Les jeux en tant que produits dérivés, ce n’est pas nouveau. Le Donjon de Naheulbeuk: L’Amulette du Désordre est donc le jeu officiel de l’univers du Donjon de Naheulbeuk que plusieurs connaissent grâce à la saga MP3 ou encore par le biais des bandes dessinés ou des romans. Le groupe de fabuleux aventuriers parviendra-t-il à mettre la main sur la statuette de Gladeulfeurha ? C’est ce que nous verrons après nous être frottés à de nombreux ennemis dans le coeur du donjon


Le Donjon de Naheulbeuk: L’Amulette du Désordre 


Supports : PC, PS4, XB1, Switch

Genre : RPG Tactique

Date de sortie : 23 juin 2021 (sur consoles)

Editeur : Dear Villagers

Développeur : Artefacts Studio

Multijoueurs : Non


C’est bien connu : les combats, ça donne soif. 


  • L’univers, les personnages est les références sont vraiment respectés.
  • Une tactical-RPG globalement de bonne facture.
  • L’immersion est bonne.
  • Le mapping de la manette est abject.
  • Des musiques trop rares et mal utilisées pendant l’exploration.
  • Temps de chargement trop longs.

Narratrice : Au commencement, il y avait 7 aventuriers…

Après avoir réglé les détails de votre partie, vous serez rapidement transporté dans l’univers très caricatural du Donjon de Naheulbeuk et vous ferez la connaissance de nos 7 compagnons d’infortune. Le Ranger se prend pour le chef du groupe, le Barbare cogne sur tout ce qui bouge sans trop réfléchir, l’Elfe et le Nain passent leur temps à se chamailler, la Magicienne éprouve quelques difficultés à lancer ses sorts proprement, l’Ogre est incompréhensible et a un appétit sans fin et enfin, le Voleur est tellement bon pour disparaître que ses coéquipiers l’ignorent bien souvent. Notre groupe de joyeux lurons pourra également s’allier soit avec la Paladine, la Prêtresse ou encore avec le Ménestrel. Maintenant que les présentations sont faites, passons à autre chose… 

Notre bande de héros n’est pas si ordinaire que ça. Vous allez voir.

L’Elfe : Laissez-nous entrer s’il vous plaît.

Pour qu’une aventure soit réussie, il faut d’abord apprendre les bases du combat au tour par tour via un tutoriel. Notre première mission consiste donc à retrouver les membres de notre groupe qui ont mystérieusement disparu après que l’Elfe ait touché à ce verrou magique. Ici, la courbe d’apprentissage est très faible puisque chaque action vous est expliquée et que vous ne pouvez rien faire qui sort un tantinet de ce qui est prévu par le guide d’apprentissage. Chacun de vos personnages possède ses propres aptitudes. Le soutien entre les personnages est primordial pour éviter la mort qui sera fatale à vos personnages si vous jouez en mode cauchemar. Après plusieurs combats, votre équipe est enfin complète et vous pouvez explorer les environs plus ou moins comme vous l’entendez. Les mécaniques de jeu sont assez classiques, mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que les commandes à la manette ne sont pas toujours évidentes. Il faudra faire travailler votre mémoire dans les premiers temps pour bien maîtriser tout ça. 

Armé de vos neurones, vous saurez résoudre ce casse-tête.

Le Nain : Rendez-moi mes Chiantos !

C’est bien connu : les combats, ça donne soif. Heureusement, la Taverne est un lieu central du Donjon de Naheulbeuk et vous permettra de vous reposer et de discuter avec une panoplie de PNJ. Certains d’entre eux auront même des quêtes à vous confier, alors tendez l’oreille, on ne sait jamais où se cache une opportunité pour faire gonfler votre bourse. L’ambiance à la Taverne est très bonne et nous permet de vous parler d’un élément important de ce jeu. Même si le casting des voix n’est pas exactement le même que dans la saga MP3, de nombreuses musiques sont reprises et contribuent à créer un sentiment d’immersion dans le jeu. Les dialogues plairont à la majorité des fans de cet univers, même si nous devons bien avouer que l’humour n’est pas totalement au goût du jour. En ce qui concerne la patte graphique, c’est assez comparable à ce qui se fait dans la bande dessinée. Dans l’ensemble, les oeuvres originales ne sont pas dénaturées et c’est très bien ainsi.

Cette Taverne pourrait bien être le centre de l’univers…

La Magicienne : Je maîtrise bien ces arcanes, je vous le jure.

Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre, ce n’est pas uniquement de la baston et de la galéjade. Au fils du temps, vous pourrez également faire travailler vos méninges pour désamorcer des pièges ou encore pour résoudre des casses-têtes et des énigmes. Soyez rassuré, ce n’est rien de bien méchant. Il suffit d’avoir une peu plus d’intelligence que notre Elfe nationale pour réussir ces épreuves mentales. L’Ogre pourra également vous assister pour défoncer des portes, mais uniquement lorsque vous lui aurez attribué les points nécessaires dans son arbre de compétences. Nos aventuriers pourront ainsi récupérer des reliques et autres objets en lien avec leur quête. N’oubliez pas de renouveler votre équipement de temps à autres pour améliorer vos statistiques de combat. 

N’écoutez pas ceux qui disent que la bière ne sert à rien… La preuve est ici.

Le Ranger : Pour arriver ici, j’ai dû vaincre une armée de 100 Gobelins !

Le Donjon de Naheulbeuk : L’Amulette du Désordre n’est pas exempt de tout défaut. Les différents points de vue de la caméra n’offrent pas un confort de jeu optimal. Une vue du dessus aurait certainement facilité les combats. Les temps de chargements sont assez longs si nous les comparons aux performances attendues sur nos consoles actuelle. Par ailleurs, certaines répliques des personnages bouclent assez rapidement. Dernière petite chose, le jeu de transparence entre les personnages et les murs n’est pas parfait et peut gêner la lisibilité du jeu.

Cette transparence gâche un peu l’ambiance, vous ne trouvez pas?

Le Donjon de Naheulbeuk: L’Amulette du Désordre 

Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur Xbox Series X

En Bref

Retour à la Taverne

Le Donjon de Naheulbeuk: L’Amulette du Désordre est un bon RPG tactique, sans pour autant être le meilleur représentant de ce type de jeu. Les arbres de compétences sont bien pensés, les personnages sont attachants et la progression de l’histoire principale est familière pour tous ceux qui connaissent les répliques de la saga MP3 par coeur. Ce jeu n’est clairement pas une porte d’entrée vers cet univers, ni le premier RPG tactique à se mettre sous la dent pour un débutant. 

4
Show Full Content
Previous Test : Legend of Mana HD Remaster – Retour léger pour un RPG hors-norme
Next Test: Guilty Gear Strive

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Destiny 2 : Renégats – Un essai gratuit durant 24H !

26/08/2018
Close