J’aime bien tester les jeux destinés aux enfants, et Outright Games s’en est fait une spécialité, avec plus ou moins de réussite. DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes est sans doute une petite déception, même pour les plus jeunes.


DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, Switch

Genre : Aventure

Date de sortie : 23 septembre 2022

Editeur : Outright Games

Développeur : AHEARTFULOFGAMES

Multijoueurs : Non


Trop simpliste pour les adultes et trop frustrant pour les plus jeunes.


  • Assez joli
  • Une narration qui profite aux petits
  • Plusieurs dragons à incarner
  • Une histoire originale
  • Pas de violence
  • Quelque séquences de haut vol
  • Une progression peu enthousiasmante
  • Zéro réflexion en terme d’énigme
  • Court
  • Des contrôles frustrants

Ça croque mou

Dans DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes, vous incarnez Tonnerre, l’enfant de Krokmou après le film Dragon : Le Monde Caché. Après avoir été séparé de sa famille, Tonnerre part à sa recherche dans le Monde caché. Celui-ci se compose de plusieurs royaumes interconnectés : royaume du feu, de la glace, la vallée sombre… C’est à Tonnerre de retrouver sa famille et de protéger les royaumes d’une plus grande menace écailleuse.

Le gameplay est sans doute ce qui rebutera le plus rapidement les joueurs. Il consiste principalement à évoluer dans un plateformer en 3D isométrique (avec des Dragons qui volent mais en fait pas vraiment) et à combattre d’autres dragons que vous dérangez sur leurs territoires. Honnêtement, les deux aspects de la jouabilité sont assez frustrants. Les commandes ne sont pas précises et la visée approximative (ce qui veut dire la même chose) ce qui rend l’exploration un peu laborieuse et les combats brouillons.

Il n’y a pas non plus vraiment d’énigmes dans DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes. En plus de Tonnerre, vous pourrez incarner trois autres dragons rencontrés au fil du jeu. Chaque dragon possède une attaque élémentaire qui peut être utilisée pour briser différentes barrières. Il est évident que ce choix de conception a été fait pour rendre le jeu plus facile pour les enfants, mais c’est vraiment le seul aspect du jeu qui varie un peu, ce qui le rend des plus ennuyeux au bout d’un ou deux niveaux d’affilée.

Dragons : Légendes des neuf royaumes_20221222171712

Les graphismes du jeu sont sympas, mais assez plats. En raison de la vue isométrique, les dragons sont si éloignés que vous ne pouvez pas voir beaucoup de détails, en dehors des petites cinématiques (qui sont un peu trop fréquentes), assez pauvrement animées. La conception des niveaux est assez ennuyeuse, ce qui rend le voyage encore plus fastidieux. Il n’y a pas de dialogue, à part un narrateur qui explique les événements, et qui a tendance à commenter assez souvent l’action. Cependant, les effets sonores sont assez qualitatifs tout au long du jeu.

DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumess a été assez décevant, même pour moi qui apprécie ce genre de jeu pour enfants. Les contrôles sont imprécis, les décors sont fades et les énigmes sont inexistantes. Le jeu est trop simpliste et ennuyeux pour les adultes, mais trop difficile et exaspérant pour les enfants, en raison de sa jouabilité. Il est également assez court pour son tarif, ne demandant que quatre à cinq heures.

DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

J’aurais aimé apprécier DreamWorks Dragons : Légendes des neuf royaumes, car je suis fan des films. Néanmoins, cette adaptation est trop peu intéressante pour être recommandables à des enfants qui ne seraient pas des fans hardcore de la série.

2.5
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Brook Vivid Wireless Controller – Une alternative fiable à la manette Switch Pro ?
Next Test : 8BitDo Ultimate Controller – L’autre manette Pro de la Switch ?

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : DiRT Rally 2.0 – Immersion (presque) totale !

19/02/2019
Close