu Ya Ku et son caillou protégeant son crâne. On retrouve également les combos d’arme avec ce magnifique saut aérien de l’épée longue. Tout ça est mis en scène avec un gameplay ultra facile d’accès qui demande de tapoter votre écran pour attaquer et de swiper pour esquiver. La fidélité et la simplicité d’accès sont telles que je me suis parfois surpris à me dire que je préfère peut-être même ce gameplay à l’original. En effet, c’est particulièrement fun de finir un monstre avec style d’un magnifique combo épée longue sans galérer avec les touches.

En outre de ce système de combat fidèle et réussi, j’ai également beaucoup apprécié le mode AR. En effet, la carte en jeu est particulièrement détaillée. Elle vous fera passer par tout un tas de chemins pour atteindre vos objectifs. J’ai été surpris de me retrouver dans des rues et chemins de mon quartier que je n’avais encore jamais visités.

Un autre bon point du système d’exploration est votre fidèle Palico. Il pourra collecter des objets pour vous dans sa sacoche et marquer jusqu’à 3 monstres automatiquement. Le marquage est un système qui vous permet de combattre un monstre sans devoir être à proximité. Il est juste dommage que l’on ne puisse pas indiquer au Palico quel type de monstre on souhaite marquer en priorité.

It’s party time

Comme dans tout Monster Hunter qui se respecte, c’est à plusieurs que ça devient meilleur ! Dans Monster Hunter Now, vous pourrez chasser en équipe de 4 joueurs. Je trouve que c’est bien vu de la part de Niantic d’avoir limité la taille des groupes. En effet, il n’était pafois pas simple de trouver suffisamment de monde pour un raid dans Pokemon GO.

Monster Hunter Now introduit des fonctionnalités hyper pratiques pour la chasse en groupe. La première est la possibilité d’inviter automatiquement les joueurs proches. J’estime à la grosse louche que le rayon d’invitation doit faire plus ou moins 500 mètres. L’autre fonctionnalité pratique est de créer un groupe avec vos amis. Toutefois, le concept de groupe mériterait d’être revu car il ne permet pas la chasse à longue distance. Il ne permet pas non plus la chasse en solo tant que vous êtes dans le groupe.

Malgré cela, je pense que la chasse en groupe a un énorme potentiel car les combats augmentent progressivement en difficulté au fur et à mesure que vous avancerez dans l’histoire et débloquerez de nouveaux monstres et de nouveaux rang. Je n’ai pas trouvé le jeu injuste malgré un gap de difficulté au chapitre 10 qui vous demandera un peu de farm pour avoir le stuff approprié et sortir vainqueur.

Monster Hunter Now

Papayou

L’avis de Papayou

En Bref

Pari réussi pour Niantic qui adapte la série Monster Hunter avec brio au format RPG en réalité augmentée. J’ai pris beaucoup de plaisir à explorer mon quartier à pied ou en métro pour chasser les monstres emblématiques de la série, améliorer mon équipement et progresser dans l’histoire.

Le gameplay est intuitif, dynamique et fidèle aux jeux phares de la série. Je n’ai pas ressenti de côté « pay-to-win » et la progression peut autant se faire en solo qu’en groupe.

Une de mes seules critiques est l’impossibilité de chasser à plusieurs avec des joueurs qui ne sont pas proches de vous malgré la possibilité de créer une équipe fixe avec vos amis.

Attention toutefois que Monster Hunter Now demande plus de concentration que Pokémon Go. Il faudra s’arrêter fréquemment pour réaliser une chasse et ne pas prendre de risque sur la voie publique. Chasser des monstres forts tout en marchant n’est pas recommandé.

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Naruto X Boruto Ultimate Ninja Storm Connections aura le doublage français officiel
Next Jeu d’horreur VR cauchemardesque Organ Quarter atterri sur PICO

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Through the Woods frissonnera sur console

30/04/2018
Close