Pour faire simple, les écouteurs JBL Live Flex ont un design d’Airpods et proposent des écouteurs intra-auriculaires sans embout agréables à porter.

Mine de rien, c’est complexe de vous parler de ce genre de produit, car l’appréciation du son est subjective. J’aime moduler mon expérience entre l’écoute de musique, de posdcasts, d’audiobooks ou de réunions au travail. Vous aurez vos propres critères et bien entendu, l’expérience ci-dessous ne reflète que ma propre expérience.

Donc de façon tout à fait personnelle, j’ai un rapport aux écouteurs intra-auriculaires un peu spécial. J’apprécie l’isolation sonore, et leur bonne tenue dans mes oreilles. J’aime avoir un son clair et des voix bien reproduites dans l’écoute des podcasts. Je préfère largement des voix graves et bien rendues pour les Audiobooks, la qualité d’une réunion de travail sur Teams et j’aime surtout quand je peux jongler avec tout cela sans problème.

C’est un peu cette flexibilité que tendent à atteindre ces « Airpods » JBL Live Flex, qui ne disposent pas de bouchons en silicones. Ce sont donc des écouteurs en plastique dur que l’on place dans l’oreille interne. Toute la question de savoir si l’on préfère cela ou les bouchons en caoutchouc traditionnels est bien sûr très subjective. Si j’aime l’isolation sonore « physique » que les bouchons offrent, force est de constater que ça ne s’adapte jamais très bien dans mon oreille droite. Pourquoi ? Bonne question, mes oreilles ne présentant pas de forme spécifiques. Pourtant, la droite a toujours eu du mal à garder un écouteur avec bouchon, celui-ci ressortant trop facilement, même quand je suis assis. Alors pour ce test, j’ai décidé de tester les écouteurs dans une configuration maximale d’une journée type de travail pour moi.

J’ai donc démarré ma journée de test avec un audiobook dans le train, poursuivi mon écoute penant une marche soutenue dans la rue, puis ai embrayé avec de la musique au bureau avant d’utiliser les Live Flex lors de mes réunions Teams à la place de mon casque habituel. Pour le retour, l’écoute d’un podcast à pied dans une rue bruyante, à marche soutenue, et dans le train a terminé ma journée de test intensive. J’ai répété cela une petite semaine, pouvoir si les JBL Live Flex pouvaient d’une façon ou d’une autre se substituer à mon casque habituel de manière complète. La réponse est bien évidemment non, c’est bien trop en demander à ce type de produit, mais on pourra dire que je les aurait repoussés dans leurs derniers retranchement pour un résultat très convaincant. Affiché au tarif de 179.99€, on est en droit d’attendre bien plus que pour les déjà très bons Tune Flex.

Le JBL Live Flex utilise les meilleurs haut-parleurs de JBL, d’une taille impressionnante de 12 millimètres. Il offre même de la suppression de bruit (ACN) et la capacité à gérer la spatialisation sonore, via des profils dédiés aux films, à la musique ou aux jeux vidéos. Vous pouvez les utiliser pendant huit heures par charge et les recharger intégralement quatre fois dans l’étui magnétique. Autant vous dire que l’autonomie est excellente et qu’ils pourront vous accompagner efficacement dans vos déplacements sans vous préoccuper de leur charge.

Le son est plutôt fin car les écouteurs ne sont pas coincés dans le canal auditif avec des embouts en silicone. Ça a donc un impact sur la profondeur des basses. JBL est coutumier de l’accent mis sur les basses, et si vous les trouvez trop présentes en général, il se peut que les Live Flex soient davantage à votre goût. Personnellement, je suis passé par l’application JBL pour personnaliser un peu cela, mais sans atteindre le degré voulu pour profiter de la chaleur de la voix de Nicolas Planchais sur l’audiobook du Mythe de Cthulhu.

Par contre, l’isolation sonore induite par l’ANC est étonnamment efficace compte tenu de l’absence des bouchons en silicone. Ce n’est pas parfait, loin de là, pour profiter du son sans être parasité des bruits de la circulation ou des travaux, mais il suffit de désactiver la fonction pour se rendre compte de son effet. La réduction de bruit est indiquée comme adaptative, donc se révèle plus ou moins efficace suivant votre environnement.

Par ailleurs, l’application mobile JBL permet de personnaliser le rendu des écouteurs via Personi-Fi une petite série de tests sonores à effectuer. Les écouteurs vont alors diffuser des ondes sonores de différentes tonalités dans chaque oreille, en vous demandant d’indiquer le moment où vous ne les percevez plus.

Avec six microphones pour un son propre et sans bruit, la qualité des appels est également très bonne, tout comme la capacité de la batterie. Il est agréable d’avoir juste à désactiver le Bluetooth de mon téléphone pour que les écouteurs se connectent automatiquement à mon PC pour prendre en charge mes réunions Teams. Fun fact : lors d’une réunion, certains de mes collègues m’ont demandé si j’avais changé de micro, car le son leur semblait meilleur de leur côté. L’appairage est aussi instantané avec les appareils autour, et le simple fait de retirer une oreillette active le mode Mono., très pratique pour discuter avec vos collègues physiquement tout en participant à une réunion en ligne.

JBL Live Flex

Titiks

Conception
Autonomie
Qualité sonore
ACN
Flexibilité

En bref

Les écouteurs JBL Live Flex sont vraiment agréable à porter, et remplissent bien leur rôles dans différentes configurations. Leur autonomie, leur confort et leur flexibilité en font de très bons compagnons tout au long de la journée, que cela soit pour le travail ou pour la détente.

4.4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de me raconter une bonne histoire. Touch-à-tout invétéré (mais surtout de bonnes aventures qui savent me surprendre) et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de ma jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Livraison prévue pour le jeu de plateforme douillet « Mail Time »
Next SWORD ART ONLINE Last Recollection dévoile des extraits et de nouveaux éléments de l’histoire

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Souris wireless HP Omen Vector

18/05/2021
Close