Titre Dreams

Développeurs Media Molecule

Type Constructeur de mondes

Support PS4

Date de sortie 14 Février 2020


Plusieurs d’entre vous ont déjà entendu parler du dernier projet de Media Molecule puisque celui-ci a été offert en beta test pendant près d’un an. Le studio de développement qui nous a offert LittleBigPlanet et Tearaway revient aux commandes d’un nouveau titre : Dreams. Dans cette exclusivité PlayStation 4, vous aurez la possibilité de réaliser tous vos rêves créatifs les plus fous. Du moins, c’est la promesse qui vous sera faite dès les premiers instants de jeu. Vérité ou poudre aux yeux ? C’est ce que nous verrons après avoir plongé tête la première dans ce gigantesque bac à sable ! 

Le follet vous accompagnera pendant votre parcours créatif.

Un outil créatif peut-il être un jeu vidéo ? 

Avant toute chose, une réflexion sur notre médium de prédilection s’impose. Les jeux vidéo sont des œuvres audiovisuelles interactives qui permettent, grâce à leurs interfaces, de percevoir les conséquences d’une action donnée sur l’environnement numérique. Le tout s’effectue de manière ludique, c’est-à-dire de manière amusante et divertissante. Un outil créatif en revanche n’est pas toujours numérique. On peut penser à un crayon, un pinceau ou un instrument de musique qui permet à son utilisateur d’exprimer ses plus folles idées. Dreams est probablement plus près de ce concept d’outil puisque ses nombreuses fonctionnalités visent à rendre accessible le langage de la création. De plus, Dreams favorise la collaboration et le partage d’idées puisqu’il est possible de publier ses rêves, de vivre ou de recycler ceux des autres. 

Notre première ébauche met en scène un pantin Yoshi et deux plantes.

Un lieu de création aux nombreux didacticiels

Dreams est un espace créatif qui peut servir à la mise en place de jeux vidéo à part entière, de la composition de pièce musicale, à la réalisation de court ou long métrages ou à la conception d’un tableau pour ne nommer que quelques options. Que ce soit pour apprendre à se mouvoir dans l’espace en 3D ou à manier votre follet, ce petit personnage qui se compare au curseur d’une souris, vous aurez la chance d’accomplir des défis qui servent d’introduction au jeu. Il est à noter que 3 schémas de contrôle sont disponibles et que le plus accessible et satisfaisant d’entre eux utilise la détection de mouvement de votre manette PS4 en faisant un petit compromis sur la précision.

Trois modèles de contrôle s’offrent à vous.

Les outils de création sont variés et puissants, mais avant de pouvoir bien maîtriser tout cela, il est fortement recommandé de parcourir les très nombreux didacticiels qui sont présent dans Dreams. Chacun d’entre eux se présente sous la forme d’un tableau doublé d’une soluce vidéo. Vous aurez donc l’occasion d’apprendre tous les gestes qui serviront à matérialiser vos désirs dans le confort de votre salon. Comme dans tout processus créatif, il faut cependant se donner le temps d’apprendre. Vous ne pourrez pas réaliser un prototype de jeux vidéo en 5 minutes. Les modes de création étant nombreux, un temps d’adaptation est nécessaire afin de bien maîtriser tous les aspects de chacun d’entre eux.

Heureusement que le Dreamiverse regorge de didactiticiels.

Un monde de possibilités s’offre à vous dans Dreams

Parfois, lorsque trop d’options sont disponibles, il devient impossible de faire un choix. Après une phase d’introduction, vous aurez accès à trois modes de jeu :

  • Voyage onirique (un portail d’accès aux créations de la communauté de Dreams)
  • Création de rêve (votre atelier créatif)
  • Rêve d’Art (un scénario réalisé par Media Molecule)

C’est ce dernier mode qui permet d’avoir une idée assez précise des possibilités offertes par Dreams et qui se compare à une campagne solo. Il s’agit donc d’un excellent moyen de prendre connaissance de la puissance des outils de Dreams. L’exploration du mode Voyage onirique donne aussi une assez bonne idée de ce que d’autres utilisateurs ont pu accomplir et peut servir de point de départ pour vos propres délires. L’important demeure de rester ouvert d’esprit et de tenter des choses. 

Avant de vous lancer, voici quelques astuces de la part des développeurs qui peuvent s’avérer utiles pour vous aussi :

  • Chaque rêve commence par une petite idée, donc concentrez-vous sur un élément à la fois. 
  • Le Dreamiverse recèle de merveilles crées par la communautés qui peuvent s’intégrer à vos créations ou être le point de départ de votre propre rêve.
  • La communauté de Dreams est très active donc profitez des tutoriels et des discussions en ligne. 
  • La persévérance est la clé du succès. De petites sessions de jeu régulières sont profitables.
  • Faites de l’espace d’accueil un lieu où vous vous sentirez bien et profitez en pour apprendre quelques astuces en début de partie.
Envolez-vous vers vos rêves les plus fous !
Pour terminer, voici un jeu s’inspirant de Mario Kart qui a été réalisé par l’un des membres de la communauté de Dreams.

Conclusion

Dreams vous fera très certainement rêver pour autant que vous soyez patient avec lui. Cet hybride entre jeu vidéo et outil créatif s’adresse à tous types d’utilisateurs désireux d’apprendre à se servir de ce qui est à leur disposition. Si la courbe d’apprentissage peut paraître assez difficile, c’est en se concentrant sur des petites choses que l’on parvient à orchestrer un tableau génial. L’artiste qui sommeille en vous sera certainement comblé par un titre qui offre autant de possibilités que Dreams.

Montrer le reste de l'article
Précédent Les longs-métrages en compétition au festival ANIMA
Suivant TEST: PSIKYO SHOOTING STARS Bravo – Tango Charlie…
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Borderlands Online est annoncé, mais pas pour chez nous

08/12/2014
Close