Faute de 3Ds en 2017, je ne m’étais jamais penché sur Miitopia. Puis honnêtement, ça ne m’intéressait pas énormément. Puis mes filles ont grandi et je me suis penchés de plus en plus sur les jeux pouvant leur plaire. Cette ressortie du titre sur Switch ne pouvait donc pas mieux tomber. Sauf que c’est moi qui y joue le plus.


Miitopia


Supports : 3DS, Switch

Genre : RPG

Date de sortie : 21 Mai 2021

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

Multijoueurs : Non


Miitopia est un jeu à même de faire sourire toute la famille


  • Énormément d’humour
  • La personnalisation des Mii, via les maquillages et perruques
  • Adapté à tout le monde
  • Visuellement charmant
  • Des mécaniques de RPG vraiment limitée
  • Un déroulement un peu redondant
  • Tout est automatique, des combats à l’exploration
  • Un Remaster sans nouveauté vendu au prix plein

It’s-a-Mii-Topia

De ce que j ‘ai pu en voir, le jeu est un portage sur Switch qui rend le tout un peu plus joli que sur la portable, mais le titre en lui-même est identique dans son déroulé. Le principe est toujours le même : participer à une aventure farfelue en étant capable de créer chaque héros, PNJ et antagonistes grâce aux Mii. A vous de créer vos personnages, et chaque habitant de ce monde, ou d’aller télécharger des modèles populaires en ligne. A bout d’imagination après avoir créé deux équipes complètes avec ma famille et mes amis, j’ai fini par intégrer Mr Bean dans mon équipe, et je n’ai aucun regret !

On peut modifier ses Mii de manière plus poussée dans le jeu

Je ne vais pas aller par quatre chemins, Miitopia est un jeu idiot, mais dans le bon sens du terme. Il ne se prends absolument jamais au sérieux et si ses mécaniques de gameplay sont très limitées, le titre n’est pas dénué d’une certaine stratégie.

On se déplace sur un plateau

Dans le royaume de Miitopia, l’avatar du Mal vole tous les visages de la population et les colle sur les monstres de la région. En tant que héros, vous partez à l’aventure avec quelques compagnons et battez la campagne pour vaincre les monstres dans les différentes régions. La carte du monde se présente comme un plateau de jeu qui se débloque au fur et à mesure de votre progression. Chaque lieu est soit un village, soit un donjon que votre équipe parcourt automatiquement, rencontrant parfois des créatures à combattre, des coffres à ouvrir ou des bifurcations qui encouragent le joueur à revenir dans le même lieu pour découvrir d’autres trésors.

former son équipe et forger ses liens est primordial

Si vous devez sélectionner une classe pour votre personnage et ses compagnons en début de partie, il vous sera possible de changer de classe à loisirs plus tard dans le jeu. Miitopia vous forcera d’ailleurs à tester d’autres classes régulièrement en faisant en sorte que vos compagnons et vous-même soyez privés de vos pouvoirs à certains moments. Un moyen comme un autre de ne pas rester figé dans les jobs classiques, et de plonger vers des classes plus originales comme Tank, Diablotin, Cuisinier ou Scientifique. Mais par pitié, évitez les jobs de Fleur, de Voleur ou de Chanteur, ces derniers étant juste inutiles et vous desserviront en combat.

Les alliés jouent seuls, en accord avec les liens et leur niveau

Le titre étant extrêmement scénarisé, il s’adapte aux plus jeunes qui ne seront jamais perdus, ni coincés. Chaque “donjon” est assez court et se termine toujours avec une auberge. Le titre est donc propice aux parties courtes, mais peut se jouer également sur la longueur grâce à son humour décalé et les petites scénettes qui se jouent très régulièrement.

Normalement, si vous donnez de l’argent à votre allié, il ira s’équiper… enfin, pas toujours…

L’auberge est le vrai centre névralgique du jeu puisque c’est là que nous pouvons augmenter les statistiques des héros avec la nourriture, mais aussi améliorer leurs liens sociaux, afin qu’ils débloquent des attaques combinées ainsi que des actions de soutien. Enfin, il nous est également possible de leur confier de l’or afin qu’ils puissent acheter de l’équipement plus puissant… si tant est qu’ils ne décident pas d’acheter autre chose avec…

Passer du temps ensemble à l’auberge ou durant des excursions renforce les liens

Si la gestion se veut simple et rapide, ces passages à l’auberge sont l’unique moyen d’améliorer votre équipe et la synergie entre les personnages. En effet, il devient utile lors de certains combats de boss d’avoir accès à des compétences comme Sacrifice pour encaisser les dégâts à la place d’un allié affaibli, ou de pouvoir prévenir un compagnon afin qu’il esquive une attaque. Enfin, le Cheval n’est pas à laisser en arrière tant sa compétence Renâclement est très utile pour faire un peu de ménage chez les ennemis.

Oui bon… niveau sérieux, on repassera

Les combats se déroulent de manière automatique, mais vous pouvez choisir de conserver la main sur votre propre avatar, vos compagnons agissant de leur propre chef. Pour la grande majorité des combats, laisser gérer l’IA du jeu est suffisant, même si elle a tendance à se soigner un peu trop souvent. En cas de coup dur, vous pouvez toujours avoir accès à la Salière à PV, PM ou à une résurrection via le menu, mais cela intervient rarement. Le jeu permet aussi de passer le temps plus rapidement en laissant la touche B enfoncée, et ce pour toutes les phases du jeu. On gagne donc réellement du temps, mais au détriment de notre pouce. Outre e développement des liens sociaux visant à optimiser la synérgie entre les membres, on ne peut pas dire que Miitopia brille par son aspect stratégique. 

L’exploration est régulièrement interrompue par des scénettes amusantes

Et pourtant la sauce prend. C’est amusant, simple d’accès et on prend du plaisir à découvrir toutes les petites scènes entre nos Mii, ce qui peut, suivant vos créations, donner lieu à des situations cocasses.

J’avais plus d’idée, alors j’ai téléchargé Mr Bean

A noter aussi que vous pouvez utiliser vos Amiibos pour obtenir des éléments cosmétiques pour vos personnages, à l’image d’une Skin de Zelda ou d’Animal Crossing. Comme l’apparence de tous les équipements peuvent être modifiés sans toucher à leurs statistiques, c’est un système assez souple, même si il vous encourage clairement à investir dans les petites figurines de Nintendo.

Les jobs sont variés, mais certains sont totalement inutiles.

En définitive, je pensais m’ennuyer sur Miitopia, avant de passer la main à mes filles. Il n’en a rien été. Le titre est amusant, et le fait de pouvoir créer tous les personnages donne lieu à des situations drôles et parfois surréalistes, tant les personnages sont expressifs et les situations variées.

Miitopia

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En Bref

Charmant et amusant, Miitopia saura charmer les plus jeunes. Sans réelle nouveauté depuis sa version 3DS, et intégralement automatisé dans ses moindres systèmes, il aura du mal à convaincre les fans du genre, mais son humour, sa personnalisation et sa simplicité d’accès en font un titre agréable à parcourir, et ce à tous les âges !

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Spellcaster University 1.0 arrivera le 15 juin
Next Bandai Namco dévoile Fast & Furious : Spy Racers l’Ascension de SH1FT3R pour novembre 2021

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Warhammer : Chaosbane détaille ses contenus endgame et post-lancement

29/05/2019
Close