Test : Katamari Damacy Reroll – Le retour de l’origine du Cosmos !

Roulez mon prince, roulez je vous en conjure !

Dans la vague presque incessante des remasterisations sur les consoles actuelles, on n’avait pas vraiment vu venir celui du premier Katamari Damacy sorti originellement en 2004 sur PS2. Annoncé au dernier Tokyo Game Show pour une sortie sur Switch et sur PC, c’est la version console qui est passée entre nos mains. Est-ce que le délire fonctionne toujours ? Réponse dans quelques constellations, chers nobles vidéoludiques !

Chouette, c’est l’heure de s’empiffrer !

Pour commencer, retournons à la base des choses.

Katamari Damacy est un jeu atypique qui avait eu le mérite de proposer une expérience différente à sa sortie en 2004. Vous incarnez le Prince, fils du Roi de l’univers. Celui-ci, dans un accès de folie, a pulvérisé toutes les étoiles du cosmos et vous demande, fort logiquement vous en conviendrez, de réparer ses bêtises en amassant des objets sur des boules appelées des katamaris. Ainsi vous reformerez les étoiles et les constellations sous l’oeil de la famille Hoshino dont seuls les enfants se sont rendus compte de la disparition des étoiles. Voilà pour le pitch complètement halluciné de cette histoire. Maintenant qu’on a posé le contexte et passé un tutoriel vraiment très utile pour la suite, on va pouvoir entrer dans le vif du sujet. 

Faites des katamaris de plus en plus grands et sauvez le cosmos.

Cette remasterisation vaut-elle le coup alors ?

C’est l’éternelle question qui se pose à chaque test d’une réédition d’un jeu, aussi bon soit-il. Mais c’est encore plus pertinent pour Katamari Damacy Reroll, du fait de sa patte graphique très particulière. L’équilibre entre respect de l’œuvre d’origine et modernisation est encore plus critique que d’habitude. Que les fans de la série se rassurent : les graphismes ont été simplement remis au goût du jour pour passer sur nos écrans plats et rien d’autre n’a été sacrifié. Et c’est un bon point pour rester dans le délire du jeu. En revanche, la version Switch tente d’optimiser une jouabilité avec les Joy-Con et… C’est horrible. Non seulement c’est imprécis, mais en plus la détection est loin d’être excellente. Et sur un titre où on passe son temps à manœuvrer une boule dans un espace donné avec une inertie à gérer, c’est juste l’enfer. Le passage à la manette Pro est vivement recommandé, voire quasiment exigé pour une expérience de jeu optimale.  

Le Roi se montre parfois incompréhensible.

Une durée de vie extrêmement courte et autres précisions. 

Encore une fois, rappelons que ce jeu est sorti il y a 14 ans. A cette époque-là, la notion de durée de vie existait déjà bien sûr, mais elle n’était pas encore un critère rédhibitoire pour certains joueurs. Dans le cas de Katamari Damacy Reroll, la durée de vie est très courte. Comptez entre 5 et 7 heures de jeu pour en faire le tour. Il s’agit simplement de vous prévenir car ces quelques heures de folie, si vous ne les avez pas déjà vécues auparavant avec ce jeu ou ses suites, risquent de marquer votre imaginaire. Les musiques du jeu, composées par Yu Miyake sont uniques et c’est ce qui reste en tête le plus longtemps une fois le jeu terminé, après les discours complètement décalés du roi. Enfin, on a rarement vu un concept rester aussi accessible sans jamais ressentir le poids des années. Le testeur que je suis s’est revu jouer au même jeu quelques années plus tôt avec plaisir et c’est le signe que le pari est gagné. 

Une représentation bien colorée de l’univers de Katamari Damacy Reroll.

Conclusion 

On aurait évidemment préféré voir arriver un nouvel épisode de la série des Katamari Damacy au lieu de cette modernisation. C’est une certitude. Mais en dehors des problèmes de jouabilité évoqués plus haut, c’est un travail honnête qui a été accompli pour ce remaster. Et la magie fonctionne ! Pour preuve, j’ai été surpris de penser avec des contrôles PlayStation alors que le test s’est déroulé sur Switch. Ce soft vise parfaitement les deux publics auxquels il est destiné. Les habitués de la série pourront reprendre une dose de délire cotonneux pendant que les nouveaux joueurs découvriront un monde où tout est cohérent, mais tout paraît absurde vu de l’extérieur. Et vous savez quoi ? Parfois je me dis que ce grain de folie est trop peu présent de nos jours. Un peu de poésie barrée ne ferait pas de mal à nos vies bien rangées vous ne croyez pas ? 

Les encouragements du Roi nous poussent à nous dépasser.

Temps de lecture : environ 3 minutes

Katamari Damacy Reroll

  • Développeurs Monkeycraft
  • Type Aventure/Puzzle
  • Support Switch, PC
  • Sortie 7 Décembre 2018
Katamari Damacy Reroll à notre sauce
6/10
Katamari Damacy Reroll à notre sauce
Y'a bon
  • Le retour de ce jeu délirant
  • L'esprit d'origine bien conservé
  • La patte graphique est respectée
Beuuuuwark
  • Jouabilité hasardeuse en détection de mouvements
  • Des contrôles parfois contre-intuitifs
  • La courte durée de vie qui pose problème aujourd'hui
  • TECHNIQUE
    6/10
  • ERGONOMIE
    4/10
  • ESTHÉTIQUE
    8/10
  • AUDIO
    6/10
  • CONTENU
    5/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre