Dragon Quest Treasures a été créé comme une lettre d’amour aux fans de longue date de Dragon Quest. Mais il est fort possible que les nouveaux venus tombent sous son charme.


Dragon Quest Treasures


Supports : Switch

Genre : JRPG

Date de sortie : 9 décembre 2022

Editeur : Square-Enix

Développeur : Square-Enix

Multijoueurs : Non


Dragon Quest Treasures est l’une des aventure les plus amusante de l’année


  • Les musiques
  • L’aspect collecte des trésiors de la licence
  • La modélisation des personnages et des monstres
  • Le côté chasse aux monstres
  • Plein de contenu
  • Le système de combat
  • Pas mal d’aliasing quand même

Chasse au trésor

Le principe de Dragon Quest Treasures est simple : les orphelins Erik et Mia sont aspirés hors de leur monde et déposés sur une série d’îles flottantes en forme de dragons. Ces îles regorgent d’extraordinaires quantités de trésors et presque tous les habitants de ces îles sont aussi des chasseurs de trésors. Le jeu entier n’est alors qu’une excuse pour mettre la chasse au trésor au centre d’un récit amusant et rafraîchissant. Il y a bien des méchants, mais pas trop méchants quand même, et l’accent est surtout placé sur la découverte.

Comme on y incarne Erik et Mia, on pourrait placer ce jeu comme préquelle de Dragon Quest XI, où ils jouent un rôle important. Mais c’est vraiment histoire de placer chronologiquement le récit, car l’ensemble est totalement déconnecté de DQXI.

Le tout est ultra coloré, bon enfant et très bien animé. On prend plaisir à entendre nos monstres piailler lors des phases d’exploration et de voir leurs animations travaillées.

Visuellement, le jeu tourne sur Switch et est plutôt réussi. Cela sous-entend de l’aliasing et des temps de chargements, mais globalement, le jeu reste fluide et il y a des grandes zones à explorer. Je pense que la Switch devrait tenir ce Dragon Quest Treasures comme mètre-étalon de ce qu’il ne faut pas dépasser en termes de dimension de mondes et d’exploration, parce que ça fonctionne. Chacune des cinq îles principales que vous explorerez possède ses spécificités distinctes et une beaucoup de verticalité, incitant les joueurs à explorer chaque recoin pour trouver des surprises.

Comme la plupart des personnages du jeu sont des monstres, la grande majorité des modèles de personnages sont des classiques de la licence et ils sont tous très beaux. Qu’ils respectent en plus l’échelle de grandeur est sympa à observer quand les grands monstres sont dans votre équipe.

Difficile de ne pas prendre en compte la magnifique bande-son de Dragon Quest Treasures, qui reste peut-être un peu en-deçà de celle de DQXI, mais très au-dessus du panier tout de même, avec ses sonorités connues et épiques.

Au niveau du gameplay, c’est simple et adapté à de courtes sessions comme de plus longues (et c’est très appréciable sur Switch) : vous vous rendez sur une île, vous récupérez des trésors apparaissant de manière aléatoire tout en accomplissant des quêtes sur le chemin, et vous ramenez ces trésors à la base pour qu’ils soient évalués. Il y a bien une histoire de gemmes de Dragons pour lier le tout, mais est reste plus anecdotique que la boucle de gameplay.

Très rapidement, vous pouvez vous rendre sur l’île de votre choix et en changer à loisir via le train, et ce, en choisissant le personnage principal entre Mia et Erik à chaque retour à la base.

Toutes les îles commencent avec des monstres de bas niveau qui errent à proximité, mais plus vous vous éloignez de la gare, plus les ennemis sont puissants. C’est à vous de décider de la nature de votre périple, de vous aventurer loin dans une zone, ou de fouiller les premières zones de chaque île pour gagner en puissance.

Lorsque vous battez un monstre, il est possible qu’il décide de se rendre à votre base être recruté. Si vous pouvez payer ses frais (des matériaux trouvés lors de l’exploration), il rejoint alors votre équipe de chasseurs de trésors. Collectionner des monstres est au moins aussi addictif que collectionner des trésors mais il y a aussi de bonnes raisons de développer une équipe de monstres diversifiée.

Chaque monstre possède l’une des quelques capacités d’exploration, comme vous permettre de rebondir sur lui ou planer. Certaines capacités sont nécessaires pour atteindre certaines zones. D’un côté, cela ajoute de la stratégie à la sélection des groupes, mais d’un autre côté, vous ne pouvez changer votre groupe qu’à la base. Il faut donc essayer le plus possible de privilégier les capacités pouvant étendre vos possibilités d’exploration.

Parce que les monstres ont également des aptitudes spécifiques à la chasse au trésor, étant capables de trouver certains types de trésors plus facilement que d’autres. Chaque île dispose d’une sorte de rapport sur les trésors disponibles, et il est plus intéressant de prendre avec vous des monstres qui correspondent au type de trésor disponible.

Il en va de même lorsque vous envoyez des équipes de monstres en mission sur les îles pour collecter plus de trésors et de matériaux d’artisanat. C’est un système astucieux, mais qui entraîne une gestion un peu fastidieuse de l’équipe.

La chasse au trésor proprement dite est également simple. Vous pouvez activer une commande qui vous indique la direction générale du trésor le plus proche sur une île. Une fois que vous êtes vraiment proche, vous pouvez activer une autre capacité qui vous donne des « instantanés « photos instantannées » de l’endroit où se trouve un trésor du point de vue de vos monstres (qui ont une vision parfois différente de la vôtre). Lorsque vous êtes suffisamment proche, le sol s’illumine et vous pouvez le déterrer. Il y a aussi des trésors moins importants mais faciles à trouver qui se présentent à vous facilement. C’est une façon rapide de garnir votre salle aux trésors.

Il est nécessaire de ramener les trésors à la base pour les identifier et faire enregistrer leur valeur. Les trésors sont assez étonnants dans Dragon Quest Treasures, dans la mesure où il y en a un nombre incroyable avec leurs propres modèles 3D et faisant référence à la saga en général, héros comme antagonistes inclus en tant que statues individuelles à collectionner. La gestion 3D de tant d’épées, de boucliers et d’armures de la licence a dû être un travail colossal. Vous pouvez choisir quelques pièces de trésor à exposer à tout moment, ce qui donne un petit aspect de célébration de la franchise dans votre base.

L’intérêt de collecter des trésors est qu’une fois que vous atteignez des seuils de valeur spécifiques, votre équipe de chasseurs de trésors monte en niveau et peut étendre ses installations et autres choses. Cependant, le récit principal ne vous demande que de collecter sept trésors spécifiques afin de révéler une terre perdue depuis longtemps. Vous pouvez collecter ces seuls joyaux légendaires et terminer le jeu en 20 heures environ, mais ça serait se passer de l’aspect « chasse au trésor », qui est diablement prenant. Une fois encore, tout ceci n’est qu’un prétexte pour vous faire partir à la chasse aux monstres et aux trésors de la franchise. Et fouillez bien, de nombreux passages un peu cachés sont dispersés sur les îles, c’est très amusant à chercher.

L’exploration, principal intérêt

Au niveau des combats, le jeu est un Action-RPG, mais il en fait à ce niveau le moins possible. Vous ne contrôlez qu’Erik et Mia, qui peuvent faire une attaque de base, tirer avec la fronde pour déclencher des effets spécifiques, activer occasionnellement un super mode pour des attaques plus puissantes, ou utiliser des soins magiques.

Vous collecterez ou fabriquerez de nombreux types de munitions pour la fronde qui vous permettront de blesser ou d’affaiblir vos ennemis ou de soigner ou d’améliorer vos alliés. C’est un élément clé de la stratégie du jeu, mais elle est loin d’être aussi intéressante qu’elle aurait dû l’être. Les combats ne sont pas des plus réussi et globalement, on s’en sort mieux en matraquant les boutons d’attaque et d’esquive.

Vous pouvez collecter et équiper des médailles pour améliorer les statistiques de votre équipe, mais là encore, rien d’excitant. Vos monstres attaquent et utilisent leurs capacités spéciales de manière autonome, et ils attaqueront tout ce qui se trouve à proximité. Si vous ne voulez pas vous battre, vous devrez fuir le combat tout en sonnant le rassemblement pour que vos monstres vous suivent.

Vous pouvez sauvegarder n’importe où, ce qui vous protège des game-over prioblématiques, surtout si vous vous faites attaquer par d’autres chasseurs. De plus, le jeu récompense des tonnes d’expérience pour avoir trouvé un trésor, ce qui vous permet de vraiment éviter la majeure partie des combats et de monter en niveau sans problème.

Dragon Quest Treasures

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En Bref

La chasse aux trésors de Dragon Quest Treasures est l’une des aventure les plus amusante de l’année. Si on fait un peu l’impasse sur les combats anecdotiques et peu intéressants, on se retrouve avec un jeu de capture de monstres et d’exploration qui célèbre de belle manière tous les « Trésors » de la franchise.

4
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous La dernière conférence de PID Games a eu lieu jeudi dernier, place à la récap’
Next Test : JBL Tune Flex – Pour un usage quotidien, sans souci

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Bombshell reviendra en 2023 dans Phantom Fury

19/09/2022
Close