Test : Devolo Gigagate – Du Wifi partout

...

Il y a quelques temps, on nous a proposé de donner un avis sur le bridge Devolo Gigagate, et on s’est fait un plaisir de le torturer un peu pour voir ce qu’il pouvait nous proposer concrètement à la maison.

Sans fil

A moins de faire bâtir une nouvelle maison, la question de la couverture Internet chez soi est toujours source de petits soucis. On reçoit le signal Internet dans une unique pièce, et il faut alors étaler le signal dans les principales pièces de la maison pour en profiter sur tablettes, consoles, télé connectées ou enceintes intelligentes. Pour ma part, c’est une vraie galère à la maison, puisqu’il s’agit d’une ancienne bâtisse qui a été rénovée avant notre arrivée, mais sans tenir compte de nouvelles connectiques. Qui plus est, le signal parvient dans une pièce décalée de la construction principale, bordée de baies vitrées recouvertes de volets en soirée, tandis que les murs sont en bétons. Bref, rien de pire pour un signal Wifi qui une fois les volets fermés, ne parvient plus à parcourir 5 mètres à l’intérieur de la maison.

J’ai déjà placé un CPL pour faire parvenir la connexion vers le PC situé dans le bureau via le courant électrique, mais avec des inconvénients assez restrictifs, puisque la vitesse de connexion diminue presque de moitié tandis qu’on reste soumis aux éventuelles surtensions de l’installation électrique de la maison.

Alors, le Devolo Gigagate et moi, on s’est regardé droit dans les yeux un instant, et il m’a lancé un “Challenge accepted”. Puis je lui ai tiré dessus, parce que je n’aime pas les Mimics.

Le concept est on ne peut plus simple : pas de câble et Internet partout

Blague à part, le Devolo Gigagate propose en fait d’être un pont pour relayer votre connexion Wifi dans la maison, mais lui-même via une connexion sans fil 5Ghz (débit de 1733 Mbits/s théoriques) dédiée et indépendante de votre installation électrique.

Les deux unités sont discrètes, peuvent être placées horizontalement ou verticalement à l’aide de petits pieds dépliables, mais leur revêtement est un vrai nid à trace de doigts et poussière (faut vraiment arrêter les revêtements laqués, on a tous de la poussière à la maison.)

Niveau connectique, le satellite dispose d’un seul port gigabit, mais de 4 ports 100Mb

Concrètement donc le Gigagate est composé de deux unités : la première est à brancher directement sur votre modem, à la source et servira à envoyer le signal en Wifi au satellite, lui-même doté de 4 ports RJ45 100Mb (théoriques) et un seul port Gigabit pour y connecter les appareils les plus sensibles (un NAS par exemple).

Bonne nouvelle pour les novices : une fois branchées, les unités se reconnaissent automatiquement et sont prêtes à être utilisées. En-dessous du satellite, à l’image de vos modems wifi, vous retrouverez les informations de connexion (SSID, mot de passe…).

La marque indique utiliser la technologie Quantenna 4×4 pour maximiser le taux de transfert entre les deux unités, et il faut admettre que le signal du satellite est très clair en situation normale (à travers un mur, à travers 2 planchers… mais il ne faut pas trop en demander : les murs porteurs sont de vrais obstacles qui font drastiquement baisser le débit). En somme, dans mon cas, j’ai désactivé la connexion sans-fil de mon modem pour profiter de la connexion du Devolo dans un lieu plus central et moins sujet aux interférences, et ce de la cave au grenier (littéralement).

A noter aussi que le bridge ici permet une connexion WPS, et ne nécessite donc pas de mot de passe pour accéder à la connexion wifi, tant que vous vous connectez dans un délai d’une minute après avoir appuyé sur le bouton du satellite. Pratique !

Au niveau logiciel, les utilisateurs de CPL de la marque connaissent déjà Devolo Cockpit, qui permet de visualiser clairement le réseau et de modifier les informations de connexion au besoin, voire de mettre à jour le micrologiciel très simplement, même si il faut noter que chaque unité possède sa propre interface (ce qui reste logique puisque vous pouvez rajouter 7 autres satellites). Cependant, on pourra être déçu par l’absence de fonctionnalités avancées utiles, comme les filtres d’adresses MAC, la priorisation de la bande passante ou le simple contrôle parental.

Le kit de départ peut sembler assez onéreux (229,99€) et il ne contient qu’un seul satellite (suffisant dans une habitation normale), et comme jusqu’à 8 satellites peuvent être connectés à la même base, mais cela fait drastiquement grimper la facture de 139.99€ supplémentaire par satellite. Pour ce qui est proposé, on reste néanmoins dans un tarif raisonnable, mais on pourrait disposer de plus d’options chez d’autres constructeurs pour quelques dizaines d’euros de plus. Néanmoins, il s’agit ici d’une marque allemande, et comme tout appareil fabriqué en Europe, les tarifs sont plus élevés.

Concrètement, est-ce que ça remplace le CPL classique ? Pour moi, l’offre est complémentaire, car mine de rien, le débit reste meilleur en connexion filaire qu’en Wi-Fi, néanmoins, un seul satellite m’a permit de déporter le signal WiFi auparavant restreint dans une pièce peu commode vers un endroit bien plus intéressant et d’étendre la couverture WiFi à toute la maison – littéralement comme je le disais, de la cave au grenier. Et ce, en quelques minutes, le temps de modifier les données de connexion dans l’application Devolo Cockpit pour que tous mes appareils s’y connecte automatiquement.

On terminera par les informations techniques, voici de quoi il retourne précisément : 

  • Norme(s) réseau : 10/100/1000 Mbps, Wi-Fi N 300 Mbps (IEEE 802.11n), Wi-Fi AC 1733 Mbps (IEEE 802.11ac)
  • Dual-Band
  • Non-Compatible IPv6
  • Portée : 300m entre les deux bornes et sans obstacles
  • Vitesse de transmission : Wi-Fi 1733 (mbps, 4×4 MIMO/ 5 GHz), Wi-Fi 300 (mbps, 2×2 MIMO/ 2,4 GHz)
  • Ethernet 10/100 (mbps), Ethernet 10/100/1000 (mbps)
  • Modulation : Wi-Fi OFDM (IEEE 802.11a, g, n, ac)
  • Sécurité : WPA/WPA2
  • Dimensions : Largeur : 140 mm – Hauteur : 150 mm  – Profondeur : 30 mm

Temps de lecture : environ 4 minutes

Devolo Gigagate

  • Fabriquant Devolo
  • Type Bridge WiFI
  • Prix 229.99€ (Starter Pack) – 139.99€ (satellite supplémentaire)
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo