La rencontre entre les univers de Mario et ses amis face à la bêtise consommée des lapins fous copains de Rayman a de quoi surprendre ? Et pourtant cette potion magique a germé dans les esprits féconds des développeurs d’Ubisoft Paris et Ubisoft Milan pour donner Mario + The Lapins Crétins : Kingdom Battle. Fiers d’une longue amitié avec Nintendo, les créateurs de l’entreprise française n’ont pas hésité à leur proposer ce projet un peu tordu aux allures de melting pot. Est-ce que pour autant la sauce a pris ? Vous le saurez à la fin de l’article.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle un monde coloré
Bienvenue dans un joyeux bordel !

Dès le début, la mise en contexte nous en met plein les mirettes !

En guise d’introduction, une longue cinématique nous apprend qu’une jeune scientifique a mis au point une technologie permettant de fusionner deux objets pour en obtenir un troisième. Mais alors que tout semblait se dérouler plus ou moins normalement, la célèbre Machine à Laver le Temps s’en mêle et atterrit là où il ne le faudrait pas. On vous passe volontairement les détails afin que l’effet de surprise reste intact, mais nos idiots aux dents longues se retrouvent dans le Royaume Champignon et ils y sèment une sacrée pagaille. Mario est séparé de ses acolytes habituels et doit donc faire équipe avec Lapin Luigi et Lapin Peach pour retrouver tout ce petit monde.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Citrouille
Une balade nocturne qui pourrait tourner mal…

Nintendo qui prête sa licence phare pour l’amener vers le Tactical RPG, franchement on y aurait pas pensé.

Nous voilà donc à la tête d’une petite équipe qui alterne les phases d’exploration du Royaume Champignon et les phases de combat tactique ou il s’agira de se défaire des ennemis présents sur le champ de bataille. A chaque tour, on peut soit attaquer, soit se déplacer ou encore utiliser des compétences spéciales inhérentes à chaque personnage. Il est aussi possible de profiter d’un système de rebond pour gagner du terrain et occire plus facilement ses ennemis. Une panoplie conséquente d’armes est à la disposition de vos assaillants et leurs aptitudes obéissent également à un arbre de compétences facile à appréhender. Il faut donc agir comme un fin stratège plutôt que de se lancer dans cette aventure comme une tête brûlée. En effet, réussir un combat sans perdre de héros et à l’intérieur du nombre de tours impartis rapporte gros !

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Combat tactique
Mario apprend de nouvelles techniques de combat.

Un univers familier mais aussi remis au goût du jour.

L’univers coloré de Mario est respecté mais quelques touches de modernité sont visibles comme le blanc des tuyaux ou encore le design des canons pour se déplacer d’un point à un autre de la  carte. Une attention aux détails est réellement palpable, notamment dans le comportement des lapins, que ce soit Lapin Luigi et sa couardise ou Lapin Peach isolante et narcissique (c’est clairement la reine des selfies en toutes circonstances, même quand elle est en danger de mort). La mixité des deux licences est parfaitement intégrée et on se surprend à sourire en permanence grâce aux idées farfelues exposées devant nos yeux. On peut noter également que l’intelligence artificielle est plutôt bien pensée car elle ne s’est jamais fendue d’un comportement erratique et c’est un détail à souligner, d’autant plus qu’aucun niveau de difficulté n’est proposé en début de partie.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Chomp Enchaîné
Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que ce Chomp Enchaîné n’a rien mangé depuis longtemps !

Une quête raisonnable vous tend les bras et on y plonge avec plaisir.

Vous devrez explorer quatre mondes remplis de zones secrètes à trouver, de coffres à ouvrir et de pièces à ramasser. Les pièces vont d’ailleurs s’avérer très importantes car ce sont elles qui vont vous permettre d’acheter des armes et équiper vos compagnons de route pour qu’ils survivent aux rudes combats qui vous attendent. Vous pouvez par ailleurs vous téléporter vers le château de Peach (un rappel plus qu’évident à Mario 64 d’ailleurs) pour visiter les différentes constructions des Lapins Crétins. Le Musée vous permet d’admirer vos objets collectés comme des illustrations par exemple ou le QG de combat pour préparer votre équipe ou encore le Dôme Coop dont la destinée est évidente.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle exploration
Une petite promenade de santé s’impose.

Parcourir ce titre est un véritable bonheur pour les oreilles !

Les développeurs du jeu ont eu la délicatesse d’appliquer un savant dosage sonore qui permet de se sentir instantanément chez soi. Entendre les expressions de Mario mêlées aux onomatopées des Lapins Crétins est un passeport parfait pour entrer dans ce monde sans queue ni tête. On retrouve quelques musiques bien connues de chacune des licences et elles sont assez discrètes pour ne pas perdre notre concentration quand il s’agit de triompher des nombreuses facéties de nos ennemis.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Mario fier de lui
Portrait d’un fier héros !

Conclusion

Si les joueurs pouvaient légitimement être circonspects à l’annonce officielle du jeu à l’E3 2017, force est de constater que le pari est largement gagné. L’humour irrévérencieux est omniprésent et assure la cohésion du soft. Les mécaniques de jeu sont accessibles et les tableaux traversés flattent la rétine. Le titre exploite les forces de la Nintendo Switch notamment en termes de portabilité avec ses phases de gameplay courtes et la coopération locale est clairement facilitée. C’est donc un carton plein pour Ubisoft et Nintendo qui dotent la console japonaise d’un titre qui fera date.

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle Mario toute l'équipe
L’équipe au grand complet !

Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle

  • Développeurs Ubisoft
  • Type Tactical RPG
  • Support Nintendo Switch
  • Sortie 29 Août 2017
Montrer le reste de l'article
Précédent Le top 9 des meilleurs jeux de la gamescom 2017
Suivant Yakuza 7 présente Kasuga Ichiban
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Robinson : The Journey arrive en janvier 2017 sur Oculus Rift

22/12/2016
Close