Gensou Skydrift est un ovni que votre serviteur a testé sur la Switch. La dernière console de Nintendo recèle de perles improbables qui font qu’on peut se dire que le jeu vidéo est un monde infini où tout est possible. Gensou Skydrift est-il une bizarrerie vidéoludique ou une perle en devenir ? Réponse dans quelques courses qui auront de quoi surprendre !

On se demande nous aussi ce qui a bien pu se produire…

Un joyeux mélange se dévoile devant vos yeux.

Pour résumer sommairement, Gensou Skydrift met en scène les sorcières de la série de jeux Touhou Project, avec un gameplay à la Mario Kart, (des anciens développeurs de la franchise phare seraient derrière notre OVNI du jour) avec une pincée de Sonic Drift au passage. Le ton est donné en ce qui concerne les grandes lignes du titre. Maintenant, entrons dans le détail. Vous choisissez deux sorcières et la course se fait… Avec une sorcière qui pilote sur le dos d’une deuxième ! Pour compléter ce constat complètement barré, vous pourrez échanger vos places de sorcières et celle qui sert de véhicule pourra piloter à son tour.

Les commandes ne vous poseront aucune difficulté.

C’est une idée perchée certes, mais elle fonctionne plutôt bien !

En échangeant de pilote, vous aurez accès à des bonus différents pour ralentir vos adversaires et remporter une victoire obligatoire car si vous finissez plus loin, la course est à recommencer. Les inspirations citées plus haut sont bien présentes dans le gameplay et on se prend facilement au jeu même si, comme on va le voir plus loin, tout n’est pas rose au pays des sorcières.

Ah, qu’est-ce qu’on ne peut pas faire avec la magie ?

Une réalisation approximative et autres constats pas toujours drôles.

Le premier constat obligatoire c’est que si l’univers de Touhou vous est totalement inconnu, vous allez être facilement perdu. Le mode Campagne avec son histoire textuelle ne vous convaincra pas beaucoup, d’autant que les phases pourront vous paraître assez longues. Les collisions sont parfois hasardeuses et c’est ennuyeux pour un jeu de course où il est important de gagner. Les textures sont plutôt de mauvaise qualité, ce qui donne l’impression que ce jeu est sorti il y a au moins 15 ans. Et si on passe sur le fait qu’une fille en chevauche une autre… Mais après chacun est juge.

Les circuits sont très balisés et comportent des passages alternatifs.

Malgré tout cela, il y a de l’intérêt dans ce jeu.

Si le mode Campagne peut rebuter certains joueurs et semble peu inspiré, les modes multijoueur, en local ou en ligne sont de bonne factures et pourraient dans certains cas relever le niveau du titre. Même si on se doute que les moyens à la disposition des développeurs étaient limités, l’ensemble du titre reste en demi-teinte.

C’est le dernier tour, il faut tout faire pour garder son avance !

Retour à la maison en marche arrière (Conclusion)

Gensou Skydrift s’adresse d’abord et avant tout aux fans de la licence Touhou Project, c’est une certitude. Son principe de gameplay complètement barré est à prendre en compte et fonctionne plutôt bien manette en main. Des lacunes techniques ternissent le tableau évidemment, mais Gensou Skydrift ne tente pas de nous impressionner plus qu’il ne peut le faire et c’est avec humilité qu’il se laisse parcourir.

Course gagnée !

Gensou Skydrift

  • Développeurs illuCalab
  • Type Aventure
  • Support Switch
  • Sortie 12 Décembre 2019
Montrer le reste de l'article
Précédent Dragon Quest – Dai no daibôken alias Fly est de retour!!!
Suivant Final Fantasy XV, c’est 8,9 millions de copies écoulées dans le monde
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Grand Kingdom | Test

22/09/2016
Close