Je vais avoir beaucoup de mal à écrire cet article. Non pas que la souris X-Blades de chez Empire Gaming soit mauvaise, mais à l’image de tous les autres produits de la marque, elle reste simple et efficace. Je peux m’arrêter là non ?

X-Blades

La souris X-Blades est la nouvelle venue dans la gamme du fabriquant, aux côtés de la Hellscout, la Hellhounds et de la Hellfire. Un coup d’œil rapide sur le site d’Empire Gaming vous donnera rapidement un aperçu de la différence la plus notable entre ces trois souris et celle qui nous occupe aujourd’hui. Mais comme je ne suis pas là pour vous renvoyer bêtement vers un site marchand, je vais détailler cela ici. On remarque tout de suite que la X-Blades et une souris Gaming des plus sobres, filaire et qui a le bon goût d’être ambidextre. Et avec un câble tressé de 170cm, on a de quoi oublier qu’on joue avec un fil. Tout juste on pourra regretter le manque de grip sur les côté, la souris étant intégralement en plastique lisse.

Sa forme est parfaitement symétrique et elle dispose de deux boutons paramétrable de chaque côté, d’une molette cliquable (mais pas vers la gauche ou la droite) et d’un unique bouton pour passer d’une sensibilité à une autre. On notera à ce niveau qu’elle dispose d’un capteur programmable jusqu’à 6400 DPI et d’un taux de réponse allant jusqu’à 1000 Hz.

Visuellement, elle est sobre, noire et le logo lumineux se situe aussi bien à sa base que de chaque côté de la souris, à hauteur du câble tressé. Un petit bouton sous la souris permet d’activer les 6 effets lumineux prédéfinis ou de les éteindre, tandis que le liseré lumineux court de chaque côté de l’accessoire, se rejoignant en se croisant des deux côtés. Esthétiquement, je dois dire que je suis très client de ce type de souris, bien plus que les accessoires aux formes plus ergonomiques et parfois inutilement extravagantes. La X-Blades est une souris lumineuse mais qui ne brille pas de trop tout en proposant de nombreux effets.

Son format de 12,2×6,3cm sur une épaisseur de 4,1cm la rend particulièrement adaptée à une utilisation « Claw » reposante et c’est là que je dis ne pas pouvoir m’étendre beaucoup plus : c’est une souris fonctionnelle, légère ambidextre et simple à utiliser, avec une petite touche de fantaisie RGB qui ne fait pas penser à une illumination de Noël comme certains autres produits.

On notera qu’il est aussi possible de télécharger un logiciel dédié à sa personnalisation, où il est possible de gérer les macros, les paliers DPI, les jeux de lumière via deux profils. Tous les boutons sont bien entendus paramétrables, via des modules intégrés, comme la gestion des médias, les touches Rapid Fire ou la fréquence d’interrogation, des fonctions dédiées à la navigation Internet et d’autres options. On pourra noter que si vous vous équipez chez Empire Gaming, il faudra nécessairement télécharger un programme par périphérique. Ces pilotes sont de purs exécutables qui ne nécessitent pas d’installation, mais il faut pouvoir s’y repérer !

Empire Gaming X-Blades

Titiks

Construction
Capteur et précision
Design
Rapport Qualité / Prix
Confort

En bref

Je ne vais pas m’étaler plus sur ce produit, car vous l’aurez compris, j’apprécie cette nouvelle souris à la fois sobre, pratique et plutôt esthétique de chez Empire Gaming. A l’image de leurs autres produits, la X-Blades dispose de tout ce qu’il faut sans trop en faire. Son logiciel de personnalisation n’est sans doute pas le plus ergonomique et on appréciera qu’un jour la marque développe son propre hub pour unifier tout ça, mais en l’état, il s’agit d’une souris Gaming plug-and-play tout à fait recommandable à moins de 25€ !

4.4

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Alan Wake Remastered : Le cauchemar de la page blanche prend vie – Gameplay Découverte
Next Test : Empire Gaming Guardian S-C100

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Pokémon : Let’s Go, Pikachu et Évoli présentent leurs Experts

18/10/2018
Close