Si je suis très peu friand de simulation de course, j’aime beaucoup les bons jeux de course arcade à la manière d’un Burnout Paradise (oui ça date), alors quand LEGO 2K Drive a été annoncé, j’ai tout de suite su que j’étais partant ! Ca ne pouvait être que Super Génial, non ?


LEGO 2K Drive


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : Course / Aventure

Date de sortie : 19 mai 2023

Editeur : 2K Games

Développeur : Visual Concepts

Multijoueurs : Oui


LEGO 2K Drive est un jeu aussi beau qu’amusant à jouer et plein de surprises


  • L’humour LEGO
  • Très beau
  • La conduite est impeccable
  • L’aspect personnalisation et construction
  • Riche en contenu
  • Des achats in-game abusifs

Garage de pièces

Je dois bien admettre que je suis pas client des jeux de sports estampillés 2K, mais il est question ici d’une adaptation LEGO qui réuni personnalisation, liberté de course et humour, le tout dans un emballage des plus réussi.

Accompagné d’un pilote légendaire et de son assistant virtuel digne de Pôle Position (autre référence de vieux), vous incarnez un pilote-avatar en quête du trophée convoité de Sky Cup. L’essentiel du contenu solo du jeu est une grande aventure à travers quatre zones ouvertes distinctes, à la recherche de suffisamment de renommée pour participer à cette course ultime. Vous devrez accomplir des quêtes, gagner de l’expérience et affronter une série de rivaux uniques et parfosi incongru (un cheval qui pilote ?) à travers 24 courses principales et distinctes. C’est un mélange d’idées tirées des jeux de course en monde ouvert et des plates-formes LEGO, où votre avatar est moins le personnage que le véhicule personnalisable.

Qu’il s’agisse de brûler de la gomme miniature sur les deux douzaines de circuits bien conçus ou de parcourir librement les quatre cartes qui les composent, le simple fait de conduire dans LEGO 2K Drive est un réel plaisir. Aucun autre jeu de conduite en monde ouvert ne peut se vanter d’offrir une telle liberté grâce à la combinaison de véhicules transformables et d’environnements destructibles. Les routes sont à peine plus que des suggestions et chaque point d’intérêt visible est accessible en ligne droite avec un peu d’imagination.

Lorsque vous n’êtes pas en train de parcourir la carte à toute berzingue en usant de dérapages et de booster, vous pouvez tout aussi bien vous déplacer avec précision en utilisant les boutons de saut et de rotation rapide dédiés, ce qui rend la navigation ultra accessible, même pour ceux qui ne sont pas familiers avec les jeux de conduite.

Les véhicules se manient très bien, quelle que soit leur forme, les nuances provenant d’une combinaison de la façon dont ils sont construits, des statistiques qu’ils possèdent et de tous les avantages ajoutés. Avant même de prendre en compte la possibilité de construire de nouveaux véhicules à partir de zéro en utilisant des centaines de pièces LEGO différentes (ce qui est assez impressionnant au départ), il y a une grande variété de voitures à débloquer et les chargements personnalisés vous permettent de prérégler différents trios de véhicules routiers, tout-terrain et nautiques pour différentes situations. Mon petit regret est qu’il n’y a pas de véhicule volant en prime, mais tant pis.

Car vous ferez la course sur ces trois types de surface dans LEGO 2K Drive, le jeu passant automatiquement d’un véhicule à l’autre en fonction de la situation façon Sonic & All-Stars Racing Transformed – ou Transformers. C’est vraiment impressionnant à voir et cela donne une impression de dynamisme à la course. Même lorsque vous conduisez un hamburger géant ou une création ridicule de votre cru que vous avez passé des heures à construire brique par brique pour qu’elle ait l’air tout à fait hilarante, ça marche toujours et c’est toujours drôle et amusant à jouer.

Vous pouvez également vous concentrer sur l’aspect construction de briques et créer avec soin un arsenal de constructions différentes pour répondre à tous les besoins. Qu’il s’agisse d’adapter vos véhicules pour qu’ils soient plus offensifs ou défensifs dans les courses, ou qu’ils soient spécifiquement adaptés à certains types de défis en monde ouvert, LEGO 2K Drive propose un grand nombre de scénarios de jeu différents et vous pouvez les aborder avecn ingénierie. Cela correspond parfaitement à l’aspect amusant des LEGO, d’autant plus que vos véhicules tombent en pièces détachées lorsqu’ils sont endommagés, et que le fait de conduire à travers tous les morceaux de LEGO destructibles dans le monde entier permet de les réparer. Alors n’hésitez pas à conduire à travers tout, c’est utile !

Le jeu devient rapidement plus proche d’un jeu d’aventure/RPG en monde ouvert que d’un simple jeu de conduite, en vous proposant de nouveaux obstacles plus difficiles à franchir à travers une série de quêtes qui peuvent être surmontées grâce à l’habileté pure ou à la construction réfléchie de véhicules. Il y a une poignée de quêtes principales de type « mini-jeu » qui sont loin d’être aussi amusantes que les courses normales et qui sont un peu répétitives à force, mais c’est une remarque mineure sur une série de missions principales de 8 à 10 heures qu’on ne voit pas défiler.

LEGO 2K Drive regorge de défis, de missions optionnelles et d’une pléthore d’objets à collectionner qui permettent d’acquérir de l’expérience et de l’argent pour personnaliser encore plus ses véhicules LEGO. Le principal moyen d’obtenir de nouveaux pilotes, des pièces LEGO et des avantages pour les véhicules est de terminer le jeu, mais il y a aussi les achats intégrés qui proposent un énorme catalogue de pilotes, de véhicules, de pièces LEGO et de décorations. Le tout peut être acheté à l’aide d’une monnaie de jeu que l’on gagne au compte-gouttes… ou que l’on achète avec de l’argent réel.

Cela ne nuit pas spécialement au jeu car on peut s’amuser en ignorant totalement cet aspect, mais il faut faire remarquer qu’il s’agit d’un jeu à plein tarif, avec un modèle de Season Pass payant, et qui ajoute en prime des achats in-game très attirant. On ne gagne clairement pas assez d’argent en jouant pour « se faire plaisir » dans la boutique premium, et je trouve que c’est un aspect « pousse au vice » un peu trop visible.

Si l’on met de côté les micro-transactions, il s’agit tout de même d’un jeu vraiment amusant. L’ensemble dispose d’une esthétique superbe combinant les mondes plastique et organique, ainsi qu’une expérience fluide. Le jeu est très beau, avec des environnements immenses et détaillés et des quantités massives d’éléments LEGO destructibles. Les cutscenes en temps réel, qui utilisent les mêmes animations en stop-motion que LEGO Movie, sont particulièrement impressionnantes.

L’humour LEGO, qui est la marque de fabrique du jeu, parvient à briller, avec des jeux de mots, des gags visuels et des situations comiques délirantes qui ne cessent d’abonder et qui en font un spectacle aussi intéressant à jouer qu’à regarder.

Il faut également citer le potentiel multijoueur – auquel que je n’ai pas fais appel – avec la campagne entière jouable en coopération en ligne et les 24 courses disponibles en local ou en ligne.

LEGO 2K Drive

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Que cela soit pour défier vos amis dans des courses, vous perdre dans une vaste campagne solo plein de surprises, ou simplement passer des heures à bricoler vos propres véhicules LEGO avec l’éditeur, LEGO 2K Drive est un excellent candidat !

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Warhammer 40.000: Boltgun débarque avec un Trailer d’anthologie
Next Test : TT Isle of Man: Ride on the Edge 3 – On fait ce qu’on pneu

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon GO : Terhal sera la star du prochain Community Day (le 21 octobre)

28/09/2018
Close